Réforme des retraites : ce qu’il faut savoir sur le projet du gouvernement

Présenté publiquement mardi 10 janvier 2023, le contenu de la réforme des retraites commence à se préciser. Les détails dans cet article.

Réforme des retraites : ce qu’il faut savoir sur le projet du gouvernement – Source : iStock

Les Français, majoritairement contre, se posent des questions quant à la réforme des retraites tant chère à Emmanuel Macron. Dans une récente interview, Élisabeth Borne a apporté plus de précision sur ce projet. La Première ministre a dévoilé les détails concernant notamment l’âge de départ, les carrières longues et les régimes sociaux.

Ce qui va changer après la réforme des retraites

La réforme des retraites est l’un des sujets brûlants du moment. Durant son discours en début d’année, Emmanuel Macron n’a pas caché son intention de réformer le système des retraites en 2023. Qu’est-ce que cela implique exactement ?

En effet, beaucoup de citoyens sont hostiles à cette réforme des retraites à cause du recul de l’âge du départ. Celui-ci passerait de 62 à 65 ans. Au micro de Franceinfo, mardi 3 janvier 2023, Élisabeth Borne a tenu à les rassurer.

Déclarant que l’âge légal de départ à 65 ans n’était « pas un totem », elle souligne :

« Nous n’irons pas au-delà des quarante-trois années de cotisation qui sont prévues dans la réforme Touraine pour avoir une retraite à taux plein (…) personne ne devra travailler 47 ou 48 ans. »

D’ailleurs, la cheffe du gouvernement avait prévu de recevoir les partenaires sociaux mardi 3 et mercredi 4 janvier 2023. Cela dans le but de concerter sur le dossier sur la réforme des retraites.

Après quoi, le 23 janvier prochain, le projet de loi ira en Conseil des ministres. Et ce, avant d’être examiné à l’Assemblée nationale début février. Notons qu’il est tout à fait possible que l’exécutif fasse passer de force la réforme avec le 49.3.

Pour sa part, Emmanuel Macron prévoit une entrée en vigueur à la fin de l’été. Bien évidemment, seul l’avenir nous dira si cela se passera ainsi.

Réforme des retraites : qui sont concernés ?

Comme l’explique l’exécutif, le report de l’âge légal de départ à la retraite se fera progressivement. Soit 4 mois par an jusqu’à arriver à 65 ans en 2031. Voici les générations concernées par la réforme des retraites :

  • Génération 1961 : 62 ans et 4 mois, en 2023
  • Génération 1962 : 62 ans et 8 mois, en 2024
  • Génération 1963 : 63 ans, en 2025
  • Génération 1964 : 63 ans et 4 mois, en 2026
  • Génération 1965 : 63 ans et 8 mois, en 2027
  • Génération 1966 : 64 ans, en 2028
  • Génération 1967 : 64 ans et 4 mois, en 2029
  • Génération 1968 : 64 ans et 8 mois, en 2030
  • Génération 1969 : 65 ans, en 2030

En clair, à partir de la génération 1970, l’âge de départ est fixé à 65 ans. Pour peu que la réforme des retraites entre en vigueur.

Carrières longues : ce que prévoit la réforme

La réforme des retraites ne prévoit pas de modifier le système actuel concernant les carrières longues. Le président de la République a d’ailleurs évoqué ce sujet lors de son passage sur France 2 en octobre dernier.

« Il faut le négocier. Il faut garder un mécanisme où, certes, on leur demandera de travailler un peu plus longtemps, mais il faut définir le bon seuil », a-t-il alors fait savoir.

Dans un entretien avec Le Parisien, Élisabeth Borne a apporté plus de précision. En effet, selon elle, le gouvernement n’écarte pas la possibilité qu’à l’avenir les Français pratiquant des carrières longues puissent partir 2 voire 4 ans avant l’âge légal.

« Le principe sera maintenu et même assoupli pour ceux qui ont vraiment commencé à travailler très tôt », a-t-elle dit.

Réforme des retraites : les régimes spéciaux

Le gouvernement prévoit de mettre fin aux régimes spéciaux depuis plusieurs années. Que les cotisants se rassurent, car la réforme des retraites ne va pas y mettre fin. Elle prévoit cependant de réduire spécifiquement son accès.

Pour faire court, les nouvelles embauches dans les métiers concernés ne pourront plus avoir accès aux régimes spéciaux. En d’autres termes, les anciens n’ont rien à craindre de la réforme des retraites.

L’exception à cette règle, c’est la fameuse « clause du grand-père ». Effectivement, pour continuer à avoir accès à un régime spécial, le salarié doit être à moins de 17 années de la retraite, en 2020.

D’autres cas où les assurés liés à un régime spécial conservent leurs avantages :

  • La grande majorité des personnes nées avant le 1er janvier 1975
  • Les salariés de la RATP, SNCF, Banque de France, IEG et les ouvriers de l’État nés avant le 1er janvier 1980
  • Les mineurs et les foreurs nés avant le 1er janvier 1982
  • Les danseurs de l’Opéra de Paris et les dockers

Source : Linternaute

Accueil / Actualités / Réforme des retraites : ce qu’il faut savoir sur le projet du gouvernement