Pouvoir d’achat : quel salaire pour bien vivre en France ?

Après des mois d'inflation, le pouvoir d'achat des Français a beaucoup baissé. Les revenus des ménages ne suffisent plus à vivre décemment.

Pouvoir d’achat : quel salaire pour bien vivre en France ? – Source : Istock

En 2022, de nombreux prix ont connu une forte hausse. En raison de l’inflation, se déplacer, se chauffer ou de nourrir coûte désormais bien plus cher. Dans ce contexte, Alternatives économiques a récemment évoqué le pouvoir d’achat des Français. D’après l’économiste Pierre Concialdi, il existe un seuil de revenu requis pour vivre dignement en France. Néanmoins, les récentes évolutions qui ont eu lieu en 2022 ont fragilisé les ménages. En fonction de la composition de votre foyer, voici la somme nécessaire pour joindre les deux bouts.

Une première étude menée par l’ONPES en 2014

Lancé en 1998, l’observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale, menait régulièrement des travaux sur le pouvoir d’achat. Depuis, cet organisme d’État a connu une dissolution en 2019. Cela dit, les questions soulevées par cet institut de recherche restent très pertinentes.

Ainsi, en 2014, l’ONPES avait sorti plusieurs indicateurs concernant les revenus des Français. D’après l’institut, une personne seule pouvait vivre sereinement dès 1 424 euros par mois. En revanche, pour un couple avec enfants, ce revenu passait à 3 284 euros. Depuis, avec la hausse des prix qui sévit en France, ces chiffres ont augmenté.

En effet, les niveaux de revenus suggérés par l’ONPES ne correspondent pas au salaire minium ou au seuil de pauvreté. Ils indiquent le niveau de vie requis pour se nourrir, se loger, mais aussi avoir une vie sociale ou faire des sorties culturelles. Les revenus tiennent compte du pouvoir d’achat sans se limiter au strict nécessaire.  Mais d’après l’économiste Pierre Concialdi, ce constat semble bien pire, près de 8 ans après la première étude.

Pouvoir d’achat : combien faut-il pour vivre décemment en 2022 ?

Si on reprend les revenus préconisés par l’ONPES en 2014, il convient de mettre les chiffres à jour. En 2022, les sommes nécessaires s’élèvent à 1 634 euros pour une personne seule. Pour une famille avec deux enfants, l’économiste indique un revenu requis de 3 744 euros.

Pourtant, de nos jours, de nombreux Français n’ont pas tant de ressources. Alors que leur budget a augmenté de 200 à 300 euros, ces dernières années. Les travaux de Pierre Concialdi prennent en compte des dépenses qui ont pris plus d’importance à notre époque. Cela correspond aux budgets liés aux vacances ou aux cadeaux entre amis. Dans le même temps, les prix des achats vitaux (énergie, nourriture) ne cessent de grimper.

Pour l’économiste, ce manque de pouvoir d’achat vient du niveau du SMIC. En effet, le montant du salaire minimum resterait trop bas pour financer une vie décente. Rappelons qu’en 2023, le SMIC passera à 1353 euros net par mois. On se situe donc bien en deçà du niveau de vie minimum requis par Pierre Concialdi.

Si les Français peuvent encore faire quelques concessions sur leur budget, leur situation devient critique. En 2022, la moitié de la population disposait d’un revenu inférieur ou égal à 1789 euros net. Ce qui signifie que leur pouvoir d’achat est déjà très réduit. D’autres études, publiées par Oxfam en novembre 2022, décrivent une pauvreté inquiétante en France. Ainsi, près de 17 % de la population vivrait sous le seuil de pauvreté, avec moins de 1 102 euros. Cette baisse du pouvoir d’achat précarise des citoyens déjà modestes. Aussi, ceux qui ont les plus bas revenus restent : les étudiants, les travailleurs pauvres. La précarité aurait aussi de lourde conséquence pour les personnes souffrant d’un handicap.

Source : Femme Actuelle

Accueil / Actualités / Pouvoir d’achat : quel salaire pour bien vivre en France ?