Prime Macron : qui sera concerné par ce versement ?

Depuis 2022, la prime Macron a été revue et augmentée. L'objectif ? Donner un coup de pouce aux salariés.

Prime Macron : qui sera concerné par ce versement ? – Source : iStock

Depuis quelques mois, les Français traversent des temps plutôt difficile. Après la crise sanitaire, 2022 nous a réservé beaucoup de mauvaises surprises. Néanmoins, le gouvernement a pris les devants dès cet été. Ainsi, il a mis en place plusieurs mesures destinées à soutenir le pouvoir d’achat de la population. Avec des crédits d’impôts, mais aussi des revalorisations d’aides sociales, l’exécutif tente d’endiguer la précarité qui frappe de pays. Parmi tous ces dispositifs, la prime Macron, elle, date déjà de 2018. Mais cet outil a subi plusieurs évolutions au mois de juillet 2022. Le but ? Permettre aux travailleurs de percevoir une plus grosse prime.

La prime Macron, renommée Prime de Partage de la Valeur (PPV)

Alors que les inégalités créent toujours plus de polémiques en France, le gouvernement a dû faire certains gestes en faveur des citoyens. En effet, tandis que la crise énergétique fait rage et que l‘inflation galope, beaucoup fustigent certaines entreprises. En cause ? Des superprofits jugés indécents par l’opinion publique. Pour tenter de rétablir un peu de calme et d’équité, la Prime Macron a donc fait peau neuve. Ainsi, elle permet maintenant aux employeurs de verser jusqu’à 3 000, voire 6 000 euros (en cas d’accord d’intéressement). Ces plafonds valent pour une année.

Et la prime Macron a de nombreux atouts. Versée par les employeurs, elle reste exonérée d’impôts sur le revenu, mais aussi de cotisations. Une aubaine pour des salariés pressés par des prix en hausse. Cependant, il existe un léger bémol. En effet, contrairement aux prestations sociales de la CAF ou de l’État, elle n’a rien d’un dû. Aussi, rien n’oblige les employeurs à donner cet argent. Et surtout, le montant peut varier selon le bon vouloir des entreprises. Dans la loi, cette Prime Macron reste ainsi une possibilité, mais jamais une obligation.

Ces Français concernés par la PPV

Bien-sûr, les salariés semblent les premiers à en bénéficier. Toutefois, les agents publics, les intérimaires ou encore les employés dès ESAT (travailleurs handicapés).

Comme nous l’évoquions précédemment, on ne peut pas en prévoir le montant. Chaque entreprise peut le fixer librement. De plus, même au sein d’une même entreprise, la Prime Macron peut aussi varier entre les salariés bénéficiaires. Cela veut dire que si certains la perçoivent dans l’entreprise, elle peut s’élever à différents montants.

Néanmoins, Bruno Le Maire a récemment donné quelques chiffres sur le dispositif. Aux dernières nouvelles, les employeurs demeuraient plutôt frileux avec la Prime Macron. D’après le Ministre de l’Économie, 710 salariés ont touché ce petit coup de pouce. Montant moyen de la prime ? 710 euros. Si nous restons loin des milliers d’euros prévus par les plafonds, Bruno Le Maire estime que ces premiers résultats sont encourageants. « Ce que je constate, c’est qu’elle marche, donc on a toujours intérêt à pérenniser ce qui marche. » D’ailleurs, les employeurs ont encore jusqu’au 31 décembre pour récompenser leurs salariés.

Pour l’heure, si l’inflation continue, le Ministre fait des prévisions rassurantes pour les Français. « On a une augmentation des salaires en moyenne de 4,4% (…) et ça continue d’augmenter. » Il prévoit également une stabilisation des prix dans quelques mois. Pour passer ces moments difficiles, un seul mot d’ordre : tenir le cap.

Source : L’internaute

 

 

Accueil / Actualités / Prime Macron : qui sera concerné par ce versement ?