Réforme des retraites : gagnant ou perdant ? Ce qui va changer pour vous

Mis à part le changement d'âge de départ, la réforme des retraites est aussi financière. Allez-vous gagner ou perdre de l'argent ?

Réforme des retraites : gagnant ou perdant ? Ce qui va changer pour vous – Source : IStock

L’idée de réforme des retraites ne date pas d’hier ni d’aujourd’hui. Le Président de la République actuel, Emmanuel Macron, a déjà fait allusion à ce changement depuis son premier mandat. Nous le savons tous, cela n’a pas été effectué à cause de la crise sanitaire causée par le coronavirus.

Emmanuel Macron est réélu. La réforme des retraites est sur le point d’être achevée. Toutefois, les changements futurs apportés par cette réforme inquiètent certains Français. Quand pourrais-je partir à la retraite ? Quel est le montant de mes pensions ? Par rapport aux situations actuelles, vais-je perdre ou gagner de l’argent ?

Réforme des retraites : l’objectif selon l’exécutif

On ne change rien sans objectif précis. Chaque projet de réforme a toujours un ou plusieurs intérêts. Quel est alors l’objectif de la réforme des retraites ?

Le principal but de cette réforme est de rééquilibrer les systèmes de retraite et d’apporter un gain à la caisse. Relayé par TF1 INFO, publié le 10 janvier 2023, le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire a déclaré que la réforme des retraites :

« Apportera 17,7 milliards d’euros en 2030 aux caisses de retraites »

Il a aussi ajouté :

« Ça permettra de garantir l’équilibre financier de notre système de retraite de répartition ».

On peut dire que, la finalité est claire. Qu’en est-il pour sa mise en place et quelles sont les vagues de changement apporté.

Réforme des retraites : l’âge légal de départ est repoussé

La première chose qui est sûre concernant la réforme des retraites est le fait que l’âge de départ est repoussé. Actuellement, il est légal de partir à la retraite à 62 ans. Après la mise en vigueur de la réforme, on ne peut partir qu’à 64 ans. Toutefois, ne vous inquiétez pas, le décalage va se faire progressivement.

Cette mesure va s’appliquer à un rythme de trois mois par génération. Si, selon le plan de l’exécutif, l’application de la réforme débute au moins juillet 2033, à partir de quelle génération l’âge légal sera pile à 64 ans. On a fait le calcul pour vous.

Avec ce nouvel âge de départ, ceux de la génération 1966, partent théoriquement à la retraite en 2030 s’ils ont commencé à travailler à 20 ans. Cependant, avec le système de décalages progressifs, ce sont les générations 1961 qui seront le premier concerné. Le site d’information Planet, publié le 17 janvier 2023, a relaté :

« Pour les personnes nées à partir du 1er septembre 1961, la réforme signe l’obligation de cotiser deux années de plus ».

Réforme des retraites : y aura-t-il des changements financiers ?

Comme l’âge de départ à la retraite va être repoussé, le nombre de trimestres cotisés va augmenter. Vu que vous cotisez davantage, il est normal que le montant de la pension de retraite soit majoré. D’ailleurs, le groupe Renaissance défend la revalorisation de la retraite minimum.

Pour eux, la revalorisation ne doit pas se faire seulement pour les futurs retraités concernés par la réforme des retraites, mais aussi pour les anciens retraités. Rapporté par Actu-Orange, publié le 7 janvier 2023, Aurore Bergé la présidente du groupe Renaissance, fait le demander suivant :

« La revalorisation de la retraite minimale à 85 % du smic doit s’appliquer à tous ceux qui ont travaillé tout au long de leur vie. Y compris à ceux qui sont déjà à la retraite ».

On ne sait pas si le gouvernement va accepter cette demande. Toutefois, selon la proportion du texte actuel, voici certains changements selon les cas du retraité.

1. Le cas des retraités possédant une carrière complète

Les retraités dans cette catégorie vont voir une augmentation de leur pension. Le montant de la pension va être indexé au smic net.

2. Le cas des retraités bénéficiaires du minimum contributif

La réforme des retraites ne change pas grand-chose pour les vieux bénéficiaires du minimum contributif. Ils pourront bénéficier de la revalorisation tout en gardant cet avantage.

3. Les retraités bénéficiaires de l’ASPA

Comme le précédent cas précédent, les retraités prestataire de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) conservent leurs avantages et bénéficient de la revalorisation des retraites.

4. Les futurs retraités concernés par le nouvel âge légal de départ

Pour le cas des futurs retraités, leur pension s’élevera automatiquement, car le nombre de cotisations augmente. Il faut préciser que la réforme des retraites concerne aussi les retraites complémentaires.

5. Le cas des retraités aux chômeurs en fin de carrière

Si vous êtes concernés par ce cas, vous pouvez valider la pointe auprès de l’Agirc- Arrco. En même temps, vous pouvez aussi cumuler les trimestres au régime général.

Voilà, nombreux sont les changements apportés par la réforme des retraites. Ce dernier est un projet qui date depuis le premier quinquennat d’Emmanuel Macron. Cette année 2023 va être décisive pour cette réforme.

Source : Planet.fr

Accueil / Actualités / Réforme des retraites : gagnant ou perdant ? Ce qui va changer pour vous