Réforme des retraites : ce que prévoit le gouvernement pour janvier 2023

La réforme des retraites va-t-elle rentrer en force en 2023 ? Ce qui est certain, c’est que le dossier va avancer dans les prochains jours.

Réforme des retraites : ce que prévoit le gouvernement pour janvier 2023 – Source : iStock

Emmanuel Macron ne cache pas son intention de faire la réforme des retraites en 2023. La question est : le gouvernement arrivera-t-il à ses fins ? Le moins que l’on puisse dire, c’est que le sujet est sensible. Et les oppositions ne comptent pas se laisser faire aussi facilement. Les détails dans cet article.

2023, sera l’année de la réforme des retraites

Samedi 31 décembre 2022, Emmanuel Macron a prononcé ses traditionnels vœux pour l’année 2023. Plus long que d’habitude, le discours annonce déjà la couleur des ambitions du président de la République.

Annonçant vouloir « refonder une France plus forte » et « plus juste », Emmanuel Macron a évoqué le sujet de la retraite. Clair sur le sujet, le chef d’État a affirmé sans équivoque que « cette année sera celle d’une réforme des retraites ».

Ne cachant pas son envie d’une rentrée en vigueur dès l’été prochain, le mari de Brigitte Macron souligne :

« L’objectif est de consolider notre système de retraite par répartition. Ce sera progressif sur dix ans, et juste car tenant compte des carrières longues, hachées… »

Toujours est-il que, pour lors, rien n’est gagné pour Emmanuel Macron. À ce propos, la Première ministre doit recevoir les partenaires sociaux dès cette semaine.

Une imminente rencontre avec les syndicats

Initialement prévu pour être présenté en décembre dernier, le projet de loi sur la réforme des retraites va finalement être lu en janvier 2023. Récemment, on apprend par BFMTV qu’Élisabeth Borne va recevoir les partenaires sociaux.

Ainsi, c’est entre mardi 3 et mercredi 4 janvier que la cheffe du gouvernement va rencontrer la CFDT, la CFE-CGC, la CPME, la CFTC, le Medef, l’U2P, l’UNSA et la CGT. Quel est donc l’objectif de ces entretiens ?

Rapportés par BFMTV, les services d’Élisabeth Borne disent que cela est fait dans le but de :

« Poursuivre le dialogue initié le 5 octobre dernier dans le cadre des trois cycles de concertation et de finaliser le projet de réforme. »

La présentation de la réforme des retraites

Rappelons que depuis son annonce, la réforme des retraites fait parler. Pour cause, le recul de l’âge légal du départ à la retraite ne fait pas l’unanimité. En effet, si la réforme est appliquée, d’ici à 2023, l’âge du départ à la retraite passera de 62 à 64 ou 65 ans.

Actuellement, on sait d’ores et déjà que les syndicats sont plutôt contre ce recul. Par ailleurs, sur le sujet de l’âge, Emmanuel Macron est resté évasif lors de son discours du 31 décembre 2022.

« Il nous faut travailler davantage », a-t-il seulement dit.

Cela avant d’ajouter :

« L’allongement de notre durée de travail sera progressif. »

Pour l’instant, les Français doivent se contenter de ce flou. Pas pour longtemps, car la réforme des retraites va bientôt être présentée. Rappelons que le gouvernement était censé la présenter le 15 décembre 2022.

Après un report, la présentation se déroulera le 10 janvier 2023. Soit la semaine prochaine. C’est seulement à cette date que l’on va connaître tous les détails de la réforme des retraites d’Emmanuel Macron.

Réforme des retraites : l’avis des Français

Si le président de la République semble enthousiaste pour réformer le système des retraites, le projet n’emballe pas les Français. En effet, selon une enquête Harris Interactive-Toluna pour RTL et M6, 54% des Français se disent contre.

Il faut tout de même relativiser ce chiffre, car il est en hausse par rapport au même sondage réalisé en septembre. Rappelons qu’à l’époque, 67 % des Français se déclaraient défavorables à la réforme des retraites.

En se penchant de plus près sur les chiffres, on constate qu’il s’agit davantage d’un clivage politique. Voici la répartition de voix favorables et défavorables en fonction de la famille politique :

  • Les Républicains : 68 % favorables
  • La France Insoumise : 84 % défavorables
  • Le Rassemblement National : 66 % favorables

Il est également intéressant de souligner que si l’on questionne les Français sur le report de l’âge de départ (une des conséquences de la réforme des retraites), les réponses changent. À peine 1/3 des personnes interrogées se disent favorables.

Le pouvoir d’achat, la priorité des Français

Le même sondage s’est intéressé aux sujets que les Français jugent prioritaires. Sans surprise, en tête de liste, on retrouve le pouvoir d’achat avec 76 % de voix en sa faveur. Il s’agit d’une hausse de 12 points par rapport à 2022.

À la seconde position, 67 % des Français estiment que le système social est une priorité. Notons que ce chiffre est en hausse de 10 points. Et enfin, priorité de 49 % de Français, la croissance de la France se trouve à la troisième position.

Source : Midi Libre

Accueil / Actualités / Réforme des retraites : ce que prévoit le gouvernement pour janvier 2023