Départ à la retraite : selon votre année de naissance, à quel âge pourrez-vous prétendre à un taux plein ?

Depuis que le gouvernement a présenté sa réforme, chacun s'inquiète. À quel âge aura lieu votre départ en retraite ?

Départ à la retraite : selon votre année de naissance, à quel âge pourrez-vous prétendre à un taux plein ? – Source : iStock

En lançant une nouvelle réforme des retraites, le gouvernement a accéléré les effets de la réforme Touraine, votée en 2014. Résultat ? L’âge légal de départ en retraite va reculer pour atteindre 64 ans dès 2027. De plus, le nombre de trimestres requis, pour percevoir une pension à taux plein, devrait peu à peu passer à 172. Bien sûr, ces changements prévoient de nombreux cas particuliers et exceptions. Et ils n’auront pas le même impact sur tous les Français. Vos droits dépendent de votre parcours professionnel, mais aussi de votre année de naissance. Pour savoir quand vous pourrez demander votre départ en retraite, voici un petit point récapitulatif.

Départ en retraite : l’âge va reculer de façon progressive

La réforme va avoir des effets sur la durée de cotisation, pour toutes personnes nées en 1961 ou après. Ainsi, le recul de l’âge légal de départ en retraite va reculer d’un trimestre par an, pour les générations ayant vu le jour entre 1961 et 1968. Pour obtenir une retraite à temps plein, il faudra aussi cotiser plus longtemps selon votre année de naissance. Par exemple :

  • Les gens nés entre janvier et septembre 1961 devront cumuler 168 trimestres pour une retraite à taux plein. Ils pourront partir dès qu’ils auront atteint l’âge de 62 ans.
  • Ceux qui ont vu le jour en 1964 pourront faire leur départ en retraite dès 63 ans. Pour percevoir une pension à taux plein, ils devront justifier de 171 trimestres cotisés.
  • Les personnes nées en 1968 devront atteindre 64 ans pour prendre leur retraite. Et ils devront avoir cotisé 172 trimestres pour obtenir leur pension à taux plein.

Dans tous les cas, la décote applicable à votre pension prendra fin après votre 67ᵉ anniversaire. Vous n’aurez donc pas besoin de repousser votre départ en retraite passé cet âge.

Les exceptions qui vont survivre à la réforme

Emmanuel Macron souhaitait que cette réforme des retraites mettent fin aux régimes spéciaux. Si l’âge de départ en retraite va bien reculer, les cas particuliers ont encore de beaux jours devant eux. Les agents de la SNCF n’ont plus droit à un traitement spécial. Néanmoins, les agents de l’Opéra de Paris, de la Comédie Française et les marins-pêcheurs garderont leur régime spécial.

Autre exception face au recul de l’âge légal de départ en retraite ? Les personnes ayant mené des carrières longues. Ainsi, si vous travaillez depuis vos 14 ans, vous pouvez vous arrêter dès votre 58ᵉ anniversaire. Si votre carrière a démarré quand vous aviez 16 ans, vous pouvez prendre votre retraite dès vos 60 ans. Enfin, si vous avez fait votre entrée professionnelle entre 18 et 20 ans, votre fin de carrière pourra se faire à l’âge de 62 ans.

Toutefois, pour prétendre à ce dispositif, réservé aux carrières longues, il existe des critères à remplir. Aussi, vous devrez justifier d’au moins 4 trimestres cotisés avant l’âge de 20 ans. Si vous avez toujours du mal à apprécier votre situation, n’hésitez pas à utiliser le simulateur du Ministère du Travail. Mis en ligne le 10 janvier, cet outil doit aider les Français à anticiper leur départ en retraite.

Source : Centre Presse Aveyron

Accueil / Actualités / Départ à la retraite : selon votre année de naissance, à quel âge pourrez-vous prétendre à un taux plein ?