Allocation chômage : les dates à noter pour cette nouvelle année 2023

Pour déclencher la procédure de paiement de votre allocation chômage, vous devez actualiser votre situation. Voici le calendrier pour cela.

Allocation chômage : les dates à noter pour cette nouvelle année 2023 – Source : iStock

Bonne année à vous ! Si vous êtes au chômage et que vous recherchez un emploi, voici le calendrier de versement 2023 de l’allocation chômage. Avec le calendrier des démarches avec Pôle Emploi.

Allocation chômage : déclencher la procédure de paiement

On connaît désormais les dates d’ouverture et de clôture des actualisations et celles du versement des allocations. En effet, si vous êtes demandeur d’emploi, on vous rappelle que vous devez actualiser chaque mois votre situation. Vous pouvez pour cela, effectuer la démarche qui est ouverte le 28 de chaque mois, et ce, jusqu’au 15 du mois suivant.

Actualiser votre situation vous permet de déclencher la procédure de paiement de votre allocation. À noter que, pour ce faire, vous avez besoin d’un délai moyen de 3 jours ouvrés. Au maximum, 5 jours ouvrés. Cela étant, les versements des allocations démarrent, en général, le premier jour ouvré de chaque mois.

Le site gouvernemental Service-Public conseille d’ailleurs d’actualiser votre situation le plus tôt possible afin de déclencher la procédure de paiement.

Les dates d’ouverture et de clôture de l’actualisation de l’allocation chômage

Voici les dates d’ouverture et de clôture de l’actualisation. Pour l’allocation du mois de :

  • Décembre 2022 :

Date d’ouverture le 28 décembre 2022 ; date de clôture le 15 janvier 2023. Le virement bancaire de l’allocation chômage se fera à compter du lundi 2 janvier 2023.

  • Janvier 2023 :

Date d’ouverture le 28 janvier 2023 ; date de clôture le 15 février 2023. Le virement bancaire se fera à partir du 1er février 2023.

  • Février 2023 :

Date d’ouverture le 28 février 2023 ; date de clôture le 15 mars 2023. Le virement se fera à compter du 1er mars 2023.

  • Mars 2023 :

Date d’ouverture le 28 mars 2023 ; date de fermeture le 15 avril 2023. La date de virement à partir du 3 avril 2023.

  • Avril 2023 :

Date d’ouverture le 28 avril 2023 ; date de clôture le 15 mai 2023. Le virement se fera le 3 mai 2023.

  • Mai 2023 :

Date d’ouverture le 28 mai 2023 ; date de clôture le 15 juin 2023. Le virement se fera à partir du 1er juin 2023.

  • Juin 2023 :

Date d’ouverture le 28 juin 2023 ; date de clôture le 15 juillet 2023. Le virement se fera à partir du 3 juillet 2023.

La seconde partie de l’année 2023

  • Juillet 2023 :

Date d’ouverture le 28 juillet 2023 ; date de clôture le 15 août 2023. Virement à partir du 1er août 2023.

  • Août 2023 :

Date d’ouverture le 28 août 2023 ; date de clôture le 15 septembre 2023. Virement à partir du 1er septembre 2023.

  • Septembre 2023 :

Date d’ouverture le 28 septembre 2023 ; date de clôture le 15 octobre 2023. Virement à compter du 2 octobre 2023.

  • Octobre 2023 :

Date d’ouverture le 28 octobre 2023 ; date de clôture le 15 novembre 2023. Virement à partir du 2 novembre 2023.

  • Novembre 2023 :

Date d’ouverture le 28 novembre 2023 ; date de clôture le 15 décembre 2023. Virement à partir du 1er décembre 2023.

  • Décembre 2023 :

Date d’ouverture le 28 décembre 2023 ; date de clôture le 15 janvier 2024. Virement à partir du 2 janvier 2024.

Réforme de l’assurance chômage

Récemment, le gouvernement a adopté plusieurs mesures dans le but d’inciter les demandeurs d’emploi à reprendre un emploi. En fait, le gouvernement souhaite réduire le coût de l’assurance chômage. Cela dit, une récente loi dite « marché du travail » introduit des changements au régime de l’assurance chômage.

L’un des principaux changements concerne les règles d’indemnisation. En effet, désormais, le gouvernement peut, par décret, faire varier les cotisations exigées pour ouvrir droit à l’allocation chômage. Il peut aussi faire varier la durée d’indemnisation. Des changements que le gouvernement ne fera que si la conjoncture économique et la situation du marché du travail l’exigent.

À noter seulement que le montant de l’allocation chômage ne peut se faire moduler.

Sanction pour refus de CDI, prolongement du bonus-malus

Autre changement. Le salarié en contrat à durée déterminée pourra perdre son droit à l’allocation chômage. Pour éviter cela, il ne devra pas, sur un an, refuser deux propositions de contrat à durée indéterminée. Des propositions pour occuper le même poste ou un emploi similaire. Les modalités exactes d’application de cette mesure sont encore à préciser par décret.

Le bonus-malus fait également l’objet d’un prolongement. En clair, les entreprises d’au moins 11 salariés doivent se soumettre à un nouveau système de bonus-malus. Celui-ci fait varier le taux de leur contribution patronale d’assurance chômage entre 3 et 5,05 %. En effet, il concerne plus précisément les entreprises œuvrant dans un secteur d’activité qui recourent régulièrement à des contrats courts.

Source : Midilibre

Accueil / Actualités / Allocation chômage : les dates à noter pour cette nouvelle année 2023