Aides sociales : près de 30 % des Français éligibles ne demandent pas leurs aides

Il se trouve que 30 % des Français ayant droit à des aides sociales ne semblent pas les demander à leur CAF.

Aides sociales : près de 30 % des Français éligibles ne demandent pas leurs aides – Source : iStock

Depuis déjà un moment, le gouvernement cherche à faire mieux connaître les aides disponibles de la CAF. Encore 30 % de personnes pourtant éligibles à des aides sociales ne semblent pas les demander. La plupart du temps, cela reste clair, car elles ne connaissent pas les aides. Ou alors, qu’elles ne se pensent pas éligibles pour ces dernières. Néanmoins, ces aides attribuées restent un réel atout dans la lutte contre la pauvreté en France

De nombreux experts inquiets 

Il semble que ce phénomène de ne pas demander les aides sociales auxquelles néanmoins les citoyens ont droit ne reste pas quelque chose de Français. Il se trouve que dans de nombreux pays Européen, des aides disponibles ne paraissent jamais demander par une partie des bénéficiaires. Un triste constat qu’Emmanuel Macron visait durant sa campagne comme un phénomène d’”ampleur”. Alors ce mardi 13 décembre, de nombreux experts en la matière se sont rejoints afin d’évoquer ce sujet. 

Parmi les experts, on trouve Fabrice Lenglart le directeur de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques Drees. Ce dernier déclarait donc que “Les travaux sur le non-recours aux prestations de solidarité montrent l’ampleur du phénomène”. Ainsi, cette envie de parvenir à ce que tous ceux ayant droit à des aides sociales les demandent reste très important. Cela reste un gros facteur de la pauvreté en France. Il déclare que c’est “un enjeu déterminant dans la lutte contre la pauvreté”. 

La Drees fait alors de tristes constats. Le taux de personnes ne demandant pas d’aides sociales auxquelles ils ont droit reste très important. En tout, la Drees estime que plus de 30 % des bénéficiaires légaux ne demandent pas d’aides sociales. Pour l’année 2018, le taux semblait de 34 % de personnes ayant droit au RSA ne le touchaient pas. En tout, cela représentait tout de même 600 000 foyers. Et pour le minimum vieillesse, cela restait encore pire. Cette aide bien trop méconnue, une personne sur deux ne la demandait pas. 

Les aides sociales bien trop peu demandées

Aussi, si les Français ne demandent pas les aides sociales auxquelles ils ont droit, cela reste plus du manque d’information que du manque de volonté. Par exemple, le minimum vieillesse reste très méconnu des retraités. Alors que pourtant, il permet à chacun d’avoir un minimum de revenu mensuel. Mais les Français ne restent clairement pas les seuls dans ce cas. Le chargé de recherche de l’Observatoire a déclaré que “Le cas français est loin d’être exceptionnel”, “On atteint régulièrement 30 %” pour les pays européens. Et ce seulement de personnes qui ne demandent pas leur aide. 

En effet, de nombreuses études ont déjà eu lieu sur le non recours aux aides sociales. Et en 2017, une étude européenne révèle que si 29 % ne les demandaient pas en Finlande, en Belgique, le taux explose à 46 %. 

Alors, si le constat est que les aides sociales ne sont pas demandées, il faut encore savoir pourquoi. Et on retrouve bien souvent les mêmes réponses. “Le manque d’information sur les aides ou sur les organismes, les démarches trop complexes ou encore la crainte de conséquences négatives (contrôles, perte de droits)”. Mais cela, il faut encore mener d’autres études pour le savoir. 

La promesse du Président

Emmanuel Macron l’avait promis au cours de sa campagne présidentielle. Il souhaitait voir les Français prendre les aides sociales auxquelles ils ont droit. Il voulait mettre en place une “solidarité à la source”. Ce qui signifie le versement automatique de certaines prestations sociales. Une manière donc d’être sûr que le plus de personnes touchent bien les aides sociales. 

Source : L’Obs

Accueil / Actualités / Aides sociales : près de 30 % des Français éligibles ne demandent pas leurs aides