SNCF : les grèves menacent les voyageurs en décembre

Tarifs trop élevés, retards... tout n'est pas rose dans les trains de la SNCF. Mais la carte famille nombreuse aide de nombreux ménages.

SNCF : les grèves menacent les voyageurs en décembre – Source : iStock

[ Mis à jour le 2 décembre 2022 à  18:15]
Alors que l’hiver 2022 démarre bientôt, les Français n’ont qu’une idée en tête : faire des économies. En effet, suite à une forte inflation, les prix ont augmenté dans de nombreux secteurs. La nourriture, l’énergie ou encore les carburants, pèsent lourd sur le budget des ménages. Aussi, se déplacer reste un enjeu de taille, en particulier lors des fêtes de fin d’années. Les habitués du train savent bien que les prix des trajets s’envolent lors du mois du décembre. En cause ? Les vacances scolaires, et de nombreux voyageurs qui veulent rendre visite à leurs proches pour le réveillon. Heureusement, certains parents peuvent opter pour la carte familles nombreuses de la SNCF. Et dès le 2 janvier 2023, elle connaîtra plusieurs évolutions.

Carte SNCF Familles Nombreuses : de quoi parle-t-on ?

Parmi abonnements et cartes de fidélité, les familles nombreuses qui prennent le train ont aussi droit à une offre dédiée. Mais comment en bénéficier ?

Pour souscrire à cette carte, il faut tout simplement avoir au moins 3 enfants à charge, âgés de moins de 18 ans. Les frais de dossier de la SNCF s’élèvent ensuite à 19 euros. Et la carte famille nombreuse reste valable durant 3 ans. Un investissement vite rentabilisé. En effet, cette carte permet aux familles d’économiser 30 à 75 % sur leurs trajets en TER, TGV, Transilien ou Intercités. Une aubaine lorsqu’on voyage avec plusieurs enfants.

À savoir : Sur les chemins de fer français, certains trains ne dépendent pas de la SNCF (OUIGO, Trenitalia…). Les réductions ne peuvent donc pas s’appliquer sur ces billets.

Un tel bon plan peut vite devenir victime de son succès. Aussi, une demande de carte familles nombreuses peut prendre plusieurs semaines avant d’être traitée par la SNCF. Idem au moment du renouvellement. Prévoyez 1 à 2 mois de délai.

La carte Familles Nombreuses se réinvente

Ces dernières années, les voyageurs ont bien changé leurs habitudes. Croiser un agent SNCF au guichet devient rare. Pour innover, et surtout pour réduire les coups, les gares proposent désormais des automates pour acheter des billets.

D’autres usagers préfèrent acheter leurs billets directement en ligne, via des applications comme SNCF Connect ou Trainline. Aussi, les titres de transports physiques, en papier, disparaissent peu à peu.

Mais concernant les cartes de fidélités et avantages, la dématérialisation a pris plus de temps que prévu. Mais les choses devraient changer dès le 2 janvier 2023. En effet, la SNCF va laisser la gestion de la carte familles nombreuses au Ministère de Transport. L’objectif ? Permettre à plus de familles d’en profiter.

Autre avantage, les démarches pourront maintenant se faire en ligne, via un site gouvernemental. Le format de la carte pourrait aussi changer. Pour éviter les oublis ou les pertes, elle prendra dorénavant la forme d’un QR code. Et pour finir, une bonne nouvelle : son prix devrait passer de 19 à 18 euros.

Que vous soyez adepte de la SNCF ou non, ce bon plan risque bien de vous aider à économiser lors de vos vacances en famille. Et vous auriez tort de vous en priver. Pourtant, à ce jour, seules 20 % des familles éligibles utilisent cette carte. Pour limiter vos émissions de CO2 et voyager sereinement, le train restera toujours la meilleure option.

SNCF : des préavis de grève menacent les voyageurs en décembre

Si elle assure un service vital, la SNCF reste cependant agitée par des mouvements sociaux. Aussi, la grève déjà les premiers week-ends de décembre. Une période critique, qui risque d’ennuyer de nombreux voyageurs. En cause ? La grève des contrôleurs, annoncée le 30 novembre 2022. À cause de cette situation, la SNCF a dû annuler des trains. D’après les chiffres transmis par la société, près de 60 % des trains TGV et Intercités ne circuleront pas.

Certes, les contrôleurs ne conduisent pas le train. Néanmoins, ils demeurent indispensables. Outre la vérification de billets, ils jouent un rôle crucial en tant que chefs de bord. Leur métier ne se limite pas à sanctionner les resquilleurs. Ainsi, ils assurent aussi la sécurité des passagers en cas d’incident. S’il faut évacuer le train ou donner des consignes, il reste à disposition des voyageurs.

Sachant cela, on comprend que la SNCF ne puisse pas assurer un service normal sans les contrôleurs. Si vous devez voyager ce week-end, sachez que 4 trains sur 10 circuleront. Au milieu de toutes ces mauvaises nouvelles, les usagers peuvent compter sur un système réactif. Les trains annulés entrainent une alerte, transmise par SNCF. Par la suite, la SNCF rembourse automatiquement les billets.

Les deux derniers week-ends de décembre dans la tourmente

Si ces perturbations ont déjà eu de lourds effets sur les usagers, elles pourraient bien frapper à nouveau, au pire moment. Ainsi, les contrôleurs de la SNCF ont déjà déposé deux nouveaux préavis de grève. L’un concerne le week-end du 23 au 26 décembre, et le second, celui du 30 décembre au 2 janvier.

Un planning cauchemardesque, notamment pour les familles qui prévoient des trajets lors des vacances de Noël. Cela dit, ces préavis ne déboucheront pas forcément sur des annulations de trains. Les syndicats ont indiqué qu’ils souhaitent négocier avec la direction de la SNCF. D’après Didier Mathis, du syndicat Unsa-ferroviaire, ils veulent obtenir plus de reconnaissance et de meilleures conditions de travail. « On attend une prise de conscience de la direction sur la condition spécifique des contrôles. »

Si ces incertitudes persistent, sachez qu’il existe d’autres alternatives aux TER et TGV. Ainsi, les bus et les applis de covoiturage pourront vous permettre de rejoindre votre destination. Mais le voyage risque de durer plus longtemps que prévu. Pour les familles qui comptent sur la SNCF, cette grève tombe au pire moment. Pour ceux qui prendront la route en voiture, c’est le moment de proposer vos places vacances sur Blablacar. Cela vous permettra d’alléger les dépenses du voyage.

Espérons que les dirigeants de cette entreprise finiront pas tomber d’accords avec les contrôleurs. Reste à croiser les doigts, pour espérer une embellie lors des fêtes de d’années. En effet, à l’heure où la consommation d’énergie fait beaucoup parler d’elle, les trains restent la meilleure option. Chaque jour, la SNCF permet à de milliers de voyageurs de traverser le pays sans se fatiguer ni émettre de CO2. Dans ces conditions, on peut comprendre l’angoisse des Français, qui voient leurs programmes chamboulés par ces grèves.

Source : L’Union

Accueil / Actualités / SNCF : les grèves menacent les voyageurs en décembre