Arnaque : attention à ces escroqueries qui peuvent coûter très cher en 2023

De nombreuses arnaques vont continuer à se dérouler par SMS et par email. Voici celles à connaître pour ne pas tomber dans le piège.

Arnaque : attention à ces escroqueries qui peuvent coûter très cher en 2023 – Source : iStock

L’année 2023 ne sera pas la fin de l’arnaque, bien au contraire ! Ces derniers mois, les escrocs ont multiplié les astuces pour vous soutirer de l’argent ou des informations personnelles. Si vous avez l’intention de prendre de bonnes résolutions, n’oubliez pas d’ajouter à votre liste d’être encore plus méfiant à l’égard des SMS et des e-mails que vous recevrez dans les prochains mois. Ne vous inquiétez pas, nous allons vous aider. Pour cela, voici les 6 SMS dont il faudra vous méfier à partir de l’année 2023.

Arnaque à la consommation d’énergie

Un SMS d’arnaque lié à la consommation d’énergie circule actuellement en France. Les arnaqueurs se font passer pour une région, principalement les Hauts-de-France, vous informant qu’elle « vous permet d’économiser plus de 70% sur votre consommation d’énergie ». Ensuite, vous êtes redirigé vers un lien, qui en réalité dérobe vos données personnelles.

La vignette Crit’Air

Un grand classique de l’année 2022, qui ne s’arrêtera sûrement pas en 2023. Cette arnaque à la vignette Crit’Air repose sur un SMS envoyé aux automobilistes, les invitant à acheter le papier pour rouler dans les zones à faibles émissions. Ils sont alors redirigés vers un site rappelant celui du gouvernement, mais il s’agit en fait d’une arnaque.

Pour ne pas se faire avoir, pensez à regarder le prix car celui de l’autocollant en France est de 3,67 euros frais de port inclus. Au-delà de ce prix, ne vous en donnez pas la peine !

Arnaque à l’urgence familiale

Depuis le début du mois de décembre, plusieurs Français ont reçu le message d’un proche qui aurait cassé son téléphone portable. Cela ne s’arrête pas là ! Ils reçoivent un second SMS leur demandant d’envoyer de l’argent en urgence. Bien évidemment, il s’agit-la d’une arnaque. Avant de le faire, assurez-vous que votre proche ne se trouve pas dans cette situation et vous comprendrez rapidement qu’il s’agit d’une arnaque.

La carte vitale

Avez-vous reçu un message de ce genre ?

« Votre nouvelle carte vitale est disponible. Veuillez remplir le formulaire afin de continuer à être couvert. »

Si vous l’avez reçu, méfiez-vous ! Il s’agit d’une arnaque. Ceux qui sont à l’origine de cette dernière vous invitent alors à vous rediriger vers un site qui ressemble à s’y méprendre à celui de l’Assurance maladie. Un site, qui, rappelons-le, est faux.

Pour ne pas vous faire escroquer, ne cliquez pas sur le lien. Ameli ne vous demande pas d’informations personnelles par le biais d’un site Web ou d’un message. Ainsi, vous pouvez être sûr qu’il s’agit d’une arnaque.

Arnaque à la carte d’identité

Cette arnaque est classique, comme celle à la carte vitale. Pour faire simple, on vous invite à faire changer votre CNI pour le nouveau modèle biométrique. Les escrocs affirment que vous devez bientôt payer.

« Dernier délai pour obtenir votre carte d’identité conforme à la nouvelle réglementation. Passé ce délai, les coûts de fabrication seront entièrement à votre charge », tel est le message que vous recevez.

Arnaque à l’amende à payer

Pensez-vous avoir été flashé dernièrement ? Un message texte vous confirme que vous êtes en retard pour une contravention et donc… Vous cliquez sur le lien. Ainsi se présente l’arnaque à la fausse amende, dont le site ressemble à celui de l’ANTAI. Il vous est alors indiqué que vous devez 35 euros à l’État pour « non respect des règles de stationnement ».

Des conseils pour éviter de se faire escroquer

Comment faire pour éviter ces arnaques diriez-vous ? Eh bien, lisez attentivement ces trois conseils que nous vous donnons.

Toujours regarder le numéro de l’émetteur : s’il s’agit d’un 06 ou d’un 07, le message ne vient sûrement pas d’un organisme officiel.

Les liens compris dans le message doivent vous alerter, surtout si on vous incite fortement à cliquer dessus. Ne cliquez jamais ! Si vous avez des doutes, rendez-vous directement sur le site de l’organisme de référence.

Pour éviter à d’autres de tomber dans le piège, n’hésitez pas à signaler les messages reçus sur les sites dédiés. Vous pouvez transférer le SMS au 33700 par exemple.

Source : Planet.fr

Accueil / Actualités / Arnaque : attention à ces escroqueries qui peuvent coûter très cher en 2023