Linky, CAF, Retraites : le point sur les changements et les impacts pour cette année 2023

Votre vie quotidienne ainsi que votre situation financière vont sans doute changer en 2023. Du changement pour les réfractaires du Linky.

Linky, CAF, Retraites : le point sur les changements et les impacts pour cette année 2023 – Source : Istock

L’année 2023 s’annonce chargée de nouveautés. Revalorisation, modification, compteur Linky, suppression, les mesures du gouvernement vont certainement affecter votre quotidien. Voici la liste des nouveautés qui entreront en vigueur au cours de l’année 2023.

Dans la catégorie pouvoir d’achat

La réforme des retraites est censée entrer en vigueur vers l’été 2023. Ce qui est confirmé pour le moment est la revalorisation légale de la retraite de base dès le 1er janvier 2023. Une revalorisation de 0,8 % est attendue pour les pensionnaires affiliées à la Cnav, la CRNACL, le SRE et la CNAVPL.

Le SMIC va aussi augmenter de 1,8 %. Il s’agit d’une hausse automatique qui a lieu tous les 1er janvier dont le niveau d’augmentation est en fonction de l’inflation. Les salariés au SMIC devront toucher 24 euros net supplémentaires en 2023. Le salaire minimum de croissance atteindra un montant total de 1 353 euros.

L’année 2023 comprend aussi la revalorisation des allocations de la caisse d’allocation familiale (CAF) et de la Mutualité sociale agricole (MSA). Les augmentations pourraient intervenir au 1er avril de l’an prochain.

Cela devrait concerner :

  • le RSA
  • les APL
  • l’AAH
  • la prime d’activité
  • l’allocation de rentrée scolaire

L’aide au logement (APL) pourrait aussi augmenter le 1er avril 2023.

Par ailleurs, le taux du Livret A actuel pourrait subir une nouvelle augmentation au 1er février 2023. Le taux du Livret A pourrait rapprocher les 3 % à partir du mois de février 2023.

Le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) et le Livret d’épargne populaire (LEP) vont aussi augmenter l’année prochaine. Le LEP qui est à 4,6 % actuellement pourrait atteindre les 6 % en 2023.

Sur le côté carburant et énergie

La remise à la pompe prend fin dans quelques heures. C’est une nouvelle aide que le gouvernement va mettre en place pour la remplacer. Cette nouveauté prend la forme d’une allocation carburant travailleurs de 100 euros.

Pour en bénéficier, le travailleur doit faire une demande sur le site des impôts. Ce dernier doit justifier à l’aide d’une attestation sur l’honneur qu’il utilise un véhicule pour aller travailler.

Concernant la hausse du prix de l’énergie, le gouvernement a décidé de prolonger le bouclier tarifaire. Le dispositif va toutefois connaître un changement concernant le plafonnement de la hausse des tarifs.

Le bouclier tarifaire va limiter à 15 % la hausse du gaz en janvier et celle de l’électricité en février 2023. Sans ce dispositif, les Français subiront une hausse explosive des tarifs de l’énergie en 2023.

Dans la catégorie transports

Le prix des billets sur certains trains de la SNCF va augmenter à partir du 10 janvier 2023. Une décision prise en conséquence de la hausse des tarifs de l’électricité.

Le prix des billets pourrait être 5 fois plus cher surtout pour les TGV. La hausse du prix des TER dépendra des choix de chaque territoire.

Les tarifs d’autoroutes vont aussi subir une augmentation à partir du 1er février 2023. Les Français devront s’attendre à une hausse de 4,75 % en moyenne.

Le 1er janvier 2023 correspond au début du dispositif Prime covoiturage. Une personne qui se lance dans le covoiturage courte distance va bénéficier d’une prime de 100 euros. Le conducteur devra utiliser une plateforme de covoiturage reconnue par le gouvernement pour recevoir la prime. Le versement de cette prime se fait en 2 parties.

Le premier versement de 25 euros intervient au plus tard 3 mois après le premier trajet de covoiturage. Le second versement de 75 euros intervient après la réalisation du 10e trajet de covoiturage.

Les automobilistes qui habitent dans une zone à faible émission (ZFE) pourront bénéficier d’un prêt à taux zéro. Et ce, pour l’achat d’un véhicule peu polluant. Le montant maximal du prêt va jusqu’à 30 000 euros.

L’accès à l’aide à l’achat d’un vélo électrique s’assouplit en 2023. En effet, ce bonus sera accordé aux Français avec un revenu fiscal de référence inférieur à 14 089 euros. Près de 50 % des ménages les plus modestes pourront prétendre à cette aide.

Compteur Linky : suppression et interdiction

Le timbre sous forme matérielle n’existera plus en 2023. La Poste entre dans l’ère des courriers dématérialisés et donc plus de timbre rouge. Le timbre numérique dont le prix sera de 1,49 euro prendra la place.

A partir de l’année prochaine, les appels commerciaux seront interdits le week-end et les jours fériés. Ils seront aussi interdits en semaine de 10 h à 13 h et de 14 h à 20 h.

La loi anti-gaspillage interdira l’impression du ticket de caisse à partir du 1er avril 2023. Si le client souhaite obtenir un ticket, il devra le demander. Le ticket de caisse pourrait être envoyé par mail.

Le prix moyen du paquet de cigarettes va augmenter de 50 centimes en 2023. Une nouvelle hausse de 35 centimes est aussi prévue pour 2024.

Concernant les impôts, la taxe d’habitation sur la résidence principale sera définitivement supprimée en 2023. Elle reste toutefois applicable sur les résidences secondaires.

Le refus du compteur Linky ne sera plus sans conséquences à partir du 1er janvier 2023. L’utilisation du Linky ne requiert plus une présence physique pour la relève des compteurs.

Les personnes qui possèdent encore un compteur classique devront payer la facture de la relève. Les réfractaires du compteur Linky doivent payer un montant annuel de 61 euros soit 5 euros par mois. Le seul moyen d’échapper à ce surcoût est de transmettre soi-même le relevé.

Source : Midilibre

Accueil / Actualités / Linky, CAF, Retraites : le point sur les changements et les impacts pour cette année 2023