Diabète : les aliments à bannir pour réduire les risques

Pour combattre le diabète, il faut limiter la consommation de sucre. Mais le sucre est caché dans de nombreux aliments.

Diabète : les aliments à bannir pour réduire les risques – Source : iStock

On estime qu’en France, 4 millions de personnes souffrent d’une forme de diabète. En général il s’agit d’un diabète de type-2. Cela rend les cellules moins sensibles à l’insuline, une hormone du pancréas qui facilite l’absorption du glucose. La demande d’insuline augmente donc et les cellules du pancréas en produisent davantage, jusqu’à épuisement. Le traitement du diabète nécessite donc un régime alimentaire très prudent en ce qui concerne le sucre.

Les deux types de diabète

Il existe deux grands types de diabète : le diabète de type 1 qui touche environ 6% des diabétiques et le diabète de type 2 qui en touche 92%. Les autres formes de diabète concernent les 2% restants (MODY, LADA ou diabète secondaire à certaines maladies ou médicaments).

Le diabète de type 1, anciennement appelé diabète sucré insulinodépendant (DID), se manifeste généralement chez des personnes jeunes : enfants, adolescents ou jeunes adultes. Les symptômes sont généralement une soif intense, des mictions abondantes et une perte de poids rapide. Ce diagnostic résulte de la disparition des cellules bêta du pancréas, entraînant un manque total d’insuline.

Le diabète de type 2 se manifeste généralement chez les personnes âgées de plus de 40 ans. Toutefois, les premiers cas d’adolescents et de jeunes adultes touchés apparaissent en France.

Le surpoids, l’obésité et le manque d’activité physique sont les causes révélatrices du diabète de type 2 chez les personnes génétiquement prédisposées. Son développement peut passer inaperçu pendant longtemps, il est insidieux et indolore.

Diabète de type 1 : quels sont les aliments à éviter ?

En cas de diabète de type 1, « il faut avoir une alimentation complète et variée » comme l’a conseillé Romina Courtaut, diététicienne nutritionniste.

« Il n’est pas nécessaire de supprimer une catégorie d’aliments de son régime alimentaire. Les aliments glucidiques sources de sucres non plus, comme on pourrait le penser ! En effet, le corps dépend des glucides tout autant que des lipides, des protéines, des vitamines… Il est important de manger de tout », a-t-elle souligné.

Il est de ce fait recommandé d’améliorer la qualité des aliments consommés. Voici ce que vous pouvez consommer.

  • Les aliments à glucides complexes (sucres lents) et riches en fibres : fruits et légumes, céréales riches en fibres, complètes et semi-complètes, légumineuses (lentilles, haricots, pois chiches…). Ceux-ci vont en effet ralentir l’arrivée du sucre dans le sang.
  • Les aliments à faible indice glycémique (pâtes et riz complets, pommes, brocolis, tofu, carottes crues, courgettes, patates douces, quinoa, etc.). Évitez à tout prix les aliments à indice glycémique élevé (aliments ultra-transformés, gâteaux, pâtisseries, pain de mie, sucre et riz blancs, frites, etc.)

Diabète de type 2 : quels sont les aliments à éviter ?

En cas de diabète de type 2, la régulation du sucre ne peut plus se faire correctement car l’organisme est épuisé de devoir gérer une telle quantité d’aliments.

« Dans ce cas, la première chose à faire est de normaliser son poids et son tour de taille », conseille le Dr Pouzoulet.

Il a ensuite poursuivi en disant :

« Il est indispensable d’avoir une masse musculaire active, car le muscle consomme le sucre : plus il est développé, plus il en consomme. »

Voici les aliments à éviter :

  • Le pain blanc ;
  • Le sucre blanc ;
  • Les pâtes et le riz blancs très cuits ;
  • Les pâtisseries ;
  • Le miel ;
  • La confiture ;
  • Tous les jus de fruits ;
  • Les sodas ;
  • Les alcools
  • Les aliments ultra-transformés (plats préparés, pizzas surgelées, biscuits apéritifs, céréales industrielles pour petit-déjeuner, pains et brioches industriels, bonbons, sucreries, soupes instantanées, charcuterie, saucisses, jambon industriel, boissons sucrées…).

Ce n’est pas tout ! Il vous faut également éviter de manger de trop grosses quantités de nourriture. Arrêtez de grignoter toute la journée ! Laissez au corps le temps d’avoir des interruptions entre les prises alimentaires, notamment le jeune physiologique nocturne de 12 heures.

Les fruits à éviter

En principe, un fruit est plus intéressant sur le plan nutritionnel lorsqu’il est consommé cru et entier. Notons aussi que quelques fruits contiennent plus de sucres rapides que d’autres.

« C’est notamment le cas de certains fruits exotiques comme l’ananas, le litchi… ou encore des fruits séchés (sauf la baie de Goji) » , a avoué le Dr Pouzoulet.

Il a également mentionné :

« Les jus de fruits du commerce sont à éviter, sauf le jus de pomme qui ne contient pas de sucres rapides. »

Les fromages à éviter

Rassurez-vous, aucun fromage n’est interdit.

« Seulement, il faut en limiter la consommation », a souligné le docteur.

Par contre, Romina Courtaut a souligné qu’il faut tout de même privilégier les fromages frais. Ou encore les fromages pauvres en matières grasses comme la cancoillotte, la mozzarella, etc.

Source : Aufeminin

Accueil / Actualités / Diabète : les aliments à bannir pour réduire les risques