Intermarché : de la charcuterie vendue dans toute la France rappelée massivement

L'enseigne Intermarché est contrainte de lancer un rappel massif sur des lots de charcuterie, dans toute la France.

Intermarché : de la charcuterie vendue dans toute la France rappelée massivement – Source : Getty Images

Au cœur de l’hiver, les soirées raclettes rencontrent toujours un franc succès. Pommes de terre, jambons, saucissons… Ces repas représentent une très belle occasion de se régaler. Néanmoins, les gourmands vont devoir faire preuve de prudence. En effet, des lots de charcuteries, vendus des magasins Intermarché, font, en ce moment, l’objet d’un rappel massif. En cause ? Des ingrédients allergènes qui n’auraient pas se retrouver dans la composition de ces produits. Pour vous éviter des ennuis, Foozine vous propose un petit récapitulatif sur cette procédure.

Intermarché : les produits concernés par le rappel

Deux articles ont disparu des rayons de l’enseigne depuis mercredi dernier. Il s’agit de diverses charcuteries, vendues sous emballages plastiques entre le 31 décembre 2022 et le 18 janvier 2023. Intermarché a partagé cette information largement. D’ailleurs, la plateforme Rappel Conso a aussi relayé l’alerte. Voici les références à vérifier, si vous avez pensé avoir acheté des produits concernés par ce rappel :

  • Des « assiettes de saison » commercialisées sous la marque Intermarché. Ces lots contiennent des tranches de jambon de pays, de la rosette et du saucisson. Ils se présentent en format de 150g. L’emballage affiche le code GTIN 3250391514601, et le numéro de lot 23003016 et une date limite de consommation fixée au 14 mars prochain.
  • Le second type de produit concerné par le rappel d’Intermarché ? Des paquets de rosette. Ils se présentent en format 100 g, et leur date limite de consommation court jusqu’au 18 ou 11 mars prochain selon les lots. Le rappel lancé par Intermarché concerne les lots 23002001 et 22360008.

Quels risques pour notre santé ?

Rassurez-vous, il ne s’agit pas d’un problème de viande contaminée. Ainsi, la charcuterie rappelée par Intermarché ne contient ni salmonelle ni listéria. En réalité, les lots concernés par la procédure ne présentent un danger que pour les personnes ayant des allergies aux fruits à coques.

En effet, ces barquettes de charcuterie contiennent des traces de noisettes. Or Intermarché n’a pas indiqué cet ingrédient sur l’emballage. Ce qui peut induire le consommateur en erreur. Or, en cas d’allergie, la consommation de ces produits pourrait avoir de grave conséquences sur l’organisme.

Par précaution, Intermarché a donc préféré retirer ces références de tous ces magasins. Le rappel a ainsi lui a l’échelle de tout le pays. Si vous habitez avec des personnes souffrant d’allergies, évitez de servir cette charcuterie. Il vaut mieux vous en débarrasser. Mais, si vous le souhaitez, vous pouvez aussi obtenir un remboursement. Pour ce faire, ramener vos barquettes dans le magasin dans lequel vous les avez achetées. Vous avez jusqu’à la fin du rappel, le 2 février 2023, pour en profiter.

Pour éviter de rater les prochains rappels, prenez l’habitude de consulter le site Rappel Conso. Vous pouvez même vous abonner au compte Twitter de la plateforme. Vous recevrez ainsi une alerte à chaque nouvelle procédure. Carrefour, Leclerc, Intermarché … Les grandes enseignes, mais aussi les industriels, n’hésitent plus à signaler ce genre de problème. Ces informations peuvent s’avérer essentielles pour votre santé, votre sécurité et celles de votre entourage. D’autant que certains publics, comme les enfants, les seniors ou encore les femmes enceintes, restent particulièrement fragiles.

Source : Ouest-France

Accueil / Actualités / Intermarché : de la charcuterie vendue dans toute la France rappelée massivement