À Istanbul, on paie le métro en recyclant ses déchets

Par Foozine, le 19 Octobre 2018, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

À Istanbul, faire don de ses bouteilles en plastique vides permet de recharger gratuitement sa carte de métro ! Ce qui encourage non seulement les habitants à trier leurs déchets, mais les incite aussi à utiliser les transports en commun plutôt que leur voiture.

Ces automates recycleurs acceptent les bouteilles plastiques et les canettes que le voyageur insère dans l'orifice prévu à cet effet pour créditer sa carte IstanbulKart.
À Istanbul, on paie le métro en recyclant ses déchets
Ils sont installés sur 25 sites du réseau de transport stambouliote. À la fin de l'année, une centaine de ces machines seront implantées.
À Istanbul, on paie le métro en recyclant ses déchets
Elles sont capables de reconnaître les déchets puisque le montant du crédit porté sur la carte de transport varie selon leur volume.

Une bouteille de 0,33 litre rapporte 2 centimes de lire turque, une bouteille de 0,5 litre équivaut à 3 centimes et une grande de 1,5 litre fait créditer 6 centimes. En échange d'une canette en aluminium de 0,5 litre, le voyageur reçoit 9 centimes de crédit sur sa carte de transport.
À Istanbul, on paie le métro en recyclant ses déchets