Prime de Noël : certains bénéficiaires vont la percevoir en retard, pourquoi ?

Certains bénéficiaires de la prime de Noël ne la recevront qu’après Noël. Ils ne pourront donc pas compter sur cette aide pour les fêtes.

Prime de Noël : certains bénéficiaires vont la percevoir en retard, pourquoi ? – Source : Istock

Normalement, le versement de la prime de Noël se passe avant les fêtes. À l’exception de celle des nouveaux prestataires du RSA aux titres du mois de décembre. Cela étant, pour cette année, certains bénéficiaires ne pourront donc la percevoir qu’après le 25 décembre, autrement dit, après la fête de Noël.

Un retard pour les nouveaux bénéficiaires du RSA

Comme chaque année depuis 1998, la prime de Noël sera à verser à 2,3 millions de Français dont certains bénéficiaires d’allocations de la CAF, de la MSA et de Pôle Emploi. Le montant de cette prime ne changera pas vu qu’elle n’a pas fait l’objet d’une revalorisation, et ce, malgré l’inflation.

D’ailleurs, depuis 2009, le montant de la prime de Noël n’a plus connu une seule revalorisation. En effet, le montant minimum de cette prime est de 152,45 euros. Créée par le gouvernement de Lionel Jospin, cette aide de fin d’année est toujours très attendue des ménages français.

Son versement devrait avoir lieu à partir du 15 décembre, mais il pourrait y avoir un retard de versement pour certains bénéficiaires. On vous explique pourquoi. Si quelqu’un obtient des droits au RSA, à l’ASS ou à l’AER en décembre 2022,

« Le versement de la prime de Noël aura lieu à partir du mois de janvier 2023 ».

C’est ce que dit la caisse nationale d’allocations familiales (Cnaf) sur son site. Si l’on se réfère aux informations du site Merci pour l’info, le versement se fera le 5 janvier 2023 pour les bénéficiaires du RSA. Pour ces derniers, la prime de Noël arrivera donc après Noël.

Conditions pour percevoir la prime de Noël avant Noël

Selon Merci pour l’info, le versement de la prime de Noël interviendra le 15 décembre prochain. Ce versement se fera de manière automatique et ce sont la CAF, la MSA et Pôle Emploi qui la distribueront. La prime de Noël s’adresse aux foyers qui ont perçu une des prestations suivantes au cours du mois de novembre ou décembre 2021 :

  • L’ASS ou l’allocation de solidarité spécifique. Elle est versée aux chômeurs ayant épuisé leurs droits ou n’ayant pas droit à l’assurance chômage.
  • L’AER ou l’allocation équivalent retraite qui depuis 2011 n’existe plus. Seuls ceux qui y avaient droit avant 2011 continuent à percevoir cette allocation.
  • La prime forfaitaire mensuelle de reprise d’activité.
  • Le RSA ou revenu de solidarité active. Il faut seulement que les ressources de votre foyer ne dépassent pas le montant du RSA socle. Celui correspondant à la composition de votre famille.

Les plafonds à ne pas dépasser

Cela étant dit, pour prétendre à cette prime et savoir si vous ne dépassez pas les plafonds, vérifiez ceci :

Vous vivez seul :

  • Sans enfant : 598,54 euros. Majoration pour parent isolé ou femme enceinte : 768,60 euros.
  • Avec un enfant : 897,11 euros. Majoration pour parent isolé : 1024,80 euros.
  • Avec deux enfants : 1077,36 euros. Majoration pour parent isolé : 1281 euros.
  • Avec trois enfants : 1316,78 euros. Majoration pour parent isolé : 1537,17 euros.
  • Par enfant en plus : 239,42 euros. Majoration pour parent isolé : 256,19 euros.

Vous vivez en couple :

  • Sans enfant : 897,11 euros
  • Avec un enfant : 1077,36 euros
  • Avec deux enfants : 1256,92 euros
  • Avec trois enfants : 1496,34 euros
  • Par enfant en plus : 239,42 euros.

À noter que ces plafonds sont (légèrement) plus élevés que ceux de l’an passé. L’aide devrait ainsi permettre d’élargir la liste des personnes éligibles. À noter également que les bénéficiaires de l’AAH (allocation adulte handicapé) ne figurent toujours pas dans la liste des bénéficiaires.

Les montants de la prime de Noël

Depuis 2009, on n’a plus jamais revalorisé la prime de Noël. Avec l’inflation galopante, on se posait la question de savoir si cette année elle allait bénéficier d’un coup de pouce. À en croire Merci pour l’info, le gouvernement a décidé de ne pas changer ce montant. Il reste donc à 152,45 euros minimum.

Si vous êtes au RSA, en fonction de votre foyer, voici à quoi ressemblent les différents montants de cette prime :

Vous vivez seul :

  • Sans enfant : 152,45 euros
  • Avec un enfant : 228,67 euros
  • Avec deux enfants : 274,41 euros
  • Avec trois enfants : 335,39 euros
  • Avec quatre enfants : 396,37 euros
  • Par personne supplémentaire : 60,98 euros

Vous vivez en couple :

  • Sans enfant : 228,67 euros
  • Avec un enfant : 274,41 euros
  • Avec deux enfants : 320,14 euros
  • Avec trois enfants : 381,12 euros
  • Avec quatre enfants : 442,10 euros
  • Par personne supplémentaire : 60,98 euros.

Source : Lindependant

Accueil / Actualités / Prime de Noël : certains bénéficiaires vont la percevoir en retard, pourquoi ?