Carburants : qui sont les Français concernés par l’indemnité dès janvier 2023 ?

De nouvelles indemnités financières pour payer les carburants ont été mises en place pour les ménages. Mais qui est concerné par cette aide ?

Carburants : qui sont les Français concernés par l’indemnité dès janvier 2023 ? – Source : Istock

Le 01 janvier 2023, la ristourne des carburants va prendre fin. Après avoir vécu depuis le 01 avril 2022, il est désormais temps de dire au revoir à la ristourne. Cependant, que tout le monde se rassure, celle-ci sera remplacée par une indemnité dédiée aux travailleurs les plus modestes.

De passage sur le plateau de RTL, la première ministre Elisabeth Borne a détaillé les contours de cette nouvelle aide. D’après les informations alors, la nouvelle indemnité des carburants concernera environ 10 millions de Français, les plus modestes. Ce n’est pas tout ! L’indemnité sera de 100 euros pour une personne, mais pourra monter jusqu’à 200 pour un couple. Qui sera éligible à cette aide ? Les réponses.

Quand prendra fin la remise sur le carburant ?

Comme prévu par le gouvernement, la remise sur le carburant de 30 centimes tombe à 10 centimes d’euros du 16 novembre au 31 décembre 2022. La remise proposée par Total, elle, passera de 20 centimes à 10 centimes d’euros selon le même calendrier.

Les deux remises prendront fin le 1er janvier 2023. Cette réduction concerne le gazole de pêche, le gazole non routier (GNR), l’essence (SP95, SP98-E5, SP-95-E10), le gaz de pétrole liquéfié (GPL-c), le gaz naturel véhicule (GNV) sous forme comprimée (GNC) ou liquéfiée (GNL), le superéthanol (E85) et l’éthanol diesel (ED95).

Résultat, le prix des carburants repart à la hausse. Dans une station-service Total, un litre coûte désormais 1,85 euros (avec les deux remises), 1,95 euros dans une station d’une autre compagnie. Voici les dates à retenir :

  • Du 1er septembre au 15 novembre 2022 : remise de 30 centimes d’euros
  • Du 16 novembre au 31 décembre 2022 : remise de 10 centimes d’euros
  • Supprimée à compter du 1er janvier 2023

Qui est concerné par l’indemnité ?

La prime de carburants concernera tous les Français dont les revenus se situent dans les cinq premiers déciles de revenus, qui travaillent et prennent leur voiture pour aller travailler.

La limite du 5e décile correspond à un revenu fiscal annuel de référence par part (salaire moins les abattements, N.D.L.R) inférieur à 14 700 euros, indique Matignon à actu.fr.

  • Pour une personne seule : moins de 1 314 euros nets par mois
  • Pour un couple avec un enfant : moins de 3 285 euros nets par mois
  • Pour une personne seule avec deux enfants : moins de 3 285 euros nets par mois
  • Pour un couple avec deux enfants : moins de 3 941 euros nets par mois
  • Pour un couple avec trois enfants : moins de 5 255 euros nets par mois

Si deux travailleurs font partie du ménage, il s’agit de leur revenu combiné. Il faut également noter que cette aide est individuelle et non par ménage. Ainsi, un couple peut recevoir 200 euros si les deux travaillent et gagnent moins que la grille mentionnée ci-dessus.

Carburants : comment obtenir la nouvelle indemnité ?

Afin de bénéficier de cette prime carburants, il sera obligatoire de faire une demande sur le site des impôts, à partir du 16 janvier 2023 a annoncé Bruno Le Maire, ministre de l’économie, à nos confrères de RMC.

Il vous faut ensuite remplir un formulaire dans lequel vous indiquerez :

  • votre numéro fiscal
  • votre plaque d’immatriculation et votre numéro de carte grise ;
  • mais aussi une attestation sur l’honneur indiquant que vous utilisez votre véhicule pour aller travailler.

« Vous allez sur le site des Impôts. […] Vous rentrez votre numéro fiscal, votre plaque d’immatriculation, vous remplissez une déclaration sur l’honneur disant que vous avez besoin de votre voiture pour aller au travail, et vous recevrez directement 100 € sur votre compte en banque », a annoncé Elisabeth Borne.

Cette aide de 100 euros est donc directement versée sur le compte bancaire que vous avez communiqué aux autorités fiscales. Il n’y aura pas d’autre démarche de votre part.

Carburants : le montant de l’indemnité

Le gouvernement a consacré un milliard d’euros dans le budget 2023 pour financer l’allocation. Cette allocation s’élèvera à 100 euros pour toutes les personnes éligibles qui en ont fait la demande.

En effet, cette aide est versée par personne et non par ménage. Plus concrètement, chaque membre d’un ménage modeste qui se sert de son véhicule pour se rendre au travail recevra une aide de 100 euros. Un couple modeste pourra ainsi bénéficier d’un transfert de 200 euros.

Pourquoi 100 euros d’aides ?

Le gouvernement a l’idée de prolonger la réduction de 10 centimes à la pompe, mais uniquement pour les Français aux revenus modestes. Alors que maintenant 100 euros équivalent à 10 centimes de réduction sur 1000 litres de carburant achetés. En théorie, un véhicule qui consomme 6 litres aux 100 kilomètres peut parcourir 16 600 kilomètres avec 1000 litres.

Connaissant le fait qu’un véhicule à essence parcourt en moyenne 9 000 kilomètres par an et un diesel 14 000, cette aide peut être comparée à une remise de 10 centimes par litre pendant plus d’un an.

Qu’en est-il de la ristoune ?

Si la remise actuelle a pris différentes formes, d’abord 18 centimes, puis 30, puis 10, vous pouvez vous demander : combien représentent 100 euros d’aide ?

Le Gouvernement l’a calculé approximativement. De façon générale, étant donné que tous les moteurs sont différents et que les voitures ne consomment pas la même quantité de carburant en fonction de leur âge.

« 100 euros c’est un peu plus de 10 centimes par litre en moyenne pour quelqu’un qui parcourt 12 000 km/an, comme la moyenne des Français », a avoué le Gouvernement.

Le gouvernement a indiqué que les chômeurs qui doivent se déplacer pour chercher du travail pourront demander une aide à Pôle emploi.

En cas de demande de toutes les personnes concernées, la prime au carburant a un coût d’un milliard d’euros pour l’État. Elle figure dans le projet de loi de finances pour 2023, adopté avec l’aide du 49.3.

Source : Actu.fr

Accueil / Actualités / Carburants : qui sont les Français concernés par l’indemnité dès janvier 2023 ?