3 ans avec sursis pour avoir congelé son bébé, cette mère ressort donc libre du tribunal

Par Foozine, le 11 Avril 2019, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

La cour d'assises de l'Aude a condamné ce mercredi 10 avril, à cinq ans de prison, dont 37 mois avec sursis, Karine E, une femme de 43 ans jugée pour avoir tué et caché dans le congélateur familial son nouveau-né en 2010. La peine retenue a permis à cette aide à domicile qui avait déjà passé deux ans sous bracelet électronique, de ressortir libre.

Après trois heures de délibérations, le jury l'a jugée coupable 'd'avoir volontairement privé son enfant de soin et d'alimentation au point d'entraîner sa mort'.

bébé congelé

L'expertise a démontré que l'enfant, né à 6 mois environ de grossesse, qui ne pesait que 2,1kg, n'était pas mort de violences mais de complications respiratoires. Karine E, avait placé son corps dans le congélateur du domicile familial. Le père du bébé avait fait cette découverte cinq mois plus tard, le 13 juin 2010.

Mais lors du procès, la femme a déclaré : 'Je ne me rappelle pas avoir réellement accouché. Pour moi, il n'était pas là, il ne s'est rien passé. Etre ici c'est compliqué mais au moins ça met les choses à plat. J'avais besoin de témoigner. J'ai enlevé la vie d'un petit être. Pourquoi ? Je ne le sais pas.'

Cette femme décrite par les témoins comme une bonne mère pour son premier fils, âgé de 18 mois au moment des faits, et dont elle a récupéré la garde.