Chèque énergie : le calendrier des différentes aides de l’État pour 2023

Reconduit en 2023, le chèque énergie sera versé à plusieurs millions de foyers. Découvrez la date à laquelle il sera attribué.

Chèque énergie : le calendrier des différentes aides de l’État pour 2023 – Source : iStock

Le gouvernement a décidé de prolonger son bouclier tarifaire en 2023. Parmi les aides maintenues, le chèque énergie classique, exceptionnel, fioul et bois.

Les chèques énergie classique et exceptionnel seront maintenus

Pour remonter le pouvoir d’achat des Français, le gouvernement a mis en place plusieurs aides financières. Ces aides, comme l’a annoncé l’Etat, seront prolongées en 2023.

Malgré les efforts de l’Etat, la situation est devenue de plus en plus critique. Les prix n’ont fait qu’augmenter et la population peine à régler les factures qui s’entassent. Que faut-il faire alors pour résoudre le problème ?

Les députés et les ministres en sont convaincus, vaincre l’inflation nécessite une prise de conscience de tout un chacun. Parce que si le gouvernement a mis en place un plan pour se sortir de la crise. Son efficacité dépendra totalement de ce que fera chaque foyer.

Notons qu’Elisabeth Borne avait annoncé une assez mauvaise nouvelle dernièrement. D’après la première ministre, le prix de l’électricité va continuer de flamber tout comme celui du gaz. Selon elle, une hausse d’environ 15 % serait à prévoir.

« Cela représente une hausse moyenne des factures de 25 € par mois pour les ménages qui se chauffent au gaz, et de 20 € pour les ménages qui se chauffent à l’électricité »,
a expliqué la politicienne le 14 septembre 2022.

Depuis l’annonce faite par Elisabeth Borne, plusieurs dispositifs ont été mis en place. Parmi ces dispositifs, le chèque énergie traditionnel et le chèque énergie exceptionnel.

Les dates de versement des aides

Généralisé en 2018, le chèque énergie a depuis fait de nombreux heureux. En 2022 notamment, l’aide financière a bénéficié à plusieurs millions de Français. Le gouvernement a donc décidé de la prolonger en 2023.

Comme l’ont annoncé les responsables, le chèque énergie classique sera versé à environ 5,8 millions de foyers au printemps 2023. Les montants resteront les mêmes tout comme les modalités de versement.

Pour rappel, son montant varie en fonction des revenus fiscaux des foyers. Il est plafonné à 277 euros.

Par ailleurs, un foyer, pour qu’il puisse prétendre à l’aide financière doit toucher des revenus inférieurs à 10 800 euros.

Notons qu’il vous est possible de tester votre éligibilité au chèque énergie par le biais d’un simulateur en ligne. Ces simulateurs sont gratuits et permettent en seulement quelques clics de connaître le montant qui vous sera versé.

En outre, sachez qu’il y a aussi ce qu’on appelle chèque énergie exceptionnel. Il a été créé en complément du chèque énergie classique et compte parmi les aides maintenues en 2023.

Comme l’a annoncé le gouvernement, le chèque énergie exceptionnel bénéficiera à 12 millions de Français en 2023. Il sera versé sur une période d’environ huit semaines de décembre 2022 à février 2023.

Pour finir, le chèque énergie exceptionnel est d’un montant minimum de 100 euros. Ce montant varie selon les revenus fiscaux annuels des foyers et peut monter jusqu’à 200 euros.

Les autres aides maintenues en 2023

Comme les chèques énergie classique et exceptionnel, le chèque énergie fioul sera reconduit en 2023. Il bénéficiera aux ménages qui se chauffent au fioul et sera versé jusqu’au 31 mars 2023.

Le montant minimum du chèque énergie fioul est de 100 euros. Selon les revenus fiscaux du foyer, ce montant peut augmenter et atteindre les 200 euros.

Notons que l’attribution de ce chèque fioul nécessite de répondre à certains critères. Pour prétendre à l’aide, un foyer doit avoir des revenus inférieurs au plafond instauré par le gouvernement.

Parmi les aides versées par l’État en 2023 figure également le chèque énergie bois. Créé récemment, il sera attribué à environ 2,6 millions de ménages l’an prochain.

Le montant du chèque énergie bois est de 50 euros minimum. Selon vos revenus et le nombre d’enfants que vous avez, ce montant peut augmenter et atteindre les 200 euros.

Notons que pour avoir droit à cette aide, une personne qui vit seule ne doit pas toucher plus de 2 260 euros. De leurs côtés, ceux qui ont deux enfants à charge doivent avoir des revenus inférieurs à 4 750 euros.

Source : Mercipourlinfo

Accueil / Actualités / Chèque énergie : le calendrier des différentes aides de l’État pour 2023