Calendrier des impôts : les principales dates à retenir pour 2023

Le calendrier des impôts compte toujours une déclaration au printemps et un paiement en automne. Une excellente surprise vous attend.

Calendrier des impôts : les principales dates à retenir pour 2023 – Source : iStock

Le prélèvement à la source de l’impôt a facilité la procédure de paiement de ce dernier. Malgré cela, vous devrez toujours déclarer vos revenus de l’année précédente. Cela vous permettra d’effectuer une régularisation d’impôts. Elle servira notamment aux contribuables qui ont trop versé à la source ou pas assez. Pour cela, vous devez suivre le calendrier des impôts. D’ailleurs, l’année 2023 commence avec une bonne nouvelle pour 10 millions de ménages. Voici les grandes dates prévisionnelles à prendre en compte pour le calendrier des impôts 2023.

Le crédit d’impôt en début du calendrier des impôts

Depuis que le prélèvement à la source a été instauré, les crédits et les réductions d’impôts ne sont plus traités en même temps que la collecte d’impôt sur le revenu. Pour faire simple, vous payez l’impôt sur le revenu tous les mois. Cependant, vous allez récupérer cette dépense sous la forme de crédits et de réductions d’impôts, à des dates différentes.

Chaque année, l’avance et les réductions d’impôts ont lieu en mi-janvier. Cette année, la Direction générale des finances publiques (DGFiP), effectuera ce virement le 16 janvier 2023. Le précédent virement avait pour intitulé « AvanceCredimpot » et provenait de « DGFiP Finances Publiques ». 8,7 millions de ménages ont bénéficié de ce virement de 605 euros en moyenne.

La déclaration d’impôts à partir du mois d’avril

Vous pouvez toujours continuer à déclarer vos revenus en version 2023. Sachez alors que les déclarations des revenus de 2023 sur ceux de 2022 en version papier prendront fin le 18 mai 2023.

Dès le 6 avril, vous pourrez commencer à déclarer vos revenus sur Internet. Dans la mesure où vous avez pré-déclaré vos revenus et vos charges, vous pouvez bénéficier de la déclaration automatique. Un avantage qui économise votre temps.

Ainsi, la date limite pour déclarer vos revenus dans ce sens, s’échelonnent de la fin mai jusqu’en mi-juin, en fonction de chaque département. Voici le calendrier prévisionnel pour vous repérer :

  • 23 mai 2023 marque la date limite de la déclaration par Internet des revenus de 2022 sur la base des revenus de 2021 pour les départements 1 à 19.
  • 30 mai 2023 détermine la date limite de la déclaration par Internet des revenus de 2022 sur la base des revenus de 2021 pour les départements 20 à 54.
  • 07 juin 2023 indique la date limite de la déclaration par Internet des revenus de 2022 sur la base des revenus de 2021 pour les départements 55 à 976.

Calendrier des impôts : quand aura lieu la régularisation de l’impôt ?

De la fin juillet jusqu’au début août, plusieurs ménages vont recevoir un remboursement venant du fisc. Il s’agit :

  • De ceux qui ont été trop prélevés l’an passé,
  • De ceux qui ont bénéficié du crédit ou de la réduction d’impôt

C’est une étape importante depuis que les contribuables paient à la source. Des erreurs peuvent parfois s’y glisser.

Pour rappel, le prélèvement à la source a mis en place une procédure de plus pour ceux qui paient l’impôt sur le revenu. Il s’agit de la régularisation. Celle-ci permet de corriger votre déclaration de revenus si vous avez trop payé ou pas assez.

En mi-août jusqu’à la mi-décembre, l’outil de correction en ligne de la déclaration de revenus sera disponible. En revanche, cette étape ne sera possible qu’après une déclaration de revenus réellement perçus. Le contraire n’est pas possible puisque vous devez effectuer le calcul du montant réel de l’impôt sur le revenu que vous payez l’an passé.

Dès le 1er septembre, le fisc actualisera votre taux de prélèvement à la source, à partir de votre déclaration en début d’année. Le taux actualisé sera ensuite appliqué comme tous les ans.

Dans le cas où votre avis d’impôt affiche un montant à payer, sachez que le paiement en ligne et le prélèvement automatique pourront avoir lieu le 15 septembre. Mais vous pourrez éventuellement le régler après un délai supplémentaire de quelques jours.

Quelle date pour la taxe foncière ?

Chaque année, le dernier paiement de la taxe foncière a toujours lieu en mi-octobre. En cas de paiement mensuel de la taxe foncière, celle-ci sera versée en 10 échéances, et ce, de janvier à octobre. Une 11e échéance en novembre peut même arriver en cas de hausse.

Dans les autres cas, la date limite de paiement est prévue au 15 octobre. Mais un délai supplémentaire de quelques jours est accordé à ceux qui paient la taxe foncière à l’échéance ou en ligne.

Source : Moneyvox

Accueil / Actualités / Calendrier des impôts : les principales dates à retenir pour 2023