Gréviste : quel impact sur bulletin de salaire si vous faites grève ?

Faire la grève est un droit. Durant la grève, le salaire d'un gréviste est-il suspendu ? Éléments de réponse dans cet article.

Gréviste : quel impact sur bulletin de salaire si vous faites grève ? – Source : IStock

Ce jeudi 19 janvier 2023, les syndicats appellent à une large mobilisation contre la réforme des retraites. Au moment où l’on vous écrit, une grève est encore. Comme cette réforme concerne particulièrement les salariés, plusieurs d’entre eux ont pris part à la manifestation. Quelles seront les conséquences ?

Vu que la France est un pays démocratique, tant que les grévistes ne trouble pas l’ordre public, il n’y aura pas de répression. En revanche, vu que durant la grève, un travailleur gréviste cesse de travailler, n’y aura-t-il pas répercussions sur son salaire ? On vous répond dans la suite de cet article.

Réforme des retraites : un changement contesté par les Français

Déjà qu’est-ce qui est en jeu dans cette réforme. Le point qui est sûr et aussi celui qui est le plus contesté est le report de l’âge légal de départ à la retraite. Actuellement, l’âge de départ est à 62 ans. La réforme d’Emmanuel Macron prévoit un départ à la retraite à 64 ans.

Relayé par Planet le 31 octobre 2022, le président de République Emmanuel Macron a déclaré :

« Si on veut réussir, si on veut avancer, on n’a pas d’autre choix que de travailler davantage ».

Cependant, ce changement est contesté par les citoyens français. Relayé par le site d’information Planet, publié le 9 janvier 2023, le Huffington Post a fait un sondage. Selon leur dernier sondage, 70 % des Français rejettent le nouvel âge légal de départ à la retraite.

Depuis le 19 janvier dernier jusqu’à maintenant, des salariés sont en grève. Quelles sont les conséquences de la grève pour un salarié gréviste ?

Les conséquences financières de la grève pour un salarié

La manifestation est en cours, si vous voulez vous engager, il est important de savoir quelles seront les conséquences. Déjà en général une grève est le fait de cesser de travailler et de faire des revendications. Pour le cas de la grève qui est en cours actuellement, les syndicats revendiquent la non applicable du nouvel âge légal de départ.

L’impact de la grève pour un salarié gréviste est le fait que son salaire diminue. Le salaire d’un gréviste baisse, car le temps qu’il passe à faire grève est déduit de ses heures de travail. Le site d’information Centre-Presse, publié le 19 janvier 2023, rappelle la règle de la réduction.

« La retenue sur la rémunération du salarié gréviste doit être proportionnelle à la durée de son arrêt de travail ».

Voilà la règle pour les salariés du privé. Pour la fonction publique, la retenue dépend du statut du fonctionnaire. Plus vous occupez un poste important, plus la retenue est grande. Les sites Centre-Presse a donné un exemple :

« Pour les agents de l’État, par exemple, la retenue suit la règle du trentième indivisible : pour chaque journée ou même pour chaque fraction de journée non travaillée, 1/30e du traitement mensuel n’est pas versé. »

Les droits et obligations de l’employeur envers un salarié gréviste

Comme faire de la grève est un droit, durant la grève, l’employeur ne peut pas remplacer temporairement le salarié gréviste. Temporairement veut dire ici, le patron ne peut pas engager un personnel pour un CDD (contrat à durée déterminée) juste pour remplacer le salarié gréviste. Toutefois, il peut faire un CDI (contrat à durée indéterminée) même durant la période de grève.

Durant la grève, le contrat de travail du salarié gréviste est suspendu, mais non pas rompu. Comme faire la grève est un droit et être non-gréviste est un choix. Pour les salariés qui ne participent pas à la grève, le travail continue. D’ailleurs, l’employeur a une obligation de fournir du travail aux salariés non-grévistes.

Voilà, la réforme des retraites est contestée et cela est suivie d’une grève. Le contrat de travail d’un salarié gréviste est suspendu. De ce fait, son salaire est retenu. En revanche, il y a une exception, le site Centre-Presse l’a stipulé :

« L’employeur doit payer le salaire du gréviste dans un seul cas de figure : la grève a pour origine un manquement grave et délibéré de l’entreprise ».

Maintenant que vous connaissez les risques, à vous de voir, si vous voulez participer à la grève contre la réforme des retraites.

Source : CentrePresseaveyron

Accueil / Actualités / Gréviste : quel impact sur bulletin de salaire si vous faites grève ?