Carrières longues : quel âge de départ avec la réforme des retraites ?

Depuis plusieurs semaines, la réforme des retraites divise les Français. Mais elle prévoit des avancées pour les carrières longues.

Carrières longues : quel âge de départ avec la réforme des retraites ? – Source : Istock

Initialement, Elisabeth Borne devait présenter ce projet de loi le 7 décembre 2022 devant l’Assemblée. Finalement, afin de pouvoir échanger avec les organisations professionnelles et syndicat, cette présentation a eu lieu de 11 janvier. L’objectif de la réforme des retraites ? Préserver notre système de pension pour les générations à venir. Néanmoins, ce texte rencontre une forte opposition, à la fois dans la sphère politique et dans l’opinion. En cause ? Le recul de l’âge légal de départ en retraite à 64 ans. Pourtant, le gouvernement tente de présenter son projet sous un meilleur jour, en évoquant des exceptions pour les carrières longues.

Les avantages supposés de la réforme

Pour l’heure, notre système ne prend que deux seuils en compte pour déterminer les droits des travailleurs : l’âge de 16 ans ou 20 ans. Suite à la nouvelle réforme, les retraités pourront s’appuyer sur un nouveau pallier fixé à 18 ans. Il permettra à ceux qui ont rejoint la vie active avant leur majorité, d’arrêter de travailler dès 60 ans. Néanmoins, pour bénéficier de ce dispositif carrières longues, encore faudra-t-il justifier de 172 trimestres cotisés.

En cas d’interruption du parcours professionnel, les travailleurs devaient aussi pouvoir compter sur des droits à la retraite. Pour ce faire, l’exécutif souhaite élargir la prise en compte des périodes cumulées au titre de l’assurance vieillesse des parents au foyer (AVPF). Si vous avez dû réduire votre activité professionnelle pour aider vos proches, vous pourrez donc cotiser jusqu’à quatre trimestres. Une mesure qui devrait ainsi profiter à un grand nombre de femmes. En effet, ces dernières restent souvent les premières à mettre leur travail de côté au profit de leur famille.

Carrières longues : quand pourrais-je partir en retraite ?

Le gouvernement tient à souligner que la réforme des retraites restera équitable. Tous les Français devront faire un effort. Mais ceux qui ont commencé leur vie professionnelle plus tôt, doivent pouvoir partir avant 64 ans.  » Pour qu’aucune personne ayant commencé à travailler tôt ne soit obligée de travailler plus de 44 ans. »

Le dispositif carrières longues doit donc profiter à tous ceux qui ont réussi à cotiser plus de 5 trimestres avant l’âge de 20 ans. Voici un petit récapitulatif de vos droits.

  • Si vous avez entamé votre carrière à 14 ans, vous pourrez vous arrêter à 58 ans.
  • Si vous avez commencé à 15 ans, vous pourrez partir en retraite à 59 ans.
  • Pour ceux qui travaillent depuis l’âge de 16 ans, le départ pourra se faire dès 60 ans.
  • Si vous avez fait votre entrée dans la vie active à 17 ans, vous pourrez vous arrêter à 61 ans.
  • Enfin, pour ceux qui ont commencé à travailler entre 18 et 20 ans, l’âge de départ à la retraite atteindra 62 ans.

À savoir : les carrières longues désignent uniquement les personnes ayant travaillé à temps plein, sans interruption depuis leur jeunesse. Si vous avez simplement eu quelques emplois saisonniers, cela restera insuffisant pour valider 5 trimestres avant votre 20e anniversaire.

Par ailleurs, le système ne s’appliquera pas vraiment de façon équitable entre tous. En effet, les personnes nées après 1973 devront s’attendre à partir un an plus tard que les années, même avec des carrières longues. Actuellement, une personne née après 1973 peut espérer partir à 60 ans, à taux plein si elle a validé 43 annuités.

  • Après la réforme, elle devra justifier de 44 annuités pour percevoir sa pension à taux plein. Ce qui la contraindra à atteindre 61 ans avant de prendre sa retraite.

Quelles conditions faut-il remplir ?

Pour bénéficier du dispositif carrières longues, il faut donc justifier d’un début de vie professionnelle avant 20 ans. Mais d’autres critères ont leur importance. Notamment, la durée de vos cotisations à l’assurance retraite (régime de base) qui également le nombre de trimestres requis, selon votre année de naissance. De plus, il faut justifier d’au moins 5 trimestres cotisés, avant l’âge de 20 ans.

La réforme prévoit aussi des nouveautés pour les agents des collectivités locales. En effet, ces travailleurs dépendent de la CNARCL, et peuvent donc partir plus tôt en cas de carrières longues

Là encore, les conditions d’accès à la retraite anticipée de la fonction publique, dépendent de l’année de naissance, et du nombre de trimestres cumulés tout au long de la carrière.

Source : L’internaute

 

 

 

Accueil / Actualités / Carrières longues : quel âge de départ avec la réforme des retraites ?