Céline Dion : « C’était un hôpital dans sa maison » les confidences sur la fin de vie de son mari René

Le 14 janvier 2016, Céline Dion a perdu son mari. En dépit de l'amour qu'elle portait à René Angélil, elle a été soulagée par son décès.

Céline Dion : « C’était un hôpital dans sa maison » les confidences sur la fin de vie de son mari René – Source : Getty Images

Depuis ce jour, la chanteuse Céline Dion est inconsolable. En effet, elle a perdu le père de ses enfants, son complice, son mari, bref, elle a perdu René Angélil avec qui elle a vécu pendant des années. Après des mois de lutte contre son cancer, le manager a disparu. Une disparition qui semble soulager Céline Dion selon sa biographe, interrogée par Gala samedi 14 janvier 2023.

Le décès de René Angélil

Le 14 janvier 2016, le mari et manager de Céline Dion, René Angélil, est décédé après une longue et courageuse bataille contre le cancer. Agé de 73 ans, l’agent artistique était entouré de sa famille au moment de son décès, à Las Vegas.

Les messages de soutien se sont très vite multipliés sur la toile pour lui rendre hommage et honorer son incroyable carrière. En grand deuil, la chanteuse de 47 ans a suspendu ses concerts qui étaient prévus au Caesars Palace.

Quelques heures après l’annonce du décès de René Angélil, le médecin légiste du comté de Clark (Nevada) a publié la déclaration officielle de décès de René Angélil. Dans cette déclaration, il a été dit :

« Monsieur Angélil, 73 ans, est décédé ce matin d’un cancer de la gorge à sa résidence d’Henderson, sous la garde d’un médecin. La description médicale technique de la cause de la mort est le carcinome épidermoïde du plancher buccal. Nous avons constaté que Monsieur Angélil était mort de causes naturelles. »

Contactée le même jour par le magazine « US Weekly », une source a admis que la mort de René Angelil a été brutale.

Céline Dion : les dernières volontés de son défunt mari

Cela a été un coup dur pour Céline Dion. La diva et son défunt ont partagé leur vie pendant des années. Ils étaient toujours ensemble jusqu’à ce que leur chemin se sépare en 2016.

Pour rappel, René Angélil a pris la chanteuse québécoise sous son aile dès 1981. Il en a fait une star. L’interprète de « My heart will go on » a donc baigné dans le succès. Sa carrière s’est étendue jusqu’à l’internationale.

Dès lors, René Angélil ne pouvait pas concevoir que Céline Dion mette son incroyable carrière entre parenthèses pour rester à son chevet, comme le révèle Elisabeth Reynaud dans sa biographie « Céline Dion : Icône et femme de coeur ».

Alors qu’il était malade et que Céline Dion s’occupait de lui au Massachusetts General Hospital de Boston, René-Angélil lui demande de remonter sur la scène du Colosseum de Las Vegas.

« Si tu ne continues pas, c’est comme si je mourrais deux fois », aurait-il dit.

Voulant tout faire pour rendre heureux le père de René-Charles et des jumeaux Nelson et Eddy, Céline Dion a décidé d’exaucer son dernier souhait.

« Ce sera le premier soir, depuis le début des concerts à Las Vegas, où René ne sera pas dans la salle, au premier rang, scrutant sa diva », a déclaré Élisabeth Reynaud.

Néanmoins, le père de famille affaibli n’est jamais loin et regarde le spectacle à la télévision. Devant une salle comble, où près de 4 200 spectateurs attendaient avec impatience le retour de la diva, Céline Dion remonte sur scène.

Céline Dion : soulagée de la mort de René

René était présent, jusqu’à ses derniers souffles. Le septuagénaire se battait contre son cancer, mais a fini par perdre la bataille le 14 janvier 2016. À sa mort, Céline Dion s’est dite « soulagée ».

« Maintenant, c’est simple : c’est moi le boss. Je ne joue pas au boss, c’est moi le boss », aurait-elle dit.

La biographe de Céline Dion, Élisabeth Reynaud, dans les colonnes de Gala samedi 14 janvier 2023, a évoqué avec franchise :

« Il faut quand même comprendre que depuis des mois, René n’était plus qu’une idée d’être humain. Céline le nourrissait par un drain qui était à l’intérieur de son abdomen, c’est elle-même qui l’a déclaré. »

Toujours selon les dires de la biographie, la quinquagénaire a vécu dans une atmosphère d’hôpital lorsque René Angélil recevait son soin à domicile. Les infirmières étaient partout, les médecins également.

« Elle a vécu dans cette atmosphère d’hôpital, chez elle, avec tout ce que ça suppose de produits de toutes sortes, d’odeurs de médicaments, avec des infirmières, des médecins… », a décrit la biographe de Céline Dion.

Elle a finalement résumé en disant :

« C’était un hôpital dans sa maison »

Source : Femme Actuelle

Accueil / Actualités / Céline Dion : « C’était un hôpital dans sa maison » les confidences sur la fin de vie de son mari René