15 millions de vues pour la méthode la plus simple de peler une gousse d'ail

Par Foozine, le 18 Juin 2019, dans food
Rejoins Foozine sur FB  

Si vous cuisinez beaucoup, vous savez à quel point il est aussi douloureux qu'énervant de peler de l'ail. Mais c'est désormais sur le point de changer avec cette astuce qui circule sur les réseaux sociaux depuis hier !

Reste à savoir si cette technique fonctionne à tous les coups...

De nombreux bienfaits

Selon de nombreux spécialistes de la nutrition, l’ail serait un véritable allié pour notre santé. Ses vertus seraient en effet nombreuses ! Antihypertenseur, antibactérien, antibiotique, et capable de faire baisser le taux de mauvais cholestérol, l’ail est préconisé dans de nombreux régimes. Plusieurs études ont en effet démontré ses effets positifs sur de nombreuses maladies. L’ail renfermerait également des composés sulfurés qui auraient des propriétés anticancéreuses. Il protègerait notamment des cancers du système digestif. Les consommateurs réguliers seraient moins touchés ! Certaines bactéries seraient également sensibles à l’ail, d’où ses propriétés antimicrobiennes. C’est le disulfure de diallyle, qui se libère quand on écrase l’ail, qui dégrade certaines bactéries.

Consommer l’ail cru

Les études ne sont toutefois pas complètes et il reste encore beaucoup de choses à apprendre. L’ail fait partie de la famille des oignons, de la ciboulette, du poireau ou encore de l’échalote. On en trouve plus de 700 variétés, de l’ail blanc, rose, ou violet ! Même si la récolte dépend de la variété, elle se consomme généralement entre avril et août. Il faut savoir que les gousses plus petites sont plus fortes en goût. Lorsque vous les choisissez, évitez les gousses tachées. L’ail se conserve à l’ai libre mais à l’abri de la lumière. Son odeur caractéristique provient de alliine, un composé soufré, qui ne sent que lorsqu’elle est écrasée. Pour profiter au maximum des bienfaits de l’ail, il vaut mieux le consommer cru avec la petite tige verte, bien qu’elle soit moins digeste. Si vous n’aimez pas l’ail cru, faites-le chauffer mais pas trop longtemps et à feu doux. Vous conserverez ainsi ses enzymes et ses antioxydants !