Coupures d’électricité : les territoires ruraux plus concernés ?

Depuis quelques semaines, les autorités ont annoncé que des coupures d'électricité pourraient avoir lieu en France

Coupures d’électricité : les territoires ruraux plus concernés ? – Source : IStock

En 2022, le quotidien des Français a connu de gros bouleversements. Ainsi, l’inflation a fait grimper les prix dans de nombreux secteurs. Parmi les dépenses des ménages, l’électricité risque de peser bien lourd. Cela dit, outre la flambée des factures, l’énergie risque de manquer cet hiver. Pour éviter un black out complet, les fournisseurs et opérateurs du réseau électrique ont prévu des phases de délestage. Il s’agit d’opérer des coupures d’électricité localisées, durant deux heures maximum. Mais dans tous les pays, certains maires ruraux ont pris la parole. En effet, ils redoutent que certaines régions ne soient plus touchées que d’autres.

Coupure d’électricité : à quoi s’attendre ?

Pour l’instant, le délestage reste une simple éventualité. Il pourrait se mettre en place sur décision du gestionnaire de réseau de transport de l’électricité (RTE). Dès le 9 décembre, les préfectures travailleront en lien avec Enedis et la RTE pour simuler des coupures d’électricité. Cela dit, il s’agira d’un simple test qui ne devrait pas impacter les usagers.

Mais pourquoi faut-il se préparer aux coupures d’électricité ? Tout simplement parce que nous traversons une crise de l’énergie inédite. Or l’électricité ne peut pas stocker dans des réserves. Elle doit parvenir aux abonnés, juste après sa production. Pour éviter une panne à l’échelle nationale, la consommation des Français ne doit jamais dépasser la quantité d’électricité disponible.

En cas de tension sur le réseau, le délestage permettra donc de rétablir l’équilibre entre l’offre et la demande. Pour ce faire, il ne ciblera pas tous les foyers en même temps. De plus, les coupures d’électricité ne pourront pas durer plus deux heures. Alors que l’hiver approche, les experts redoutent un pic de consommation d’énergie. Néanmoins, les coupures d’électricité créent beaucoup d’appréhension au sein de la population.

Les zones prioritaires resteront épargnées

En théorie, les coupures d’électricité devront survenir de façon équitable entre les usagers. Elles devraient donc toucher tout le monde, à tout de rôle. En tout cas, c’est ainsi que le gouvernement a présenté ce plan. « Le délestage sera réparti sur l’ensemble du territoire. C’est une configuration en peau de léopard, il y aura une forme d’équité. On ne délestera pas deux fois de suite une même zone. À chaque fois, la portion coupée sera très minoritaire. »

Cependant, près de 40 % des habitants demeureront exonérés de coupures d’électricité. Ainsi, la Corse, qui produit elle-même son électricité pour son territoire, ne devrait pas subir de délestage. Mais en France, il existe aussi plusieurs zones prioritaires.

En effet, compte tenu des services et des infrastructures qu’ils abritent, certains secteurs pourront échapper aux coupures d’électricité. Par exemple, les hôpitaux, qui ont constamment besoin d’énergie pour soigner les patients. Ainsi, plusieurs grandes villes devraient s’en tirer à bon compte. Notamment si elles regroupent des établissements qui ne peuvent pas fonctionner correctement sans courant. Et, par conséquent, ceux qui vivent dans ces zones prioritaires ne connaîtront pas non plus de coupures.

Coupure d’électricité : l’association des Maires alerte sur les zones rurales

Ces dernières heures, plusieurs élus ont pris la parole sur le sujet. Ils estiment que la capitale restera favorisée, par rapport aux communes rurales. Et ce, en raison de tous les sites prioritaires situés à Paris. Mais les opérateurs rappellent que 20 % des Parisiens restent concernés par les coupures d’électricité.

Interrogé sur France Info, le président de l’association des maires ruraux de France a indiqué son inquiétude. En effet, d’après Michel Fournier, les départements ruraux risquent de connaître plus de coupures d’électricité.

Par ailleurs, le président de l’association des maires ruraux de France, a souligné des problèmes de communication. En effet, grâce au dispositif Ecowatt, les coupures d’électricité seront annoncées, la veille des 17h. Pour Michel Fournier, le délai entre l’annonce et le délestage paraît trop court. Aussi, il craint que les usagers n’aient pas le temps de s’organiser avant les coupures.

De son côté, le gestionnaire RTE se veut rassurant. Il a donc rappelé que les coupures d’électricité ne pourraient pas toucher plus de 4 millions de personnes à la fois.

Source : Femme Actuelle

 

Accueil / Actualités / Coupures d’électricité : les territoires ruraux plus concernés ?