Arnaque aux calendriers : méfiez-vous de qui sonne à votre porte

Une nouvelle arnaque aux calendriers sévit à l'approches des fêtes de fin d'année. Méfiez vous des escrocs.

© Crédits photos : iStock

Afficher Masquer le sommaire

Alors que l’année 2022 touche à sa fin, certaines traditions persistent.  Ainsi, il arrive que les facteurs, éboueurs et pompiers viennent sonner à la porte pour vendre des calendriers. Pour beaucoup de Français, cet achat leur permet de remercier les professionnels, pour les services rendus toute l’année. Pour d’autres, il s’agit du moment idéal pour verser les fameuses étrennes. Néanmoins, comme souvent, les escrocs ont su s’emparer de cette habitude. Aussi, depuis peu, une nouvelle arnaque aux calendriers peut frapper les plus crédules. On vous explique tout.

Arnaque aux calendriers 2023 : les gendarmes dénoncent un piège bien rodé

Dans le cas de cette manœuvre malhonnête, des individus se présentent aux portes sous une fausse identité pour vendre des calendriers. Mais l’escroquerie ne s’arrête pas là. En effet, le but n’est pas vraiment de vous vendre des articles à prix d’or ou de vous forcer à acheter un gros stock. Il s’agit, avant tout, d’une simple ruse pour pénétrer dans votre domicile.

En effet, l’arnaque aux calendriers, fonctionne grâce à un prétexte. En se présentant en uniforme, les escrocs gagnent immédiatement la confiance de leur victime. Une fois qu’ils ont pu entrer dans le logement, les choses sérieuses peuvent enfin commencer. En travaillant à deux, les arnaqueurs peuvent facilement distraire leur proie. Ainsi, tandis que l’un des malfaiteurs fait diversion, l’autre en profite pour voler de l’argent ou des objets de valeur.

À lire Olivier Véran : que recommande-t-il contre les punaises de lit ?

Bien-sûr, ceux qui utilisent l’arnaque aux calendriers ciblent en priorité les personnes seules et vulnérables. Ils détournent l’attention de leurs victimes pour se servir impunément dans leur domicile. Ce genre d’escroquerie revient régulièrement au rythme des saisons. Mais avec la crise qui frappe le pays, ce type de délit pourrait devenir plus courant.

Comment démasquer les escrocs lorsqu’ils se présentent ?

Dans le cas de l’arnaque aux calendriers, la méfiance doit porter sur l’identité réelle du vendeur et le produit qu’il propose. En premier lieu, les gendarmes déconseillent d’ouvrir aux vendeurs qui démarchent en binôme. « Ne laissez aucun inconnu entrer chez vous et méfiez-vous des vendeurs se présentant à deux. »

Ainsi que la loi le prévoit, seules les agents des postes, les éboueurs et les sapeurs-pompiers peuvent vendre de type d’objet. Aussi, tout vendeur qui n’exercerait pas ce genre de métier, ne peut pas vendre de calendrier aux particuliers. Pour en savoir le cœur net, n’hésitez pas à demander la carte professionnelle, ou l’autorisation délivrée par la mairie. Et gardez la porte fermée tant que vous avez le moindre doute !

Enfin, puisqu’il s’agit d’une arnaque aux calendriers, prenez le temps de les inspecter. En effet, lorsqu’ils sont officiels, ils doivent afficher le logo (de la Poste, par exemple) ainsi qu’une photo de l’équipe au grand complet.  Si ces éléments semblent manquants, il pourrait bien s’agir d’un faux-vendeur de calendrier.

À lire Ingrid Chauvin : son planning très chargé dans « Demain nous appartient », dur à gérer à ses débuts

Si vous pensez avoir subi cette arnaque au calendrier, contactez les forces de l’ordre au plus vite. De plus, si vous avez des doutes sur un individu venu sonner chez vous, vous pouvez aussi partager son signalement. Cela évitera sans doute à vos voisins de tomber dans ce piège.

Sources : mariefrance.fr

Foozine est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Accueil / Actualités / Arnaque aux calendriers : méfiez-vous de qui sonne à votre porte