Réforme des retraites : qui pourra partir avant 64 ans ?

Malgré la réforme des retraites prévue, certains pourront toujours arrêter de travailler avant l'âge de 64 ans. On vous explique.

Réforme des retraites : qui pourra partir avant 64 ans ? – Source : IStock

Alors que les manifestations font rage depuis plusieurs heures, le gouvernement persiste et signe. En effet, la réforme des retraites rencontre une franche opposition de la part des citoyens comme des syndicats. À l’Assemblée Nationale, les débats entre l’exécutif et les députés ont aussi eu lieu dans une certaine tension. Le nerf de la guerre ? Le recul de l’âge légal de la fin de carrière. Ainsi, ce dernier devrait atteindre 64 ans, à l’horizon 2027. Cette évolution, inacceptable pour de nombreux Français, devrait pourtant permettre plusieurs exceptions. Qui pourra bénéficier d’un départ en retraite avant cet âge ? On vous explique tout.

Réforme des retraites : il faudra travailler plus longtemps

Si le gouvernement parvient à imposer ce texte, les travailleurs devront attendre davantage avant de profiter d’un repos bien mérité. Ainsi, il faudra atteindre l’âge de 64 ans avant de partir en retraite. Mais ce recul s’accompagne d’autres contraintes, au niveau des cotisations. Pour Emmanuel Macron et ses ministres, cette réforme des retraites est cependant nécessaire. Il dénonce ainsi des mensonges de la gauche.  » La gauche profère des mensonges et des contrevérités. Rappelez que ce sont les socialistes qui, quand ils étaient au gouvernement, ont fait voter l’augmentation de la durée de cotisation à 43 ans. S’ils ont un problème avec les 43 ans, c’est qu’ils ont un problème avec eux-mêmes. »

En effet, depuis 2014, la réforme Touraine oblige déjà les personnes nées en 1973 (ou après), à réunir 172 trimestres. Passé ce seuil, il sera possible de profiter d’une retraite à taux plein. La nouvelle réforme des retraites va néanmoins accélérer l’allongement des carrières. Ainsi, même les travailleurs plus âgés devront aussi justifier d’une durée de cotisation plus longue. Ainsi, ce changement concernera toutes les personnes nées en 1965 ou après.

Si des exceptions restent à l’ordre du jour pour les longues carrières, les syndicats estiment que le texte manque de clarté. De son côté, la CFDT estime donc que ce point demeure assez flou, dans le texte de la réforme des retraites. Pour mieux comprendre ce qui vous attend, voici quelques détails sur les métiers concernés par une fin de carrière avant 64 ans.

Les Français qui échapperont de peu à cette réforme des retraites

Même, ce nouveau texte prévoit d’accélérer le recul de l’âge légal de départ en retraite. Ainsi, toutes les personnes nées après 1968 devront normalement travailler jusqu’à 64 ans. Néanmoins, pour tous ceux qui ont le jour entre 1961 et 1967 verront leur fin de carrière reculer peu à peu.

Ainsi, ils peuvent encore espérer obtenir leur pension avant le nouveau seuil fatidique. Mais il existe aussi d’autres conditions pour cesser de travailler avant 64 ans

La pénibilité du travail

La réforme des retraites prévoit de la prise en compte de la pénibilité de certains métiers. Ainsi, les travailleurs concernés peuvent cumuler des points, s’ils se retrouvent exposés à certains risques. D’après Info Retraite, voici les six critères concernés.

  • les activités exercées en milieu hyperbare
  • le bruit
  • le travail de nuit
  • les températures extrêmes
  • le travail en équipes successives alternantes
  • le travail répétitif.

D’ailleurs, dans le cadre de réforme des retraites, Olivier Dussopt a indiqué que ces conditions pourraient s’assouplir. De plus, les travailleurs devenus inaptes aux travailleurs pourront bénéficier de leur pension à taux plein, sur avis médical. D’après le Ministre du Travail, le gouvernement ne va pas  » modifier les bornes d’âge qui permettent un départ à la retraite à taux plein pour les assurés invalides ou inaptes à 62 ans. » Les professions pénibles, comme les policiers, pompiers, militaire, pourront aussi bénéficier d’un départ anticipé. Et ce, malgré

Réforme des retraites : l’impact sur les travailleurs handicapés

Même son de cloche pour concernant les travailleurs souffrant d’un handicap. Là encore, Olivier Dussopt a pris l’engagement de ne pas toucher à leurs droits. Ainsi, ils pourront toujours bénéficier d’un départ en retraite dès 55 ans.

La Première Ministre a d’ailleurs confirmé la mise en place de nouveaux droits pour les aidants, dans le cadre de la réforme des retraites.  » Par ailleurs, les années passées comme aidants auprès d’un parent âgé ou d’un enfant en situation de handicap seront désormais comptabilisées. »

Quid des carrières longues ?

Autre moyen d’échapper à la réforme des retraites : prouver qu’on a commencé à travailler jeune. Ainsi, si vous avez entamé votre carrière avant 16 ans, vous pourrez vous arrêter à 58 ans. L’âge passe à 60 ans pour ceux qui ont rejoint la vie active avant 18 ans.  Enfin, l’âge de départ en retraite passera à 62 ans, pour ceux qui ont commencé à travailler entre 18 et 20 ans.

Pas sûr que ces particularités suffisent à faire passer la pilule pour l’opinion. Pour l’heure, la mobilisation semble bien déterminée face à la réforme des retraites. D’après plusieurs médias, le nombre de manifestants sortis dans les rues de France, frôle le million.

Source : Vie pratique

 

Accueil / Actualités / Réforme des retraites : qui pourra partir avant 64 ans ?