À Castorama et Brico Dépôt, les futurs licenciés vont devoir former leurs remplaçants polonais

Par Foozine, le 01 Mars 2018, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Le groupe anglais Kingfisher a annoncé ce mardi la suppression de 321 postes chez Castorama et 88 postes chez Brico Dépôt en France, mais avant d'être licenciés, ils devront former les employés polonais qui vont les remplacer. Mais la pilule ne passe pas chez les futurs ex-salariés de ces magasins !

'C'est le capitalisme poussé à son cynisme extrêmes', estime Jean-Paul Gathier, délégué Force ouvrière.

La suppression de 409 postes en France, ne satisfait pas les salariés de Castorama et Brico Dépôt, qui devront avant de quitter leur travail, former les futurs polonais qui vont les remplacer. Et cela n'enchante pas les futurs ex-salariés.
À Castorama et Brico Dépôt, les futurs licenciés vont devoir former leurs remplaçants polonais
'Les salariés polonais viendront suivre des stages en France pour savoir et s'adapter à la comptabilité française, donc ils seraient formés par ceux qui sont licenciés et qui perdent leur emploi par rapport à cette délocalisation' a expliqué Jean-Paul Gathier, délégué Force Ouvrière.
À Castorama et Brico Dépôt, les futurs licenciés vont devoir former leurs remplaçants polonais