90 euros d'amende contre le harcèlement de rue, la proposition choc des parlementaires

Par Foozine, le 26 Février 2018, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Suite à de nombreux gestes déplacés, sifflements, remarques obscènes... des parlementaires ont décidé de créer une infraction 'd'outrage sexiste' sanctionnant d'une amende immédiate de 90 euros pour le harcèlement de rue. Ce sont des comportements courants et complètement déplacés, qui doivent être sanctionnés !

Des parlementaires proposent de créer une amende immédiate de 90 euros pour tout propos, 'comportement ou pression à caractère sexiste ou sexuel' dans l'espace public.
90 euros d'amende contre le harcèlement de rue, la proposition choc des parlementaires
Ils estiment nécessaire de 'définir une nouvelle infraction visant à sanctionner les gestes déplacés, les sifflements, les regards insistants, ou remarques obscènes, le fait de suivre volontairement à distance une personne créant ainsi une situation d'angoisse.'
90 euros d'amende contre le harcèlement de rue, la proposition choc des parlementaires
L'outrage sexiste sera présenté dans le projet de loi contre les violences sexistes et sexuelles, dans les prochaines semaines à venir en conseil des ministres.
90 euros d'amende contre le harcèlement de rue, la proposition choc des parlementaires
Les femmes se sentent de moins en moins en sécurité, jusqu'à baisser la tête en marchant dans la rue, ne pas répondre, changer de trottoir, ou s'habiller différemment... Elles deviennent beaucoup moins ouvertes aux vraies rencontres.
90 euros d'amende contre le harcèlement de rue, la proposition choc des parlementaires