L’amour est dans le pré : qui est Perrine, la nouvelle candidate atteinte de plusieurs maladies ?

La 18e saison de « L'amour est dans le pré » sera de retour le 30 janvier et 6 février 2023. L’occasion de découvrir Perrine.

L’amour est dans le pré : qui est Perrine, la nouvelle candidate atteinte de plusieurs maladies ? – Source : Capture M6

Pour rappel, la 18e saison de « L’amour est dans le pré » démarrera les 30 janvier et 6 février 2023 sur M6. Les plus fidèles des fans pourront donc découvrir les portraits des 14 nouveaux candidats de l’émission de dating présentée par Karine Le Marchand. Parmi eux se trouve Perrine, la plus jeune célibataire de la promotion 2023. Selon les informations, elle est atteinte d’une pathologie handicapante. Découvrez tous les détails dans cet article.

Le retour de l’émission de M6

À peine une saison est terminée qu’une autre prend le relais. Tout cela pour le plus grand plaisir des fans. « L’amour est dans le pré » revient le lundi 30 janvier 2023 sur M6. En effet, après le bilan de la saison 17 en novembre dernier, la chaîne diffuse, à partir de 21h10, les traditionnels portraits de candidats prêts à trouver l’amour de leur vie.

Pour cette année, 14 candidats ont décidé d’intégrer l’émission « l’amour est dans le pré ». On compte ainsi 11 hommes et seulement trois femmes. Ils vont tous faire découvrir aux téléspectateurs leur quotidien ainsi que leur intimité avec une seule et unique idée en tête : trouver l’amour.

Ils proviennent de plusieurs régions de France : Nouvelle-Aquitaine, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Auvergne-Rhône-Alpes ou Bourgogne-Franche Comté, pour n’en citer que quelques-unes.

« L’amour est dans le pré » : qui sont les 14 candidats ?

Cette année encore, les métiers sont diversifiés. En plus des traditionnels éleveurs de bovins et d’ovins ou des céréaliers, on trouve un éleveur d’escargots bio, Perrine, 26 ans, qui est l’un des plus jeunes de la saison 18. Même âge pour Clément, l’éleveur de vaches laitières.

Stéphane, 49 ans, est responsable d’un parc animalier. Christine, 60 ans, est éleveuse de chiens. Quelques-uns ont même plusieurs activités : comme Baptiste, 30 ans, qui est éleveur de moutons, céréalier et lavandiculteur, ou Joris, 34 ans, qui est céréalier, arboriculteur et maraîcher.

Patrice, 39 ans, éleveur de vaches allaitantes et polyculteur a un faux air d’ancien candidat de « L’amour est dans le pré ». Parmi les candidats de cette nouvelle promotion 2023, Julien, l’éleveur laitier de 42 ans, connaît le programme. Cependant, cette fois-ci, il passe de l’autre côté de la barrière.

En effet, en 2015, il était l’un des prétendants de Guillaume, saison 10, le premier agriculteur gay de l’émission. Ainsi, quels que soient leur parcours et leur histoire d’amour, ces quatorze candidats n’ont qu’une seule hâte : trouver leur partenaire et rejoindre les nombreux couples formés par « L’amour est dans le pré » !

Perrine, atteinte d’une maladie contraignante

Comme il a été dit, Perrine est la plus jeune célibataire de l’émission « L’amour est dans le pré ». Cette éleveuse d’escargots de 26 ans vit à Flavigny-sur-Ozerain (Côte-d’Or), en Bourgogne-Franche-Comté.

Elle gère, avec l’aide de sa mère, une exploitation de 200 000 mollusques. Mais ses problèmes de santé compliquent ses relations : en effet, la jeune femme souffre de plusieurs maladies.

À l’âge de 6 ans, les médecins lui ont diagnostiqué le syndrome du QT long, une pathologie du système électrique du cœur qui régule la fréquence et le rythme cardiaques. Ce dysfonctionnement, Perrine n’est pas la seule touchée. Sa sœur en est aussi victime et les deux jeunes femmes sont obligées à suivre un traitement à vie.

« L’amour est dans le pré » : une pathologie taboue

Benjamine de la 18e saison de « L’amour est dans le pré » 2023, Perrine est également touchée par la maladie de Crohn. En effet, en raison de cette inflammation du tube digestif et de la paroi intestinale, celle-ci entraîne des répercussions invalidantes au quotidien, notamment dans la vie intime (douleurs abdominales, diarrhées, perte de poids…).

Il faut savoir que cette maladie est encore tabou à l’heure actuelle. Elle touche plus de 120 000 personnes en France, Perrine y compris. Pour cette dernière, rencontrer un homme est devenu très compliqué. Mais la candidate de « L’amour est dans le pré » ne baisse pas les bras.

La jeune agricultrice espère, lors de ses rencontres avec ses prétendants, « se délester dès le début d’un moment souvent embarrassant et souhaite que ceux qui lui écriront puissent le faire en toute connaissance de cause ».

« Au moins, grâce à l’émission, les gens sauront. Je n’en parle jamais dans mon quotidien », a précisé Perrine dans le communiqué diffusé par M6.

Source : Femme Actuelle

Accueil / Actualités / L’amour est dans le pré : qui est Perrine, la nouvelle candidate atteinte de plusieurs maladies ?