Arnaque à la plaque d’immatriculation : un fléau qui persiste et qui fait des ravages

De nombreux types d’escroqueries sévissent en France. L’arnaque de la plaque d’immatriculation en fait partie. Voici comment s’en protéger.

Arnaque à la plaque d’immatriculation : un fléau qui persiste et qui fait des ravages – Source : iStock

L’arnaque de la plaque d’immatriculation gagne du terrain en France. Si vous ne savez pas de quoi il s’agit, lisez l’article pour ne pas vous faire avoir. Prétextant un délit de fuite, un escroc vous joint par téléphone pour vous demander de l’argent. Nous vous dévoilons comment procèdent ces arnaqueurs.

L’arnaque de la plaque d’immatriculation

Comment se manifeste l’arnaque de la plaque d’immatriculation ? Cela peut arriver à tout moment et à n’importe qui. Souvent, les escrocs vous appellent en fin d’après-midi sur un numéro inconnu, masqué ou non.

La personne au bout du fil vous annonce alors que vous avez causé un accident. La plupart du temps, il s’agit d’un léger accrochage passé inaperçu. En guise de dédommagement, l’escroc vous demande de l’argent. Si vous refusez, il vous menace de porter plainte pour délit de fuite.

Cependant, ne vous faites pas avoir, car rien de tout cela n’est vrai. C’est une arnaque. Et pour obtenir votre numéro de téléphone, l’arnaqueur a juste appelé la préfecture en lui donnant votre plaque d’immatriculation.

À ce sujet, Romain Miot, le responsable de la communication de la préfecture de la Marne, a clarifié les choses à France 3 Champagne-Ardenne :

« Dans le fichier des immatriculations, nos services ne disposent pas des numéros de téléphone. »

Avant d’ajouter :

« Il faut souligner que seule une réquisition judiciaire permet la communication du numéro de téléphone d’un de nos concitoyens. »

Un utilisateur témoigne sur Reddit France

Notons que cette arnaque est très répandue au Royaume-Uni avant de faire ses premières victimes en France. Qui plus est, comme le rapporte France 3, « nos forces de l’ordre ne font pas état de ce phénomène précis ».

« Nous recommandons bien évidemment à chacun et chacune de porter plainte le plus rapidement possible en apportant un maximum d’éléments factuels », a conseillé la préfecture de la Marne rapportée par France 3.

Par ailleurs, un internaute a témoigné sur Reddit de la tentative d’arnaque dont sa compagne a été victime. L’homme raconte que cette dernière a reçu d’un numéro inconnu un message vocal dans sa messagerie.

« Peut-être que vous vous en êtes pas rendu compte, mais moi j’ai percuté le bas-côté. Donc à ce moment-là, j’ai relevé votre plaque, j’ai obtenu votre numéro de téléphone par la préfecture. Et en fait j’aimerais simplement savoir pourquoi vous ne vous êtes pas arrêté à ce moment-là et si au moins vous vous étiez rendue de l’accident », aurait averti l’homme au bout du fil d’un ton calme.

Si le couple a conclu que c’était une tentative d’arnaque, c’est parce qu’il n’y avait a priori aucun souci. Qui plus est il n’y avait « aucune information de lieu, de date ou d’horaire, l’heure de l’appel en dehors des horaires d’ouvertures de la préfecture ».

« La gendarmerie de notre secteur que nous avons appelé pour essayer d’avoir plus d’informations nous a demandé de les rappeler demain car à cette heure, ils ne traitent que des urgences », a-t-il écrit.

Bref, si vous avez reçu ce genre de message vocal ou même un appel, signalez-le tout de suite à la gendarmerie. N’hésitez pas non plus à en parler à vos proches. De cette manière, ils peuvent à leur tour être plus vigilants.

Quelques conseils pour éviter les arnaques

Les arnaqueurs ne manquent jamais d’inventivité quand il s’agit d’escroquer leurs prochains. D’ailleurs, en dehors de l’arnaque de la plaque d’immatriculation, il y a d’autres escroqueries dont vous devriez vous méfier.

Cela dit, elles sont si nombreuses qu’il serait impossible de les énumérer toutes. En revanche, il y a des constantes et donc des bons réflexes à adopter. En l’occurrence lorsqu’on est confronté à ce qui semble être une tentative d’arnaque.

Voici les fondamentaux :

  • Ne communiquez jamais vos informations personnelles a fortiori sensibles par téléphone encore moins à un inconnu
  • Ne communiquez sous aucun prétexte vos identifiants et vos mots de passe
  • N’ouvrez pas les e-mails louches et les SMS suspects provenant d’un numéro inconnu
  • Ne cliquez jamais sur un lien que vous avez reçu par e-mail ou SMS
  • Si vous avez ne serait-ce qu’un doute au sujet d’une arnaque, faites immédiatement opposition auprès de votre banque

Notons que vous pouvez trouver les démarches officielles sur le site gouvernemental du service public. Rappelons que quand il s’agit d’arnaque par téléphone, vous pouvez faire une pré-plainte en ligne. Quant aux arnaques numériques (fausse annonce sur Le Bon Coin, rançon ou chantage par message, etc.), vous pouvez les dénoncer sur le site Thésée.

Source : France 3

Accueil / Actualités / Arnaque à la plaque d’immatriculation : un fléau qui persiste et qui fait des ravages