Retraites : ce qui change si vous partez à 64 ans ou à 67 ans…

10 janvier 2023, Élisabeth Borne à annoncer les dispositions de la nouvelle réforme des retraites. Le nouvel âge de départ est à 64 ans.

Retraites : ce qui change si vous partez à 64 ans ou à 67 ans… – Source : iStock

Le système de pension est basé sur le fait que le métabolisme humain ne permet pas de travailler jusqu’à certains âges. Arrivé à l’ancienneté, tout être humain a besoin de repos. Dans le monde professionnel, cette période de repos, c’est la retraite. Tout cela donne de l’importance à l’âge légal de départ.

Dans la réforme des retraites qu’Emmanuel Macron a préparée depuis son premier mandat, cet âge va être décalé. Si actuellement, il est de 62 ans, après la mise en vigueur du projet de réforme, il sera à 64 ans. En plus de ces chiffres, qu’est-ce qui change pour les seniors ?

Réforme des retraites : Les nouveaux changements

Comme susmentionné, l’âge légal de départ va être changé à 64 ans. Pour calculer une pension de retraite, il n’y a pas que l’âge qui compte. Il faut prendre en compte aussi la durée de cotisation payée qui se calcule par trimestre.

La mise en place de la réforme des pensions n’a pas seulement augmenté l’âge de la pension, elle a également augmenté le nombre de trimestres à cotiser. Rapporter par le site d’information TF1 INFO, publié le 11 janvier 2023, Voici le changement qui va s’appliquer sur la durée de cotisation :

« Elle passe de 42 ans (168 trimestres) actuellement à 43 ans (172 trimestres) d’ici 2027. »

C’est en 2027 qu’elle s’applique entièrement, car la mise en place de cette mesure se fera par étape. Le rythme de rajout se fera trois mois par génération.

Avec ces nouvelles règles, comment avoir une retraite à taux plein ?

Déjà qu’entend-on par une pension à taux plein ? C’est la pension complète qu’un retraité doit avoir après avoir pris sa retraite. On dit bien complet, car il est tout à fait possible de prendre sa retraite, mais pas complet. Voici les nouvelles conditions imposées par la réforme des retraites.

Pour avoir une pension à taux plein, une personne doit travailler jusqu’à 64 ans et remplir 172 trimestres. Les personnes qui ont rempli 172 trimestres avant 64 ans devront travailler jusqu’à ce qu’il remplisse l’âge légal de départ. Inversement, ceux qui ont 64 ans, mais n’ont pas complété leur trimestre devront continuer à travailler.

À titre d’illustration, une personne née en 1966, pourra théoriquement partir à la retraite en 2030. À condition qu’il ait commencé à travailler à 20 ans pour remplir la durée de cotisation. Toutefois, il y a quelques travailleurs qui échappent à cette règle.

Les exceptions pour partir à la retraite à taux plein avant 64 ans

Après ou avant la réforme des retraites, les cas suivants permettent aux employés de partir à la retraite avant l’âge légal de départ. Les voici :

Les personnes qui remplissent le dispositif carrières longues

Comme son nom l’indique, ce sont des individus qui ont commencé à travailler très tôt. En règle générale, ces personnes en effectué une durée d’assurance cotisée, 5 trimestres avant la fin de ces 20 ans. De ce fait, ceux qui ont commencé à travailler avant 16 ans pourront partir dès 58 ans. Pour ceux qui débutent entre 16 et 18 ans, ils partiront à 60 ans, et 62 ans pour ceux qui ont commencé à 18 et 20 ans.

Les personnes en situation d’invalidité ou d’inaptitude

Les personnes handicapées peuvent partir deux ans avant l’âge légal. Si on se réfère à l’âge édicté par la réforme des retraites, ils pourront partir à 62 ans. Les victimes d’accidents du travail ou de maladies professionnelles pourront bénéficier de cette réduction aussi.

Les fonctionnaires en catégories actives

Vu la pénibilité des métiers de policiers, pompiers, surveillants pénitentiaires, contrôleurs aériens et militaires, ils ont droit de partir avant l’âge légal. Selon le cas, ces fonctionnaires peuvent partir 5 ans voir 10 ans avant l’âge légal de droit commun.

La clause du grand-père

C’est une clause qui concerne certains travailleurs du régime particulier comme la RATP ou l’EDF. Les salariés qui sont embauchés avant la réforme des retraites ne seront pas concernés par la nouvelle date légale de départ. Cela leur permettra de prendre leur pension à l’âge de 62 ans, qui est la date d’entrée en vigueur actuelle..

Voilà, même si la date légale est de 64 ans, certains cas peuvent vous permettre de partir avant. Si jamais, dépassant ce délai, vous ne remplissez pas les nombres de trimestres, vous recevrez une pension à taux plein à 67 ans.

Source : Tf1info

Accueil / Actualités / Retraites : ce qui change si vous partez à 64 ans ou à 67 ans…