A 20 ans, elle meurt d'une embolie à cause de sa pilule contraceptive

Par Foozine, le 03 Août 2017, dans lifestyle

Abbey Parkes est une jeune Anglaise de 20 ans qui travaille en tant que secrétaire juridique et qui est à l'aube de sa vie.
Mais un jour d'août 2016, Abbey est retrouvée inconsciente chez elle. Elle a été victime d'un arrêt cardiaque et les secours n'ont malheureusement rien pu faire.

Quelques semaines auparavant, la jeune femme s'était plaint de douleurs dans la poitrine, de nausées, de maux de tête et de douleurs sur tout le côté droit du corps mais les spécialistes ne parviennent pas à trouver la source de tous ses problèmes et lui prescrivent des anti-douleurs.
A 20 ans, elle meurt d'une embolie à cause de sa pilule contraceptive
Mais alors que la lumière n'avait pas été faite sur sa mort soudaine, une autopsie a révélé qu'elle avait eu une embolie pulmonaire à cause de sa pilule contraceptive.
'La défunte est décédée suite à des complications liées à la pilule contraceptive Logynon ayant été entraînées par un trouble de la coagulation lié à une thrombophilie par mutation du facteur V' explique Margaret Jones.
A 20 ans, elle meurt d'une embolie à cause de sa pilule contraceptive
La jeune femme prenait la pilule depuis ses 14 ans à cause d'un dérèglement hormonale qui était apparu lors de l'apparition de ses premières règles. Mais elle n'était pas un cas isolé, des millions de femmes prennent la pilule pour des raisons similaires. Mais dans son cas, la pilule représentait un danger à cause de sa maladie (trouble de la coagulation) et elle lui avait été prescrite sans analyse de ses antécédents familiaux.
A 20 ans, elle meurt d'une embolie à cause de sa pilule contraceptive
La prise de la pilule a donc entraîné chez Abbey la formation d'un caillot de sang qui, allié à sa maladie, a provoqué une embolie pulmonaire, causant un arrêt cardiaque et la mort de la jeune fille. Le cas d'Abbey nous rappelle qu'il n'existe pas de risque 0, si la jeune femme avait été au courant pour sa thrombophilie par mutation du facteur V, elle serait certainement toujours vivante. Sa famille souhaite désormais sensibiliser les jeunes femmes aux risques liés à la prise de pilules contraceptives.
A 20 ans, elle meurt d'une embolie à cause de sa pilule contraceptive