Arnaque : attention à ces faux sites de l’administration qui vous dérobent de l’argent

Des faux sites « administratifs » tentent de faire payer des démarches habituellement gratuites. Une arnaque qui fait de nombreuses victimes.

Arnaque : attention à ces faux sites de l’administration qui vous dérobent de l’argent – Source : Istock

Il s’avère que sur le territoire français, de plus en plus de personnes tombent victimes d’une nouvelle arnaque. Celle des faux sites « administratifs ». La pratique reste très simple. Les malfaiteurs créent des faux sites qui tentent de faire payer des démarches qui se trouvent habituellement gratuites. Que ce soit pour un passeport, une carte grise ou encore une vignette Crit’Air. Malheureusement, il s’avère que ces pratiques ne semblent pas toujours illégales. C’est pourquoi il faut faire acte de bon sens afin d’éviter de tomber dans le piège. Nos confrères du Parisien ont récemment relayé le témoignage d’un jeune homme qui a payé 125 euros pour faire faire son passeport. Sans y porter trop d’attention, il a tapé « création de passeport » dans un moteur de recherche. En cliquant le premier lien, il a été victime de cette arnaque. On vous explique tout ici !

Arnaque : des faux sites officiels

L’arnaque des faux sites « administratifs » existe depuis quelques temps déjà. Il convient alors de savoir que cela ne réduit pas pour autant le nombre de victimes. La majorité des démarches administratives proposées s’avèrent habituellement gratuites. Toutefois, ces malfaiteurs proposent ces démarches pour un prix qui peut paraître “acceptable”. Il convient de noter que seul le site de l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS) propose de remplir une prédemande de création de passeport. Cette démarche coûte alors 86 euros, le prix du timbre fiscal. Malheureusement, de nombreuses personnes tombent dans le piège de cliquer sur le premier lien proposé, sans vérifier que ce soit un site officiel. Et ce, tel que le jeune homme. Il a fait confiance au premier site qui s’est avéré être un des sites Web aux faux airs officiels.

« On ne va pas se mentir, le site de l’ANTS n’est pas celui que les gens connaissent le mieux », explique un juriste de CLCV. Quand un site n’est pas connu, il y a des risques que les personnes passent à côté. « Ils cliquent sur ces plates-formes qui ont payé pour être en tête des résultats d’une recherche Internet ». Malheureusement, en faisant ceci, les arnaques réussissent à attirer des personnes et faire des victimes par la suite. Il faut savoir que cette technique ne nécessite rien de plus qu’un site aux faux airs officiels. Une fois le site crée et les publicités lancées, il semble difficile de ne pas tomber dans le piège. C’est pourquoi, les autorités lancent un appel à la vigilance. Il convient de faire des recherches avant de se lancer sur le premier site venu pour faire des démarches administratives

Les techniques pour ne pas tomber dans le piège

Ces faux sites administratifs n’ont donc « aucune valeur ajoutée ». Ils parviennent à attirer des personnes pour leur prendre de l’argent. Certains sites font alors payer des frais inutiles, mais également imposent des délais d’attente plus longs. Toutefois, d’autres sites constituent clairement des pures arnaques. Les malfaiteurs cherchent tout simplement à avoir les données personnelles, les données bancaires mais également la confiance des victimes. En effet, les créateurs de ces sites ont seulement pour ambition de récupérer quelques dizaines d’euros. Ainsi que les coordonnées ou données personnelles de ces derniers. Une inquiétante arnaque qui ne cesse de faire des victimes. 

Nos confrères du Parisien ont récemment donné des outils pour tenter d’éviter que les Français tombent dans le piège. Ils invitent alors ces derniers à entamer uniquement des démarches administratives via les sites service-public.fr et ants.gouv.fr . Tous les autres sites risquent d’être des faux sites ou des malfaiteurs qui cherchent à vous faire tomber dans l’arnaque. Ensuite, pensez à prendre votre temps. Faites des recherches et trouver le site officiel fait à cet effet. En gardant votre esprit critique, vous pourrez directement avoir votre réponse. Enfin, si vraiment vous ne savez pas quoi faire, rendez-vous à l’administration directement. 

Source : Boursorama

Accueil / Actualités / Arnaque : attention à ces faux sites de l’administration qui vous dérobent de l’argent