60 millions de consommateurs lance une alerte sur 37 shampoings et gels douche analysés

Il arrive que les produits reçoivent des notes médiocres. Voici 37 shampooings et gels douche analysés par 60 millions de consommateurs.

60 millions de consommateurs lance une alerte sur 37 shampoings et gels douche analysés – Source : iStock

Vous ne le savez peut-être pas, mais des spécialistes analysent les produits que nous utilisons au quotidien. Selon la qualité de leurs ingrédients, ils les notent. À l’issue de quoi, beaucoup d’articles finissent par être retirés des rayons. Pour sa part, le magazine 60 millions de consommateurs s’est intéressé à 37 shampooings et gels douche. Verdict : certains ingrédients sont problématiques !

L’univers des « produits rincés »

Les shampooings et les gels douche sont ce qu’on appelle « produits rincés ». Pour cause, ce genre de produits n’est pas censé pénétrer dans la peau. C’est pourquoi, contrairement à des produits alimentaires, par exemple, certains ingrédients sont plus facilement tolérés.

N’empêche, le secteur n’est pas non réglementé pour autant. Des contrôleurs veillent à ce que les produits sur le marché respectent les normes sanitaires et environnementales. Malgré cela, des marques douteuses existent çà et là, tant l’offre est énorme.

Raison de plus pour apprendre à choisir. Par ailleurs, récemment, 60 millions de consommateurs a publié une analyse sur une trentaine de « produits rincés ». Ainsi, les experts du magazine ont sélectionné 19 shampooings et 18 gels douche. Leur objectif ? Analyser la composition des produits.

Dans le lot, il y avait bien entendu des marques nationales (Tahiti, Aderma, Dop, Nivea, Nuxe, etc.), mais également des marques de distributeurs (Carrefour, Lidl, Monoprix, etc.). Sans oublier les produits solides et en kit « Do it yourself » (DIY).

L’analyse de la composition consistera à calculer le CosmétoScore de chaque produit. Soit l’équivalent du NutriScore pour les produits alimentaires. Pour rappel, cette méthode permet de classer les produits en 5 catégories de A (score maximal) à E (score minimal).

Un produit solide sans conservateur ?

Précisons tout de suite que tous les produits pour enfants n’ont pas un CosmétoScore A. On est loin du compte, car le seul produit certifié « naturel » sort avec un CosmétoScore C. Ce score médiocre est dû à un cumul d’ingrédients irritants, sensibilisants et d’un ammonium quaternaire à risque pour l’environnement.

À la première place du podium, on trouve un shampooing en poudre. Sa formule est composée de 11 ingrédients seulement. Le cosmétique solide ne contient ni eau ni conservateur. Comme ce dernier est souvent problématique, son absence a boosté le CosmétoScore de ce shampooing en poudre.

Tandis qu’à la seconde place, on trouve un kit « Do it yourself » (ou faites-le maison en français). Le kit en question permet de fabriquer un shampooing, mais sans shampooing (no poo). Pas loin derrière, on trouve un shampooing pour enfants conventionnel à petit prix.

De l’autre côté du classement de 60 millions de consommateurs, on trouve 2 produits L’Oréal (Elseve et Garnier) très critiquables. Silicones, colorants, ammoniums quaternaires… leur formule est remplie d’ingrédients à risque pour l’environnement et la santé. Notamment le benzyl salicylate qui est un perturbateur endocrinien.

En outre, les produits sont riches en conservateurs, en « conditionneurs » polluants et en tensioactifs. Si ces noms vous disent rien, sachez que les voir sur un shampooing ne dit rien qui vaille. Pollution et irritation presque garanties ! Vous pouvez passer votre chemin.

Une catastrophe pour les gels douche

Qu’il s’agisse de gels douche ou de shampooing, les ingrédients problématiques sont presque les mêmes. En voici quelques-uns :

  • Les allergènes
  • Les tensioactifs polluants ou irritants
  • Les polymères
  • Les colorants azoïques
  • Les conservateurs
  • Les perturbateurs endocriniens
  • Etc.

Figurez-vous que les produits les plus mal notés par 60 millions de consommateurs en ont beaucoup dans leur formule. En effet, 10 gels douche sur 18 ont reçu le score de C, D ou E. Ce qui est juste catastrophique !

Les kits « DIY » se sont démarqués

La surprise de cette analyse de 60 millions de consommateurs est sans doute les kits « DIY ». 2 parmi 4 ont par exemple moins de parfums, d’allergènes ou de colorants que les gels douche. Cependant, ils contiennent toujours quelques irritants et colorants indésirables.

Cela étant, il est tout de même intéressant de relativiser ces données. En effet, ces dernières ne préjugent pas forcément du contenu de ces kits. Tout simplement, car l’étiquetage peut ne pas être aussi rigoureux que pour les cosmétiques classiques.

Bref, à la tête de ce classement de 60 millions de consommateurs sur les gels douche, on retrouve les produits marketés « naturels » et « bio » (sans certification). Par contre, c’est un produit Nivea qui campe à la deuxième position.

Du côté des pires gels douche, on retrouve à la dernière place un produit pour hommes (comme par hasard !). Vraisemblablement, les hommes ne semblent pas être la cible pour ce genre de produit. C’est curieux, mais les enfants non plus. En particulier un produit de la marque pour enfants Tahiti Kids.

Source : 60millions-mag

Accueil / Actualités / 60 millions de consommateurs lance une alerte sur 37 shampoings et gels douche analysés