Chauffage d’appoint : quel est le modèle le plus économique ?

Comme le prix de l’énergie a considérablement augmenté, de nombreux Français se tournent vers un chauffage d’appoint. Ont-ils raison ?

Chauffage d’appoint : quel est le modèle le plus économique ? – Source : Istock

Le journal La Dépêche a détaillé les différences entre les divers modèles de chauffage d’appoint. Découvrez quel modèle est le plus économique.

Les chauffages électriques sont trop énergivores

Face à la flambée du coût de l’énergie, de nombreux Français ont préféré investir dans un chauffage d’appoint. Un moyen pour eux de réduire leur facture tout en se chauffant efficacement. Mais ce type de chauffage est-il vraiment économique ?

Pour répondre à cette question, Le journal La Dépêche a mené sa petite enquête. Il a analysé différents modèles, a pesé les pour et les contre, puis a publié les résultats. Voici ce qu’il en est.

D’après le journal, les chauffages électriques, bien que moins chers, ne sont pas recommandés. Pourquoi ? Parce qu’ils seraient trop énergivores. En effet, ces appareils pompent énormément d’énergie. Donc, même si on vous le propose à un prix intéressant, vous n’allez pas faire une bonne affaire en l’achetant.

Comme indiqué par Total Energies, utiliser un chauffage électrique pendant une heure coûte 0,28 centimes. C’est deux fois plus cher que le radiateur fixe.

Alors, pour ne pas alourdir encore plus votre facture, utilisez le comme il se doit. C’est-à-dire pendant une courte durée. Vous pouvez, par exemple, l’utiliser que le matin pour vous préparer à aller au travail.

Contrairement au chauffage électrique, les chauffages à bain d’huile ne sont pas énergivores. Ils pompent moins d’énergie en plus d’être moins coûteux.

Ce chauffage d’appoint est également pratique, car son thermostat permet de contrôler avec plus de précision la puissance utilisée. Seul inconvénient de l’appareil, il ne peut être utilisé pendant une longue période. Vous devez l’utiliser de façon ponctuelle pour économiser l’électricité.

Pour finir, les radiateurs infrarouges. Ces derniers sont aussi très économes. Ils chauffent rapidement et ne gaspillent que très peu d’énergie.

Les autres appareils

Les chauffages à gaz offrent de nombreux avantages. Ils permettent par exemple, en un laps de temps très court, de chauffer une pièce.

Bien qu’ils ont la capacité de diffuser une grande quantité de chaleur, ils restent néanmoins très sobres. Ils ne gaspillent pas inutilement l’énergie et sont extrêmement pratiques. Le seul point faible de ce chauffage d’appoint réside dans son entretien. Il s’abîme facilement si on ne l’utilise pas correctement.

Notons que les chauffages à gaz ne se placent pas n’importe où ou n’importe comment. Pour éviter tout risque, vous devez les placer loin des engins inflammables. Veillez également à les installer dans une pièce fermée. De cette manière, les monoxydes de carbone qu’ils diffusent n’affecteront pas votre santé.

Comme les chauffages à gaz, les poêles à mèche sont également très avantageux. Ils ont la capacité de faire monter rapidement la température et sont faciles à utiliser. De plus, ils ne nécessitent pas un entretien particulier contrairement à certains appareils.

Le seul inconvénient de ce chauffage d’appoint est qu’il est très énergivore. Il consomme énormément d’énergie et a besoin d’au moins 20 litres de combustible pour fonctionner normalement.

En outre, ces appareils rejettent aussi beaucoup de gaz carbonique. C’est pourquoi, il faut toujours bien aérer lorsqu’on les utilise chez soi.

Les poêles à bois ou à granulés ?

Comme indiqué par la Dépêche, les chauffages au bois sont les plus économiques. En plus de chauffer rapidement, ils ont un très bon rendement énergétique.

Le problème des chauffages au bois réside seulement dans le prix. Pour info, vous devez, pour acheter un poêle à bûches, investir au moins entre 1 500 et 4 500 euros. Les poêles à granulés, eux, coûtent entre 2 500 et 5 500 euros.

La question qui se pose alors : quel est le meilleur choix entre les poêles à granulés, et les poêles à bûches ? Pour être honnête, les deux ont chacun leurs avantages, mais au niveau des prix, ce sont les poêles à granulés qui l’emportent. En effet, ce type de poêle coûte moins cher que les poêles à bois. De plus, ils ne nécessitent pas d’installation complexe.

Les poêles au bois, en revanche, requièrent énormément d’espace surtout s’ils sont volumineux. Ils brûlent aussi moins longtemps que les granulés et sont donc moins pratiques.

Pour info, les pôles à granulés font monter la température d’une pièce avec une efficacité d’environ 83 %. Les poêles à bois, eux, ont une efficacité de seulement 70 %.

Source : Aufeminin

Accueil / Actualités / Chauffage d’appoint : quel est le modèle le plus économique ?