À Venise, un bateau de croisière hors de contrôle a violemment percuté le quai et un autre bateau

Par Foozine, le 03 Juin 2019, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Ce dimanche 2 juin, un bateau de croisière géant a suscité la panique lorsqu'il a heurté un quai puis un bateau touristique à son arrivée. L'accident, dû à une panne de moteur, a fait quatre blessés légers à bord du bateau touristique River Countess, heurté par le paquebot MSC Opera.

Des internautes ont publié des vidéos montrant des touristes s'enfuir en courant devant le MSC Opera, qui racle le quai tout du long, moteurs rugissants, puis heurte un bateau touristique.

De graves dégâts causés par les cargos chaque jour

Cela fait depuis plusieurs années que les habitants de Venise se révoltent contre les nombreux qui frôlent la cité italienne. Ces monstres des mers causent de nombreux torts à Venise qui commence à souffrir terriblement de la présence de ses gros bateaux. Ils sont en effet responsables d’un afflux massif de touriste difficile à gérer, ainsi que de remous qui abîment les bâtiments déjà mis en péril par la montée des eaux. Ces déplacements d’eau feraient même trembler la basilique Saint-Marc. Ces déplacements d’eau très puissants sont connus sous le nom d’effet de pompe.

La disparition annoncée de Venise

Si l’accident de ce cargo en panne de moteur s’est bien fini, cela aurait pu être catastrophique aussi bien d’un point de vue humain qu’architectural. De nombreux bâtiments historiques auraient pu être détruits. Ces cargos sont également une source inquiétante de pollution pour les résidants de la cité. Ils émettent en effet des taux importants de particules fines. Le ballet incessant de cargos met aussi en danger les autres bateaux qui tentent de se frayer un chemin au milieu de ces mastodontes. Si rien n’est fait, Venise pourrait bien disparaître comme l’explique un reportage à ce sujet qui a récemment fait beaucoup parler. De nombreux Vénitiens militent régulièrement sur la Tamise pour faire entendre leurs inquiétudes et leurs revendications.