2 avions américains pour ramener 150 Français de Syrie

Par Emilie, le 08 Février 2019, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Nous avons appris il y a quelques jours, que la France prépare bien le rapatriement de ses ressortissants détenus par les Kurdes, une annonce qui a fait énormément de bruit.

Ce transfert massif concerne un peu moins de 150 personnes dont une cinquantaine de majeurs, hommes et femmes, et un peu moins d'une centaine d'enfants dont certains en bas âge. Un chiffre qui peut encore évoluer avant leur arrivée effective sur le sol français, tant la situation reste instable en Syrie.

150 détenus Syrie

Selon BFMTV, deux avions des forces spéciales américaines seraient affrétés pour organiser le retour de ces Français partis combattre en Syrie et en Irak pour compte de l'Etat Islamique.

Les forces spéciales américaines extrairaient donc les Français des camps sous le contrôle des forces kurdes avant de les raccompagner en avion jusqu'en France, où le GIGN prendra la relève.

150 détenus français Syrie

À bord de ces deux avions se trouveront des figures sensibles de la mouvance djihadiste :

Adrien Guilhal, un proche des frères Clain, connu pour être la 'voix' de la revendication des attentats de Magnanville et de Nice, Thomas Barnouin, membre de la fillière dite d'Artigat, ou encore Quentin Le Brun, figure de la propagande de Deash, connu pour avoir brûlé son passeport face caméra en 2014. Emilie König, la bretonne recherchée et soupçonnée d'avoir organisé le départ de nombreuses personnes pour la Syrie, est également sur cette liste.

Une fois sur le sol français, les majeurs qui font l'objet d'un mandat d'arrêt international seront directement présentés à un magistrat du pôle antiterrorisme afin d'être mis en examen. Les autres, seront placés en garde à vue dans les locaux de la Direction générale de la sécurité intérieure à Levallois-Perret. Les enfants eux, seront pris en charge par les services sociaux.

Un article signé Emilie


Écrit quelques articles sur Terre pour foozine avant de partir en écrire sur Mars pour Elon Musk..