Florent Pagny : ce journaliste qui a tenté de le détruire à ses débuts

De nos jours, Florent Pagny est un artiste accompli. Mais à ses débuts, un journaliste n'a pas été tendre avec lui.

Florent Pagny : ce journaliste qui a tenté de le détruire à ses débuts – Source : Getty Images

La célébrité peut parfois causer des problèmes. Elle ne garantit pas toujours la réussite. Si Florent Pagny a vécu une année difficile, il peut toutefois se vanter d’avoir une solide carrière musicale. Mais à ses débuts, il a pu avoir des rapports tumultueux avec la presse. Le 1er janvier dernier, Michel Jankielewicz, son ami, a diffusé un documentaire dédié à la star, sur TF1. L’occasion de découvrir certains coups durs vécus le chanteur. Aujourd’hui, le journaliste Yves Bigot revient sur cette époque. Il travaillait alors pour le journal Libération. Et il n’avait pas hésité à beaucoup critiquer Florent Pagny.

Premiers succès et premières déceptions

Florent Pagny a connu le succès en France, à la fin des années 1980. Notamment avec son premier tube N’importe quoi, sorti en 1988. Ce succès lui a donc permis d’accéder à la notoriété en un clin d’œil. Pourtant, la star a aussi connu des déconvenues après la gloire. Ainsi, dans la presse, certains journalistes ont eu des mots très durs à son encontre. Yves Bigot, alors journaliste chez Libération témoigne. « Je percevais une forme de beauferie, y compris dans son image, dans son look. Florent, il se situait clairement du côté de la variété. Ce que je détestais, et que nous combattions à Libération. Parce qu’on estimait qu’il faisait du mal à la qualité de la chanson française. »

Mais outre le rejet d’une partie de la presse, Florent Pagny fait aussi la Une des journaux people, à cause sa vie privée. En effet, durant 3 ans, il vivra une courte liaison avec Vanessa Paradis. Lorsque celle-ci le quitte en 1991, il aura beaucoup de mal à s’en remettre. Pour marquer le coup, le chanteur sort Presse qui roule la même année.

Florent Pagny : des ennuis et des amis

Après ce passage à vide, le chanteur a néanmoins eu la chance de rencontrer des amis. Et ces derniers ont su lui tendre la main. À l’image de Kad Merad. « Quand je l’ai rencontré, il dormait pratiquement dans sa bagnole. Tout le monde se foutait de sa gueule parce que ça ne marchait plus. Cela aurait pu s’arrêter comme ça pour lui. »

En effet, à l’époque, Florent Pagny a perdu sa relation avec la jolie Vanessa Paradis. Mais son producteur de l’époque, Gérard Louvin, le laisse aussi tomber. Pourtant, Kad Merad confie que le chanteur a su traverser cette épreuve avec détermination« C’est quelqu’un d’obstiné qui ne se laissera jamais abattre. »

Les deux hommes ont ainsi construit une amitié solide. Kad Merad a ainsi joué le rôle du témoin, lorsque l’artiste épousé Azucena. Or, cette femme a aussi joué un grand rôle pour aider Florent Pagny à faire carrière. Cela dit, la rencontre entre les deux tourtereaux n’avait pas tout d’un conte de fée. « On m’a dit qu’il essayait de me draguer maladroitement. Et là j’ai réalisé que c’était de la maladresse et de la timidité. C’était sympa et mon regard a changé envers lui. J’ai découvert une personne superbe qui m’a vraiment séduite. »

De nos jours, Florent Pagny et son épouse restent très unis. Elle a d’ailleurs beaucoup soutenu le chanteur après l’annonce de sa maladie en janvier 2022. L’artiste a ainsi pu prendre le temps de se reposer en famille depuis le printemps dernier.

Source : Télé-loisirs

Accueil / Actualités / Florent Pagny : ce journaliste qui a tenté de le détruire à ses débuts