TPMP : Francky Vincent remonté, il dépose plainte contre Gilles Verdez

Invité sur le plateau de TPMP, Francky Vincent a subi la colère de Gilles Verdez. Il décide alors de l’attaquer en justice.

TPMP : Francky Vincent remonté, il dépose plainte contre Gilles Verdez – Source : Capture C8

Invité sur le plateau de TPMP, le 6 décembre, Francky Vincent est rentré dans une vive discussion avec divers chroniqueurs. Il semblerait que de nombreux clashs ont éclaté. En effet, les discussions ont pris un tournant inattendu. Certains chroniqueurs ont alors évoqué son admiration pour l’humoriste controversé Dieudonné. Un sujet qui a fortement déplu au chroniqueur de TPMP, Gilles Verdez. À la fin de l’émission, Francky Vincent est resté choqué sur le comportement que certaines personnes ont eu envers lui, notamment Gilles Verdez. De ce fait, il a décidé de l’attaquer en justice. Et ce, pour diffamation sur le plateau de Touche pas à mon poste. Le chanteur antillais cherche à, non seulement, se défendre mais également pour défendre les causes évoquées lors de cette émission. On vous explique tout ici ! 

Francky Vincent : invité sur le plateau de TPMP

Le 6 décembre 2022, le chanteur antillais Franck Vincent a rejoint les chroniqueurs sur le plateau de TPMP. Au cours de l’émission, le plateau a éclaté en clash. Et ce, entre Franck Vincent et quelques chroniqueurs. Initialement, il devait évoquer sa nomination en tant que chevalier des Arts et des Lettres. Toutefois, très rapidement, la conversation a tourné et ils ont évoqué son admiration pour l’humoriste controversé Dieudonné. Le chroniqueur Gilles Verdez l’a alors interpellé à ce sujet. Une discussion qui est partie en clashs. « Moi, ce qui me choque, monsieur Vincent, ce ne sont pas vos paroles, c’est votre adoration pour Dieudonné. Sur la chaîne d’Alain Soral, un essayiste d’extrême droite, vous avez quand même dit : Je lui voue une admiration inconditionnelle, tout le respect du monde. Dieudonné est un antisémite, condamné comme tel ». De là, une discussion houleuse a commencé.   

Gilles Verdez n’a pas hésité à continuer son discours sur TPMP, malgré les essais d’intervention de Franck Vincent. « Comment pouvez-vous dire ça ? Est-ce que vous cautionnez l’antisémitisme de Dieudonné ? Cela ne vous gêne pas de vous afficher au Bal de la quenelle ? Si vous cautionnez l’antisémitisme, vous êtes antisémite ! ». À la suite de ces accusations, Franck Vincent a évidemment cherché à se défendre. Et ce, à l’aide d’autres chroniqueurs de TPMP tels que Benjamin Castaldi, Jean-Marie Bigard ou encore Guillaume Genton. D’après le chanteur antillais, il ne peut pas prendre le rôle de juge. Il a continué en expliquant qu’il s’arrêtait tout simplement « à l’homme, à celui qui me fait rire et c’est toutJe ne juge pas les gens. Je ne condamne pas, je ne suis pas juge ». Toutefois, cette réponse ne semble toujours pas avoir plu à Gilles Verdez sur le plateau de TPMP le 6 décembre.

Une attaque en justice contre Gilles Verdez 

Comme toutes les émissions contenant des coups de gueule ou des conflits, la séquence a évidemment fait le buzz sur les réseaux sociaux. Ainsi, le 25 décembre, le chanteur antillais, Francky Vincent, a réalisé une interview auprès de nos confrères du Parisien. Durant cette interview, il a alors expliqué qu’il regrettait sa participation à l’émission de Cyril Hanouna, TPMP. Il a clairement eu l’impression de tomber « dans un traquenard ». Et ce, avant d’ajouter : « On m’avait dit que je parlerais pendant huit minutes de ma distinction, mais ça n’a duré que trente secondes et ils me sont tombés dessus pendant vingt-cinq minutes… J’avais l’impression qu’Hanouna était le procureur, Verdez le juge, je rends hommage à Genton et Bigard qui m’ont défendu avec du bon sens ». On entend bien la déception du chanteur qui ne s’attendait pas à participer à son propre procès le 6 décembre

Toutefois, si vous connaissez Francky Vincent, vous saurez alors qu’il n’allait pas se laisser faire. De ce fait, il a décidé qu’il allait attaquer Gilles Verdez en justice. Et ce, pour le comportement qu’il a eu sur le plateau de TPMP. « J’ai attaqué Gilles Verdez pour diffamation. On me soupçonne d’être un sympathisant des antisémites parce que j’ai chanté une chanson en 2019 au Bal des quenelles de Dieudonné. Alors que ma femme est sémite, que j’ai eu un enfant avec une métisse sémite… Je prends cela au sérieux ». Le comportement du chroniqueur n’a pas plu au chanteur antillais. Celui qui voulait évoquer sa nomination en tant que chevalier des Arts et des Lettres a fini par participer à son propre procès. Affaire à suivre !

Source : Melty

Accueil / Actualités / TPMP : Francky Vincent remonté, il dépose plainte contre Gilles Verdez