23 ans après sa mystérieuse disparition, cette famille reçoit un message déchirant de leur père

Ils ont reçu un message de leur père, 23 ans après sa disparition.

Source : mariefrance

Gabriel Nagy et sa famille menaient une vie pleine de joie et de bonheur à Sydney, en Australie. Tous les jours, il travaillait dur pour assurer les besoins de sa famille. Quand il revenait à la maison, il redoublait d’efforts pour être un père aimant et dévoué. La vie des Nagy semblait parfaite… Mais un jour, le père de famille a mystérieusement disparu. Et toute cette vie idyllique s’est envolée en un clin d’œil.

Depuis plusieurs semaines, la famille de Nagy cherchait leur père, soudainement disparu. Pourtant, ils ne l’ont jamais retrouvé… Jusqu’au jour où ils ont reçu une mystérieuse lettre. Ils découvrirent bientôt ce qui était réellement arrivé à leur père bien-aimé.

Une affaire pleine de mystères

Le commissaire de police a approfondi les recherches, mais l’affaire est devenue de plus en plus mystérieuse. Des dossiers médicaux l’ont conduit à un homme nommé Ron Saunders. Celui-ci utilisait depuis peu le nom de « Gabriel Nagy ». Après avoir fouillé un certain temps dans l’affaire, le commissaire de police a constaté que l’homme vivait à Mackay, une ville du nord-est de l’Australie, à environ 1 000 miles de l’endroit où Nagy a été vu pour la dernière fois.

C’était la seule piste tangible qu’elle avait dans cette affaire qui dure depuis plus de deux décennies. Robinson avait besoin de la poursuivre avant de déclarer Gabriel Nagy officiellement mort. Très vite, la police locale se rend au domicile de l’homme mystérieux. De là commence une mystérieuse et incroyable histoire…

Source : mariefrance

« Un certain nombre de choses me tourmentaient »

La famille de Nagy a toujours eu en tête l’image d’un père aimant et dévoué. Néanmoins, au plus profond de lui, ce dernier avait souvent du mal à s’en sortir.

« Un certain nombre de choses me tourmentaient, je suppose (…) La crainte de ne pas prendre les bonnes décisions faisait partie de ces choses, et le fait de m’être marié un peu tôt, un peu rapidement, sans jamais penser aux conséquences », expliqua-t-il aux journalistes lors d’une interview radio, citée par The Australian.

Il semblait alors que Nagy commençait à se sentir dépassé par tous les défis qui accompagnaient sa vie d’homme marié. Il se retrouvait souvent à rêvasser sur ce qui aurait pu se passer s’il avait choisi une autre voie. Néanmoins, il continuait à travailler dur pour satisfaire sa femme et ses enfants.

Elle ment à sa famille en inventant un tour du monde

L’histoire de Nagy fait penser à celle de Zilla. De son vrai nom Zilla van den Born, elle est une jeune femme de 25 ans qui est née et a grandi à Amsterdam, aux Pays-Bas. Depuis son enfance, elle a toujours rêvé de voyager à travers le monde. À seize ans, elle décida de se lancer dans le monde du mannequinat. Elle est devenue fascinée par l’édition de photos, les filtres et les graphiques. Quand le moment est venu pour Zilla de s’inscrire à l’université, elle a décidé d’étudier le graphisme à l’Académie des arts d’Utrecht, aux Pays-Bas. La passion de Zilla pour l’édition et la photographie ne fait que croître jour après jour.

Source : viepratique

Très vite, ses passions pour la photographie et les voyages ont fusionné. Elle souhaitait non seulement parcourir le monde, mais aussi en capturer la beauté. Zilla a donc décidé de quitter l’université et de partir en voyage pendant un mois et demi. Sa destination ? L’Asie du Sud-Est ! Depuis toute petite, Zilla rêve de visiter la Thaïlande, le Cambodge et le Laos. Ce serait le road trip parfait pour un premier voyage en solo ! De plus, elle comptait également en profiter pour se ressourcer.

Mais ce que les gens pensaient être un voyage n’était en effet qu’un grand mensonge. En effet, elle partageait des photos qu’elle avait elle-même retouchées pour faire croire à ses amis et à ses parents qu’elle était en Asie. En réalité, Zilla était restée confinée dans son appartement pendant des jours.

« J’ai fait cela pour montrer aux gens que nous filtrons et retouchons tout ce que nous montrons sur les réseaux sociaux. Nous créons un monde idéal en ligne auquel la réalité ne peut plus répondre. Mon objectif était de prouver à quel point il est courant et facile de déformer la réalité. Tout le monde sait que les photos de mannequins sont retouchées, mais nous oublions souvent le fait que nous retouchons aussi la réalité dans nos propres vies » a-t-elle avoué.

Accueil / Actualités / 23 ans après sa mystérieuse disparition, cette famille reçoit un message déchirant de leur père