Factures 2023 : quels changements pour le gaz et l’électricité ?

Des changements sur la tarification du prix de l’énergie ont lieu dès le 1er janvier. Les augmentations à prévoir pour votre facture 2023.

Factures 2023 : quels changements pour le gaz et l’électricité ? – Source : Istock

Les dépenses en gaz et en électricité sont toujours très importantes en hiver, car il faut se chauffer plus. Mais à cause de l’inflation, le paiement de ces factures est encore plus lourd pour les ménages. Les tarifs de l’énergie ont explosé tout au long de l’année, une hausse contenue grâce au bouclier tarifaire du gouvernement. Jusqu’à présent, l’Etat a plafonné ces augmentations à 4 %. Toutefois, à partir de 2023, les Français seront moins protégés par ce dispositif, qui va geler la hausse des prix à 15 %. Voici ce qui vous attend dès le 1er janvier 2023.

À quelle hausse s’attendre sur votre facture 2023 ?

En 2023, les foyers qui se chauffent au gaz devraient constater une augmentation de 25 euros mensuellement. Pour ceux qui se chauffent à l’électricité, ce sera 20 euros de plus sur leur facture 2023. Fort heureusement, le chèque énergie exceptionnel attribué à plus de 12 millions de foyers cet hiver, pourrait atténuer ces hausses fulgurantes.

Le bouclier tarifaire reconduit en 2023 ne sera plus aussi protecteur. Les prix de l’énergie vont être plafonnés à 15 % au lieu des 4 % à l’heure actuelle. Ces changements seront visibles à partir du 1er janvier pour le tarif du gaz. Mais l’évolution tarifaire du prix de l’électricité n’aura lieu qu’en février 2023.

L’UFC-Que Choisir et la CLCV s’étaient attendues à une augmentation de 10 % au maximum. Aussi, les associations de défense des consommateurs craignent ces évolutions de prix.

« L’augmentation de 15 % à laquelle devront faire face les consommateurs en 2023 (soit un niveau 2 à 3 fois plus élevé que l’inflation) dépasse sensiblement le seuil de tolérance, particulièrement pour la majorité des ménages qui ne bénéficieront pas du chèque énergie exceptionnel », a déclaré l’UFC-Que choisir.

Quel sera le nouveau prix du gaz en 2023 ?

Si 4 millions de clients ont choisi l’indexation sur les tarifs réglementés du gaz, 2,8 millions de clients d’Engie ont opté pour le tarif réglementé. Ce dernier est l’un des plus protecteurs dans la conjoncture actuelle du marché en hausse constante. Mais il sera supprimé au 30 juin prochain.

Selon la Commission de régulation de l’énergie (CRE) :

« A ce stade, sans bouclier, les tarifs du gaz seraient 112,5 % supérieurs au tarif gelé du 1er octobre hors taxe, malgré une baisse de 16,9 % des TRVG (des tarifs réglementés de vente de gaz, ndlr) théoriques. »

Pour faire simple, sans le gel du prix du gaz, son tarif mensuel coûterait déjà 200 euros plus chers.

À partir de janvier 2023, la CRE a fait l’estimation suivante sur le tarif du gaz :

  • 5,85 % de plus pour le contrat de base, avec usage cuisson et une consommation inférieure à 1 000 kWh par année. L’usager observera une hausse moyenne de 10 euros sur sa facture 2023.
  • 10,51 % de plus pour les clients b0 avec usage cuisson et chauffage de l’eau. La facture annuelle de l’usager concerné, augmentera de 39 euros.
  • 15,3 % de plus pour les clients b1 avec usage cuisson, eau chaude et chauffage. La facture 2023 de ces derniers va s’élever de 139 euros par mois.
  • 16,92 % de plus pour une copropriété b2. La facture annuelle de ces clients augmentera de 475 euros.

Quelle hausse pour la facture 2023 de l’électricité ?

D’après la start-up Lite, le tarif réglementé de vente de l’électricité a augmenté de 5,4 % à partir d’octobre 2021. Même si le gouvernement a instauré un plafonnement à 4 %, de nombreux clients ont constaté une hausse plus conséquente (11 % de plus). En revanche, les usagers qui ont choisi une tarification en heures pleines et heures creuses ont été mieux épargnés par la hausse des prix, comparés aux clients de base.

La CRE n’a pas encore publié de tarification particulière pour l’électricité. Cependant, ces augmentations en février ne seront pas aussi uniformes que la facture 2023 du gaz, en ce qui concerne les tarifs réglementés et les tarifs indexés sur de l’électricité.

Ceci étant, les clients qui ont souscrit pour un contrat énergétique à prix fixe sur 12 mois ou plus, seront protégés en 2023. Mais lorsque ce contrat aura expiré, ces ménages recevront de plein fouet l’augmentation des prix de l’énergie.

Source : Bfmtv

Accueil / Actualités / Factures 2023 : quels changements pour le gaz et l’électricité ?