À 20 ans, elle finit en fauteuil roulant après s'être fait un piercing au nez

Par Emilie, le 22 Février 2019, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

En Juin 2018, Layane Dias avait pris la décision de se faire un quatrième piercing au nez pour y mettre un anneau. Mais quelques jours plus tard, la jeune Brésilienne de 20 ans a remarqué que la zone autour du trou était enflée et rouge, de plus, elle avait de la fièvre.

C'est à ce moment que sa vie a basculé, une infection du sang a été détectée à temps pour lui sauver la vie, mais elle a perdu l'usage de ses jambes et se déplace maintenant en fauteuil roulant.

Après avoir avoir très rapidement constaté que sa narine gauche fraîchement percée avait enflée, elle s'est soignée seule à l'aide d'une pommade. Sauf que quelques jours plus tard, elle a commencé à ressentir des douleurs atroces dans tout le corps, notamment au niveau du dos.

piercing nez fauteuil roulant

Des analyses plus poussées, alors qu'elle ne sentait plus ses jambes, finissent pas aboutir à un diagnostic sans appel : Layane Dias a une infection du sang causée par un staphylocoque doré. Cette bactérie qui entre dans le corps par voie nasale a été introduite avec le piercing, ce qui lui a permis d'atteinte très rapidement le sang et de créer toutes ces complications.

Transférée d'urgence dans un hôpital de Brasilia, la jeune femme a été opérée afin de retirer 500ml de pus qui exerçait une pression sur sa moelle épinière. Cette opération a stoppé la propagation de l'infection qui à terme, aurait pu la tuer.

Même si sa vie a été sauvée par cette opération, elle a perdu à jamais l'usage de ses jambes. Il y a fallu deux mois de convalescence à Layane Dias , avant de sortir de l'hôpital.

Après avoir eu beaucoup de mal à se faire à l'idée de vivre le restant de sa vie en fauteuil roulant, la jeune Brésilienne s'est fait à l'idée. Suivie par plus de 44 000 personnes sur Instagram, elle partage de nombreuses photos d'elle, souriante, avec son fauteuil.

'J'ai rencontré d'autres jeunes en fauteuil, j'ai vu que je pouvais être heureuse dans cette situation. Je fais du sport, je joue au basket-ball et au handball.' confie t-elle.

'Je veux juste qu'ils soient prudents dans le choix de l'endroit où ils vont se faire percer. Il faut être attentif avec les mesures d'hygiène' prévient-elle.

Un article signé Emilie


Écrit quelques articles sur Terre pour foozine avant de partir en écrire sur Mars pour Elon Musk..