Salaires : ils vont fortement augmenter face à l’inflation selon la BCE

Face à l’inflation, les salaires en zone euro pourraient fortement augmenter dans l’année. Une hausse de 5,2 % pourrait avoir lieu.

Salaires : ils vont fortement augmenter face à l’inflation selon la BCE – Source : Istock

Cela pourrait être une bonne nouvelle pour les travailleurs européens. La Banque centrale européenne ou BCE a publié un article concernant la hausse des salaires. Une « très forte » hausse est à prévoir dans l’année si l’augmentation rattrape l’inflation observée jusqu’à maintenant.

Les salariés actuels sont plus faibles qu’en 2019

Selon les auteurs de l’article de la BCE, la croissance des salaires devrait être très forte par rapport aux tendances historiques. Une telle croissance pourrait s’observer au cours des prochains trimestres.

Elle pourrait refléter « un certain rattrapage entre les salaires et les taux élevés d’inflation » constatés depuis l’année 2012. Pendant près de 18 mois, les prix à la consommation ont connu une hausse continue.

Actuellement, la hausse annuelle des prix à la consommation en zone euro est retombée sous la barre des 10 %. Les auteurs ont expliqué qu’aujourd’hui, « les salaires réels sont beaucoup plus faibles » qu’avant la pandémie de 2019.

Le taux d’évolution annuel réel des salaires au second trimestre 2022 était négatif à -5,2 %. Un tel constat pourrait pousser les syndicats à exiger des augmentations salariales plus importantes. Et ce, notamment pour les plus bas salaires.

Salaires : une augmentation de 5,2 %

En Allemagne, le syndicat des services Verdi réclame une hausse de 15 % des salaires pour les 160 000 salariés de la Deutsche Post. Les négociations comprenaient une hausse de 10,5 % du salaire des 2,5 millions de fonctionnaires de l’État fédéral et des communes.

Selon la BCE, les fortes hausses de salaires devraient refléter la bonne santé du marché de l’emploi en zone euro. Et ce, malgré le ralentissement de l’économie des pays européens.

Les salaires bruts en zone euro devraient avoir augmenté de 4,5 % l’an dernier. La banque centrale européenne prévoit une hausse de 5,2 % pour le salaire en 2023.

Le vice-président de la BCE, Luis de Guindos, avait déjà dit qu’il s’attendait à un rattrapage normal de l’inflation. Ce dernier a toutefois déclaré qu’il ne veut pas tomber dans une spirale « salaires-prix » pour le moment. Cela pourrait être néfaste à l’objectif de la BCE qui veut ramener l’inflation à 2 %.

L’article a expliqué qu’une pression à la baisse va de nouveau affecter la croissance des salaires. Le ralentissement économique et l’incertitude causée par les tensions dans les pays européens en sont la raison.

Hausse du SMIC en France

En France, les salariés du privé et les fonctionnaires touchant les salaires minimums voient leur rémunération augmenter cette année. Il s’agit d’une nouvelle revalorisation pour le SMIC (Salaire minimum de croissance).

Cette année, il augmente de 1,8 % pour atteindre 1 709 euros brut ou 1 353 euros net. Par rapport au montant du SMIC janvier 2022, on constate une hausse de plus de 100 euros. En 2022, le SMIC a connu des hausses successives jusqu’à atteindre 1 329 au mois d’août.

Cette augmentation du SMIC devrait améliorer le pouvoir d’achat des smicards qui subit la forte hausse des prix de consommation. En France, l’inflation atteint un pic jamais connu depuis 1980.

Les employés qui touchent un salaire légèrement supérieur au SMIC ne pourront malheureusement pas profiter d’une telle revalorisation. Le SMIC va même rattraper le salaire mensuel de certains employés modestes.

Salaires : hausse de l’indice minimum de traitement dans la fonction publique

Le gouvernement français augmente aussi les plus bas salaires dans la fonction publique. Cette année, l’indice minimum de traitement des agents publics des trois fonctions publiques est relevé au niveau du SMIC.

Ainsi, le traitement de certains agents publics ne sera pas au-dessous du salaire minimum de croissance. Pour cela, les agents de catégorie C en début de grille indiciaire recevront des points d’indice supplémentaires.

Comme le précise le site Service Publique, le SMIC augmente de 1,81 % cette année. Le minimum de traitement dans la fonction publique est relevé à 1 712,06 euros bruts par mois. Cela correspond à un indice majoré 353. Un agent de catégorie C en début de grille indiciaire va percevoir 1 358,88 euros nets par mois.

Le décret annonçant cette hausse est paru le 23 décembre 2022. Le ministère de la Fonction publique a annoncé que près de 409 000 agents des trois fonctions publiques sont concernés. À noter qu’il ne s’agit pas ici de l’application du dispositif de l’indemnité différentielle.

Source : 20minutes

Accueil / Actualités / Salaires : ils vont fortement augmenter face à l’inflation selon la BCE