30 fois où la censure au Moyen-Orient est allée un peu trop loin

Par Foozine, le 14 Juin 2017, dans culture
Rejoins Foozine sur FB  

Les bikinis est les mini-jupes sont monnaie courante dans le monde occidental mais au Moyen-Orient, c'est carrément pas la même.

Des pays tels que l'Arabie Saoudite et l'Iran appliquent des lois strictes au sujet des femmes conformément à la tradition islamique et interdisent aux femmes de montrer leur corps d'une quelconque manière, à part pour le visage et les mains. 

Le port de vêtements sexy et révélateurs est un excellent moyen de vendre en Amérique du Nord ou en Europe mais lorsque ces photos entrent dans les territoires islamiques par le biais des médias et des publicités, elles doivent être censurées avant d'être diffusées au public. C'est le le muttawa, la police religieuse chargée de la censure qui gère cela.

Les mecs seraient bons en retouche photo et seraient capables de maîtriser Photoshop ça serait quand même un peu mieux.

Pour certaines images vraiment trop osées et explicites, on peut comprendre mais il faudra quand même nous expliquer ce qu'il y a de 'sexy' dans le sexe d'un bébé (cf la pochette d'album de Nirvana).

30 fois où la censure au Moyen-Orient est allée un peu trop loin
30 fois où la censure au Moyen-Orient est allée un peu trop loin
30 fois où la censure au Moyen-Orient est allée un peu trop loin
30 fois où la censure au Moyen-Orient est allée un peu trop loin
30 fois où la censure au Moyen-Orient est allée un peu trop loin
30 fois où la censure au Moyen-Orient est allée un peu trop loin