Jeff Panacloc en larmes : il évoque ses souffrances au collège

Dans Un dimanche à la campagne, Jeff Panacloc finit submergé par l’émotion en racontant des souvenirs de son enfance.

Jeff Panacloc en larmes : il évoque ses souffrances au collège – Source : Getty Images

Récemment, Jeff Panacloc a pu participer à l’émission Un dimanche à la campagne. L’occasion d’en apprendre plus sur l’humoriste. Mais cette fois, loin de son rôle de garçon drôle, il a pu se confier sur les blessures de son enfance. Des souvenirs encore blessants qui ont fini par faire couler les larmes de l’humoriste. On vous explique tout ici. 

Un dimanche à la campagne 

Comme chaque dimanche, l’émission Un dimanche à la campagne a pu se voir diffuser. Dans cet épisode du dimanche 8 janvier, Frédéric Lopez a pu recevoir des célébrités. Parmi elles, on trouvait Joyce Jonathan, Salvatore Adamo et Jeff Panacloc. Et ensemble, ces célébrités ont pu se rappeler certains souvenirs de leurs enfances. Et si pour certains, cela n’a pas généré trop d’émotion, pour Jeff Panacloc, c’est tout l’inverse

En effet, l’humoriste a fini par se remémorer des souvenirs de son collège. Et l’émotion l’a assez vite gagnée. Ainsi, Jeff Panacloc a pu faire de nombreuses confidences très touchantes. Alors, voir l’humoriste de 36 ans ne jouant pas un rôle a pu faire un choc pour les fans de ce dernier qui ont découvert un homme encore blessé par son passé. 

Jeff Panacloc, un collégien persécuté

Jeff Panacloc est un humoriste ventriloque aujourd’hui bien connu. Il reste d’ailleurs bien associé à sa fidèle marionnette Jean-Marc. Cette dernière n’a pas froid aux yeux et a un humour assez cru. Mais si désormais, il semble baigner dans le monde de la notoriété et à de nombreux fans, il n’a pas toujours eu la chance d’être aussi apprécié. Quand il a grandi à Saint-Thibault-des-Vignes en Seine-et-Marne, il n’a pas toujours eu autant la cote. 

Avant de se lancer vraiment dans la magie et l’humour, Jeff Panacloc a pu d’abord être électricien. Mais, avant de se lancer là-dedans, il n’a pas toujours eu autant d’affection. Et cela, il a pu l’aborder dans l’émission Un dimanche à la campagne le dimanche 8 janvier. Il a avoué “Au collège, j’avais vraiment l’impression d’être à part. Je n’étais visiblement pas. Mes passions n’intéressaient pas les autres. J’étais un peu le cassos de service. Je voyais les autres organiser des boums auxquelles je n’étais pas invité. Mais je ne le vivais pas mal à l’époque. Je pense que c’est ce qui m’a forcé à faire ce que je fais aujourd’hui”. 

Un passé encore lourd

En effet, si Jeff Panacloc vit maintenant avec succès, il se rappelle des moments qui ont pu être plus difficiles. En effet, avant de devenir plus connu, ce dernier a eu des moments assez complexes. Percer dans ce monde de l’humour et de la magie reste assez difficile. Surtout en tant que ventriloque. Désormais, sa carrière semble bien assurée et il sait faire rire des centaines de personnes. 

Mais, pour ne pas prendre la grosse tête, Jeff Panacloc se rappelle de ces moments souvent difficiles. Qui font qu’aujourd’hui, il est ce qu’il est. “Aujourd’hui ce succès, j’arrive à le gratouiller parce que ça n’a pas été facile tous les jours. J’essaie de me remémorer les moments où c’était beaucoup plus difficile”. Et pourtant, cela fait déjà plus de dix ans que ce dernier vit de sa passion, faire rire. 

Source : Télé Loisirs

Accueil / Actualités / Jeff Panacloc en larmes : il évoque ses souffrances au collège