Caroline Margeridon : l’iconique antiquaire d’Affaire Conclue violemment agressée et dépouillée

Caroline Margeridon a été victime d'une agression sur un parking dimanche 8 janvier au soir. Que les fans se rassurent, elle va bien.

Caroline Margeridon : l’iconique antiquaire d’Affaire Conclue violemment agressée et dépouillée – Source : Getty Images

Dimanche 08 janvier 2023, Caroline Margeridon a été victime d’une agression à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis). Selon Reuters, l’antiquaire s’apprêtait à monter dans sa voiture garée sur un parking lorsque deux individus l’ont attaquée par derrière pour lui arracher sa montre et son sac à main de luxe. Celui-ci contenait 650 euros en liquide et la clé de son magasin situé au Marché Biron de la brocante de Saint-Ouen. Dans une vidéo partagée sur son compte Instagram, Caroline Margeridon a donné de ses nouvelles. Découvrez ses confidences.

Caroline Margeridon : dépouillée

Selon les informations communiquées, Caroline Margeridon a reçu des coups au visage et a été projetée sur le sol par les malfaiteurs. Ces derniers lui ont ensuite dérobé son sac à main d’une marque de luxe. Comme l’a indiqué l’AFP, celui-ci était d’une valeur de plus de 10 000 euros.

Ce n’est pas tout ! Ils ont également volé sa montre, réplique cette fois-ci d’une grande marque, 650 euros d’argent liquide qu’elle avait sur elle, ainsi que la clé de sa boutique située sur les Puces de Saint-Ouen.

L’antiquaire a donné des nouvelles d’elle

Ce fut un coup dur pour Caroline Margeridon. Cependant, si les fans se sont inquiétés pour elle, la mère de famille semble déjà aller mieux. Dans une vidéo postée sur son compte Instagram, elle a fait part :

« Comment voulez-vous que j’aille mal parce que ma fille est arrivée, elle a pris l’épée d’une armure que j’ai à la maison en disant : “Maman, on va te défendre”. Là, j’ai un ami, regardez ce qu’il vient de m’apporter », a avoué l’antiquaire de l’émission « Affaire Conclue ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Caroline Margeridon (@caromargeridon)

Elle montre ainsi une bouteille de champagne dont l’étiquette « Cuvée spéciale Pour ta sale gueule » avait été faite spécialement pour elle puisque datant du 9 janvier.

« C’est là qu’il faut se dire : “On va relativiser”. », a-t-elle rassuré.

Caroline Margeridon a ensuite poursuivi en disant :

« Ça aurait pu être beaucoup plus grave. J’ai vu la presse, je ne sais pas d’où s’est sorti parce que je n’ai parlé à aucun journaliste »

Dégageant sa mèche, la mère de famille a dit :

« “Je suis défigurée”. Alors effectivement, le fard à paupières, je ne sais pas si vous le voyez bien, ça ne me va pas très bien »

Elle a relativisé en disant :

« Mais voyons le côté positif, il ne faut pas avoir peur et bien sûr, il faut toujours faire attention mais je fais toujours attention, je ne vais jamais dans ce parking. Ça fait des années que je suis aux Puces, des années que je vais au Marché Biron, j’y vais toujours accompagnée de mes amis ou ils vont me chercher ma voiture. Bon, bah c’est la vie ! On n’est pas mort »

Caroline Margeridon : victime d’un cambriolage

Ce n’est pas la première fois que Caroline Margeridon fait face à ce genre de situation. Le 12 janvier 2021, elle a été victime d’un cambriolage à son domicile parisien, révèlent nos confrères du Parisien.

Le ou les voleurs sont repartis avec un butin de 500 000 euros de bijoux, de montres, de maroquinerie de luxe et d’argent liquide. Selon une source proche du dossier, les cambrioleurs auraient forcé le rideau métallique qui protégeait l’une des fenêtres, avant d’accéder à l’appartement parisien de l’acheteur vedette de l’Affaire conclue.

Le vol par effraction a été signalé par le principal intéressé à 19h30, mais il aurait eu lieu dans l’après-midi. Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris, puis confiée à la brigade de répression du banditisme.

Après ce tragique événement, Caroline Margeridon s’est exprimée aux côtés de sa fille, Victoire. Les deux femmes se confient pour la première fois sur ce vol :

« C’est quelque chose de très traumatisant, très choquant. Le matériel c’est important, c’est quarante ans de vie. Mais on n’est pas malade, la vie continue ! »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Caroline Margeridon (@caromargeridon)

Sa fille, qui semble encore choquée par le cambriolage, a résumé l’affaire par une phrase :

« Tout ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort »

Source : Midilibre

Accueil / Actualités / Caroline Margeridon : l’iconique antiquaire d’Affaire Conclue violemment agressée et dépouillée