Essence : vous allez bientôt payer beaucoup plus cher votre plein de carburant

Depuis le 1er janvier, le coût de l'essence reprend sa hausse. Mais c’est une question de temps avant une nouvelle explosion des prix.

Essence : vous allez bientôt payer beaucoup plus cher votre plein – Source : iStock

En 2022, la ristourne à la pompe de 10 centimes d’euros, a représenté plusieurs milliards d’euros au gouvernement. Comme ce rabais a disparu le 1er janvier 2023, les prix de l’essence, du gazole et du diesel ont augmenté. Mais cette hausse va précéder une véritable flambée des prix du carburant pour bientôt. On fait le point dans cet article.

Quel est l’effet de la fin de la remise carburant sur l’essence, en 2023 ?

La ristourne au carburant de 30 centimes puis de 10 centimes d’euros de 2022 a officiellement pris fin au 1er janvier 2023. De la même manière, le coup de pouce de 10 centimes dans les stations de TotalEnergies a aussi disparu.

Par conséquent, le prix du carburant de chaque station a repris 10 centimes d’euros sur le litre. Le groupe Total, quant à lui, affiche 20 centimes de plus.

Ce lundi 9 janvier 2023, les prix du diesel, du gazole et de l’essence commencent à monter :

  • 1,92 euro par litre pour le diesel,
  • 1,916 euro par litre pour le gazole,
  • 1,86 euro par litre pour le Sans-plomb 95
  • 1,940 euro par litre pour le Sans Plomb 98
  • Etc.

Les estimations des économistes pour 2023, annoncent de fortes hausses. Mais depuis mi-novembre, le prix du carburant a retrouvé une croissance quasi-normale. D’après le spécialiste du marché des matières premières, Philippe Chalmin, « le prix du baril de pétrole s’est consolidé dans la zone des 80 à 85 dollars (soit 75 et 80 euros) ». Cette baisse que nous connaissons, est aussi due à la légère chute du dollar face à l’euro, constatée récemment.

Dans les semaines à venir, le prix du carburant pourrait garder un équilibre de 1,80 euro par litre. D’autant plus que les pays de l’OPEP ont annoncé qu’ils allaient éventuellement réduire leur production pour stabiliser les prix. Mais il est encore trop tôt pour se réjouir.

Une forte augmentation du prix de l’essence dans « deux ou trois mois »

Le dimanche 8 janvier, Michel-Edouard Leclerc était de passage dans Grand Jury, sur RTL. Selon lui, depuis trois mois, l’approvisionnement en carburant pose problème.

De fait, tous les importateurs de carburants essaient de s’adapter à une conjoncture économique de plus en plus difficile.

« Nous sommes dans une période où nous sommes en train de ressourcer nos sources d’approvisionnement. Pour le moment, c’est plus onéreux d’aller acheter ailleurs », a déclaré l’entrepreneur.

Depuis que la remise aux carburants s’est éteinte au 1er janvier 2023, les Français constatent déjà des prix élevés à la pompe. Mais Michel Leclerc affirme que l’impact de ce nouveau canal d’approvisionnement ne se répercute pas encore sur le prix actuel du carburant.

D’après lui, cette situation va durer pendant encore « à peu près un délai de deux ou trois mois ». Après cela, les prix de l’essence et du gazole que nous connaissons vont exploser.

Quand ce moment arrivera, le plein de l’essence coûtera relativement cher. Les automobilistes n’auront pas d’autres choix. Ils devront affronter les prix tels quels. Cependant, l’Etat a annoncé une indemnité de 100 euros pour les individus qui prennent leur véhicule pour aller travailler.

Bientôt une indemnité carburant de 100 euros pour 10 millions d’automobilistes

À partir du 16 janvier 2023, un chèque carburant de 100 euros va bénéficier aux 10 millions d’automobiles les plus modestes de France. Cette indemnité est seulement consacrée aux travailleurs qui se servent de leur véhicule (voiture ou deux-roues) pour aller travailler.

Cette aide répond donc à des conditions de revenus pour être éligibles, soit :

  • Un plafond de 1 314 euros nets pour une personne isolée,
  • 3 285 euros nets pour un couple avec un enfant à charge ou pour une personne isolée avec deux enfants à charge,
  • 3 941 euros nets pour un couple avec deux enfants à charge,
  • 5 255 euros nets pour un couple avec trois enfants à charge.

D’après le gouvernement, ce nouveau dispositif ne s’éloigne pas beaucoup du principe de la ristourne de 10 centimes de l’année dernière. Comme le souligne le site du service public :

« Pour une personne qui parcourt en moyenne 12 000 km/an, cela représente une aide de l’ordre de 10 centimes d’euro par litre sur l’année. Environ 10 millions de personnes sont concernées par cette nouvelle aide à la pompe. »

Source : Lindependant

Accueil / Actualités / Essence : vous allez bientôt payer beaucoup plus cher votre plein de carburant