Rappel massif : des huîtres concernées par une procédure de rappel

Plusieurs lots de produits sont victimes d’un rappel massif. Ils sont retirés de la vente car ils sont contaminés. Détails.

Rappel massif : des huîtres concernées par une procédure de rappel – Source : iStock

Des huîtres françaises font à nouveau l’objet d’un retrait de la consommation, note L’Indépendant. Le site gouvernemental d’alertes de produits dangereux a en effet lancé ce vendredi un rappel massif d’huîtres contaminées à la listeria et au norovirus. Puis ce lundi 2 janvier, Rappel Conso lance une nouvelle campagne concernant différentes espèces dans de nombreux magasins en France.

Rappel massif : quelles sont les huîtres concernées ?

Cette année, les fêtes de fin d’année n’ont ironiquement pas été le meilleur moment pour manger des huîtres. En effet, une deuxième procédure de rappel massif a vu le jour ce lundi dans toute la France concernant ce fruit de mer, rapporte L’Indépendant.

Ce nouveau rappel concerne différents types d’huîtres, principalement des huîtres de Bouzigues, contaminées par la listeria et le norovirus.

Rappel des huîtres Bouzigues vendues dans les magasins Intermarché, Carrefour, Leclerc et Super U sur tout le territoire français entre le 16 et le 29 décembre 2022. Ces huîtres sont les huîtres spéciales Bouzigues, les huîtres fines Bouzigues et les huîtres spéciales premium Bouzigues de la marque « La belle occitane de Bouzigues ».

Rappel des huîtres Bouzigues vendues dans les magasins Intermarché de toute la France entre le 15 et le 27 décembre 2022. Cela concerne le modèle d’huîtres « bz » de la marque Gaec Mistral.

Le rappel des huîtres Bouzigues vendues dans les magasins U du sud de la France. Celui-ci concerne le modèle Hollow oyster 3 x 24 pièces, lots 125626, 125693, 125699, 125768 et 125865.

Rappel des huîtres, moules et palourdes commercialisées le 15 décembre 2022 dans les poissonneries des grandes et moyennes surfaces. Cela concerne les modèles Coquillages filtrants de l’étang de Thau en bourriches ou en vrac.

Faites-vous rembourser !

« Les personnes qui auraient consommé les produits mentionnés ci-dessus et qui présenteraient des symptômes de gastro-entérite (vomissements, diarrhées fréquemment accompagnés d’une fièvre modérée), sont invitées à consulter leur médecin », a indiqué le site de rappel gouvernemental.

Ce n’est pas tout ! Les personnes immunodéprimées sont particulièrement attentives à ces symptômes. Les symptômes en question peuvent engendrer une infection par un virus (Norovirus), responsable de gastro-entérites, dont le délai d’incubation peut aller jusqu’à 48 heures.

Moules, huîtres, contaminés par un virus

Ce n’est pas la première fois que des huîtres sont victimes d’un rappel massif. À la veille du Nouvel An, les huîtres, palourdes et moules de l’étang de Thau étaient interdites à la vente.

Ces produits sont contaminés par un norovirus. Cet agent infectieux est particulièrement contagieux et provoque des diarrhées et des vomissements, symptômes qui surviennent généralement entre 6 et 48 heures après la consommation de coquillages.

Un arrêté est pris ce vendredi 30 décembre par la préfecture de l’Hérault :

« À la suite de plusieurs cas déclarés de toxi-infections alimentaires collectives dues à une consommation d’huîtres en provenance de l’étang de Thau, des analyses sur les coquillages ont démontré la présence de norovirus. »

Par ailleurs, la préfecture de l’Hérault précise que les coquillages sont contaminés et après une tempête « intense » le 15 décembre. Cette mesure prendra fin « dès que les conditions de sécurité sanitaire réunissent pour une réouverture des zones de production ».

Si par hasard vous vous procurez des coquillages de l’étang de Thau, rapportez-les au point de vente où l’achat se fait. En effet, pour la troisième fois en 2022, les producteurs de ce bassin subissent de telles restrictions ? Ainsi, c’est une désillusion pour ce bassin de production de 7000 hectares situé non loin de Sète.

Pour rappel, l’étang de Thau est la première zone conchylicole de Méditerranée. Elle représente 10% de la production nationale d’huîtres et concentre 3 000 emplois.

Source : 20minutes

Accueil / Actualités / Rappel massif : des huîtres concernées par une procédure de rappel