Prime covoiturage : comment bénéficier de la prime de 100 euros ?

Le gouvernement va mettre en place une prime covoiturage dès le 1er janvier. Il s’agit d’une aide de 100 euros pour les conducteurs.

Prime covoiturage : comment bénéficier de la prime de 100 euros ? – Source : iStock

Les conducteurs nouvellement inscrits sur des plateformes de covoiturage vont bénéficier d’une prime de 100 euros. Voici les explications sur comment bénéficier de cette prime covoiturage.

Prime covoiturage : conditions

Cela fait des mois que les Français souffrent de l’inflation. Le gouvernement, pour les aider, a mis en place plusieurs aides. Parmi celles-ci, la prime covoiturage qui vient de s’ajouter à la liste. Il s’agit d’une prime de 100 euros à destination des covoitureurs. Êtes-vous parmi les éligibles ? Comment pouvez-vous en bénéficier ?

Nos homologues de La Dépêche du Midi résument les conditions ainsi :

  • Être nouvellement inscrit sur un site de covoiturage

En effet, vous devez d’abord être inscrit sur une plateforme de covoiturage du quotidien (soit des trajets de moins de 80 km). On vous versera dès le premier trajet 25 euros. Puis, vous aurez 75 euros supplémentaires si vous réalisez 9 trajets dans les trois mois qui suivent.

  • Faire trois trajets sur une longue distance

Parallèlement, les automobilistes réalisant trois trajets sur une longue distance bénéficieront d’une autre prime de 100 euros cumulable. Ce sont les plateformes de covoiturage qui leur verseront ces sommes minimums. Ils en fixeront aussi les détails. Cette prime covoiturage pourra également vous être versée sous forme de bons d’achat.

Encourager le covoiturage

Ce plan national « covoiturage du quotidien », le gouvernement l’a lancé pour encourager le covoiturage. Celui-ci est un levier indispensable à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Cette prime covoiturage est aussi destinée à favoriser le covoiturage pour le trajet domicile-travail.

D’un montant de 100 euros, ce plan est pour les conducteurs se lançant dans le covoiturage courte distance. Et ce, dès le 1er janvier 2023. Par ailleurs, ce nouveau plan du gouvernement vise à atteindre 3 millions de trajets par jour à l’horizon 2027 contre 900 000 aujourd’hui. Il prévoit aussi diverses aides aux particuliers et aux collectivités territoriales.

Les plateformes de covoiturage

En plus des conditions précitées, avoir un permis de conduire aussi est nécessaire selon le site du Service-Public. Puis, il explique que vous devez effectuer les trajets en utilisant un opérateur de covoiturage éligible. Voici une liste de plateformes de covoiturage ayant indiqué mettre en œuvre la prime covoiturage au 1er janvier 2023 :

  • BlaBlaCar Daily
  • Coopgo
  • Ecov
  • La roue verte
  • Mobicoop
  • Karos
  • Klaxit
  • Ynstant

D’ici l’entrée en vigueur du dispositif, on mettra cette liste à jour. Si vous êtes débutant, il est préférable de vous inscrire sur plusieurs plateformes. Ainsi, vous pourrez faire des comparaisons et voir quelle est la plateforme comportant le plus de trajets compatibles avec le vôtre.

Sachez qu’une fois la première partie du bonus obtenue, on vous versera les 75 euros supplémentaires uniquement en covoiturant sur la même plateforme.

Avez-vous bénéficié de chèque carburant ou de cartes-cadeaux dans les 3 dernières années ? Des aides dans le cadre du dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie chez les opérateurs BlaBlaCar, Klaxit et Karos. Si oui, vous n’êtes pas éligible à la prime covoiturage.

Prime covoiturage : un budget de 150 millions d’euros

Pour favoriser la pratique du covoiturage, certaines collectivités territoriales proposent des incitations financières aux conducteurs et aux passagers. Il s’agit :

  • D’un covoiturage gratuit ou pour quelques mois
  • D’une prime que les conducteurs reçoivent pour chaque personne transportée.

L’État complètera, en 2023, ces aides financières sur la base du principe 1 euro de l’État pour 1 euro de la collectivité.

Comme dit plus haut, le covoiturage est un moyen efficace pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Cette pratique permet d’économiser 6 kgCO² par trajet. Actuellement, selon les estimations, la part du covoiturage dans les déplacements domicile-travail est de 3 %. Le budget de ce plan national « covoiturage du quotidien » (2023-2027) sera de 150 millions d’euros.

Le covoiturage : qu’est-ce que c’est ?

Le covoiturage est en fait l’utilisation commune d’un véhicule par un conducteur non professionnel dans le but d’effectuer un trajet du quotidien. Avec un ou plusieurs passagers à son bord. Ce trajet est initialement prévu initialement par son propriétaire. Le Code des transports le stipule dans son article L.3132-1.

Il ne doit pas faire l’objet d’une rémunération en dehors du partage des frais de déplacement. Autrement dit, 1 centime d’euro par kilomètre effectué dans la limite de 5 euros par passager transporté. En principe, cela concerne une très courte distance (jusqu’à 20 euros) et les déplacements domicile-travail, dits quotidien de courte distance. Ce dernier s’étalant entre 20 et 80 km.

Source : Ladepeche

Accueil / Actualités / Prime covoiturage : comment bénéficier de la prime de 100 euros ?