Retraites : salaires minimum, nouveaux services, les changements majeurs en 2023

Beaucoup de changements s'opèrent à chaque nouvelle année. Concernant les retraites, voici les principaux changements pour cette année 2023.

Retraites : salaires minimum, nouveaux services, les changements majeurs en 2023 – Source : iStock

Une personne ne peut pas travailler jusqu’à la fin de sa vie. Arrivé à certain âge, notre corps a besoin de repos. Ce n’est pas parce qu’on ne travaille plus que nous n’avons plus besoin de nous nourrir. Ainsi, même à la retraite, nous avons toujours besoin des revenus pour notre besoin.

Ce phénomène est le fondement du système des retraites. Vu qu’on ne peut plus travailler, il faut cotiser et faire de l’épargne durant notre période active. C’est ce système que l’État a codifié comme droit. En tant que droit, ce système évolue. Voici les évolutions pour 2023.

Des revalorisations sur le montant de la retraite

Vu la baisse du pouvoir d’achat, l’année dernière, le prix de la pension de retraite de base a été revalorisé deux fois. Le premier était de 1,1 % et le second 4 %. Pour cette année, dès le 1er janvier 2023, une revalorisation de 0,8 % s’appliquera à la pension de retraite de base. Cette dernière revalorisation concerne les caisses suivantes :

  • La Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav),
  • La Caisse nationale des agents des collectivités locales (CRNACL),
  • Le Service des retraites de l’Etat (SRE),
  • La Caisse nationale d’assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL).

Au total, cette revalorisation concerne 14 millions de seniors. Pour les retraites complémentaires, on ne sait pas encore quand ils seront revalorisés. En revanche, selon les informations relayées sur le site Centre Presse, publié le 6 janvier 2023 : « la hausse avoisine les 5 % pour 2023 ».

Majoration des seuils d’assujettissement des cotisations sociales

Il n’y a pas que le montant des retraites qui est revalorisé. Comme à chaque début de l’année, le plafond qui définit l’assujettissement et l’exonération de certaines cotisations sociales est revalorisé. Indiquez dans une circulaire du 19 décembre de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav), le plafond d’assujettissement des cotisations suivantes sera revalorisé de 1,6 % par rapport à l’an dernier. Voici les cotisations sociales concernées :

  • La contribution sociale généralisée (CSG),
  • La contribution pour le remboursement de la dette sociale (CRDS),
  • La contribution de solidarité pour l’autonomie (CASA)

C’est une bonne nouvelle, car plus le montant de plafond augmente, le nombre de personnes exonérées augmente aussi.

Changement du salaire minimum pour valider un trimestre

Pour calculer les montants des retraites, le nombre de trimestres validés compte. Il faut un revenu minimum d’au moins 150 fois le montant du Salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic) horaire brut, pour valider un trimestre.

Pour cette année 2023, la valeur du Smic horaires est fixée à 11,27 euros. Ainsi, le montant du salaire qui validera un trimestre est de 1 690,50 euros. Soit 11,26 euros × 150. Qu’en au nombre de trimestres, pour toucher une retraite à taux plein, il faudrait compter 160 à 172 trimestres suivant votre année de naissance.

Évolution des retraites 2023 : où en est la réforme ?

Une des projets phare d’Emmanuel Macron, la première application de la réforme des retraites devrait s’appliquer cette année. Selon le calendrier du gouvernement, les premières mesures de la réforme des retraites devraient entrer en vigueur à l’été 2023. Toutefois, rien n’est sûr, le 10 janvier prochain, la première ministre Élisabeth Borne devrait présenter les grandes lignes de la réforme.

Le texte du projet de réforme va être débattu au Parlement d’ici fin janvier. On ne va pas entrer dans les grands détails de cette réforme, la mesure la plus importante est le report de l’âge légal de départ à 64 ou 65 ans. Actuellement, l’âge légal de départ à la retraite est de 62 ans.

Pour la réforme des retraites qu’Emmanuel Macron a préparées depuis son premier mandat, cette année 2023 sera décisive. Concernant le nouvel âge légal de départ à la retraite, les consultations avec les partenaires sociaux sont encore en cours.

Réforme, validation de trimestres, cotisations… plusieurs choses vont changer cette année. La plupart de ces changements sont des bonnes nouvelles pour votre portefeuille. En plus de ces bonnes nouvelles, des nouveaux services en ligne sont aussi disponibles en 2023. Ces nouveaux services en ligne vous faciliteront la vie. En seulement quelques clics, vous pouvez faire la déclaration de vos enfants.

Mieux encore, sur le site des retraites, de nouveaux simulateurs permettront d’accéder au site web des pensions.

Source : Centrepresseaveyron

Accueil / Actualités / Retraites : salaires minimum, nouveaux services, les changements majeurs en 2023